Laurette Fugain, la chanson française à son meilleur

Laurette Fugain est une chanteuse française née le 21 juillet 1957 à Paris. Elle a connu la célébrité en interprétant la chanson « Je vole », tirée de l’album « Laurette Fugain » sorti en 1985. Cette chanson a été écrite par Jean-Pierre Bourtayre et composée par Claude Lemesle.

Laurette Fugain est morte le 14 février 2014 à l’âge de 57 ans des suites d’un cancer du sang. Nous allons voir un peu plus dans cet article comment elle est arrivée au sommet de sa carrière, quel a été son parcours et ce qui l’a mené jusqu’à la gloire.

Qui est Laurette Fugain ?

Laurette Fugain est une maladie génétique orpheline qui touche environ un nouveau-né sur 50 000. Elle provoque une défaillance de la production des globules rouges et de certains globules blancs. Cette défaillance entraîne une anémie profonde, c’est-à-dire qu’elle prive le corps d’oxygène et elle peut causer des complications respiratoires ou cardiaques graves.

Laurette Fugain est la seule association française à récolter des fonds pour lutter contre les symptômes de la maladie dont souffrent les patients. Son but principal est d’aider toutes les personnes touchées par cette maladie à vivre mieux au quotidien afin que leur qualité de vie ne soit pas altérée par cette pathologie.

La mission principale de l’association Laurette Fugain est donc d’accompagner les patients atteints de ce type d’anémie, ainsi que leurs familles, pour qu’ils puissent mener une vie normale au quotidien.

  • Aider toutes les personnes touchées par la maladie
  • Sensibiliser le grand public

Sa carrière

Laurette Fugain a commencé dans la chanson à l’âge de 16 ans. Elle a remporté le concours de « Star Ac » et fait un duo avec Patrick Bruel. Sa carrière fut ensuite marquée par le succès des titres « J’te donne » et « Je ne suis pas une fille pour mentir ».

Lire aussi  Artimium 360: Notre avis d’expert sur ce produit de l’institut Biovancia

Lauriette Fugain est également connue pour son association contre la leucémie, dont elle est la marraine.

Ses chansons

Laurette Fugain est une chanteuse française qui a connu le succès dans les années 80. Elle est connue pour ses chansons « Je ne suis pas comme il faut », « C’est ma vie » et « L’enfant au coeur brisé ». Elle a écrit des titres comme « L’enfant au coeur brisé », « Toujours debout » ou encore « Aimer jusqu’à l’impossible ».

Laurette Fugain est née en 1957 à Paris. Elle se fait connaître dans les années 80 grâce à son premier album intitulé Tout commence aujourd’hui. Son deuxième album, Un cri de liberté, sorti en 1986 rencontre un grand succès. Au cours des années 90, elle enregistre plusieurs albums dont Les autres et Cœur de femme. En 2002, elle sort son dernier opus intitulé Nous sommes tous des grains de poussière.

Sa vie privée

Laurette Fugain est une chanteuse, qui a été révélée au public par son single « Je grandis ». Elle s’est fait connaître aux yeux de tous grâce à la fondation Laurette Fugain qu’elle a créée en 2000. Cette fondation vient en aide aux personnes atteintes du SIDA et les accompagne dans leur combat contre la maladie. Malgré sa notoriété, Laurette Fugain reste très discrète sur sa vie privée. Sa famille, ses amis et même son entourage professionnel ne connaissent pas l’identité de son compagnon ou de sa compagne. Cependant, elle n’hésite pas à évoquer le sujet dans des interviews et magazines people pour faire passer des messages importants au travers de ses chansons, comme lorsqu’elle déclare : « J’aimerais que mes fans se disent : Tout est possible si on y croit » ou encore « Si tu es une fille bien, il faut être forte et ne jamais renoncer ».

Lire aussi  La clinique Carpentras, un établissement de santé de proximité

Laurette Fugain et Michel Fugain

Michel Fugain est un chanteur, auteur-compositeur et guitariste français qui s’est fait connaître dans les années 70. En 1980, il sort son premier album intitulé « Chacun sa route ».

Il se fait ensuite connaître du grand public en 1987 grâce à la chanson « Je n’ai pas le temps ». Michel Fugain est un artiste engagé qui défend des causes humanitaires.

Il participe notamment à plusieurs opérations pour venir en aide aux victimes de la famine au Niger et à Madagascar, mais aussi pour faire connaître les maladies orphelines comme la poliomyélite ou le SIDA.
En 1993, Michel Fugain crée l’association « Les Enfants de l’Olympe » afin de venir en aide aux enfants atteints de pathologies graves dans des pays défavorisés.

Il organise également des concerts caritatifs durant lesquels il récolte des fonds destinés à cette association.

Laurette Fugain et les Enfants du Soleil

Toutes les bonnes choses ont une fin, et la maladie de Laurette Fugain aussi. C’est par un communiqué qu’elle annonce son retrait de la vie publique : « Je suis dans l’obligation de déclarer ma maladie en raison du traitement que j’ai reçu. Je suis obligée d’arrêter toute activité professionnelle pour me consacrer à mon traitement et à mes soins.

Laurette Fugain aujourd’hui

Laurette Fugain est une chanteuse française. Elle a connu le succès dans les années 1980 et 1990, grâce à des chansons comme « Vivre ou survivre », « Le combat continue » ou encore « C’est pour l’amour de Dieu ».

Laurette Fugain s’est rendue célèbre par son combat contre la leucémie. En effet, en 1995, la jeune femme a été diagnostiquée d’un lymphome du sang. Cette maladie touche particulièrement les personnes âgées et elle peut se déclarer à tout moment. Après avoir appris qu’elle était atteinte de la maladie, Laurette Fugain a passé un an à l’hôpital pour recevoir des traitements et subir plusieurs opérations. Son combat lui aura permis de récolter 2 millions d’euros afin de financer la recherche médicale sur les leucémies. Elle est également à l’origine de plusieurs associations comme « Lutte contre les leucémies » ou encore « Tous pour Alex ».

Lire aussi  L'importance de la réanimation cardiopulmonaire

Pour finir, je vais vous citer quelques phrases de Laurette Fugain: « La maladie m’a appris à mieux connaître la valeur des choses. Je n’ai plus peur de la mort, parce que j’ai compris qu’elle était comme une porte qui s’ouvre sur un autre monde. »

%d blogueurs aiment cette page :