Perte de libido chez la Femme : Top 9 des causes (+ solutions)

La perte de libido chez les femmes est un trouble fréquent. 46 % des femmes connaissent une baisse de la libido à un moment donné de leur vie. Le schéma qui se développe avec un partenaire et les attentes tacites peuvent provoquer une baisse de la libido chez les femmes. Il est important de ne pas confondre le désir d’amour avec celui de son conjoint. On peut aimer quelqu’un sans le désirer, et à l’inverse il est également possible d’aimer quelqu’un sans l’aimer.

Dans cet article, nous vous aidons à prendre conscience des 9 causes les plus fréquemment citées de la baisse de libido chez la femme et des solutions pour combattre ces problèmes.

Résumé de l’article

  1. Quelles sont les raisons de la perte de libido chez les femmes ?
    1. Fatigue et stress
    2. Douleurs lors des rapports sexuels (dyspareunie, vaginisme…)
    3. Traitement hormonal (contraception )
    4. Maladies (dépression thyroïdienne…)
    5. Troubles ménopausiques et hormonaux
    6. Des relations sexuelles qui ne sont pas satisfaisantes
    7. Trouble sexuel (anaphrodisie, anorgasmie, …)
    8. Traumatismes sexuels (viols, agressions…)
    9. Abus d’alcool et de drogues
  2. Je n’ai plus envie de le faire : quelles sont les solutions pour retrouver le désir ?
    1. Discutez de vos options contraceptives avec votre médecin
    2. Apprenez à communiquer avec votre collègue de travail
    3. Commencez une thérapie sexuelle

Quelles sont les raisons de la perte de libido chez les femmes ?

Les causes de la perte de désir sexuel chez la femme peuvent être nombreuses, tout comme les causes de la perte d’amour chez l’homme. Tout d’abord, il est crucial de comprendre que le manque d’attirance est le résultat de quelque chose. Il peut être le symptôme d’une cause sous-jacente.

Voici les causes les plus fréquemment citées pour expliquer la perte de libido chez la femme :

  1. Le stress et la fatigue
  2. Douleur pendant les rapports sexuels
  3. Traitements hormonaux
  4. Maladies
  5. Ménopause et déséquilibres hormonaux
  6. Relations sexuelles non satisfaisantes
  7. Troubles sexuels
  8. Traumatisme sexuel
  9. Abus de drogues et d’alcool

Cause n° 1 Cause n° 1 : stress et fatigue

La raison la plus importante de la baisse de la libido chez les femmes est la fatigue et le stress. La libido a de nombreuses composantes telles que personnelles, sociales et socioprofessionnelles et tous ces facteurs peuvent affecter sa perte.

L’esprit et le corps étant interconnectés, divers facteurs psychologiques peuvent contribuer à l’apparition d’une baisse du désir sexuel Le stress et l’anxiété, qu’ils soient généralisés ou non, et caractérisés par la dépression sont autant de facteurs qui peuvent être à l’origine d’une augmentation du désir sexuel.

Le stress est un facteur d’altération de l’excitation sexuelle. Le plaisir sexuel est souvent relégué au second plan par l’anxiété.

Il peut également s’agir d’une baisse de la libido due à la grossesse. En effet, l’arrivée d’un bébé est synonyme de lenteur et peut provoquer la fatigue des parents. Les femmes peuvent perdre leur énergie sexuelle en utilisant leur énergie pour pouvoir se lever la nuit et nourrir ou câliner leur bébé après le traumatisme d’un cauchemar, par exemple.

En outre, la perte de libido après un accouchement n’est pas rare. Elle est due à la fatigue, au changement de routine de vie et aux changements hormonaux. Le corps a besoin de temps pour se remettre de cet événement. De plus, dans certains cas, la naissance est suivie d’une période initiale de baby blues, pendant laquelle la mère peut hésiter à être approchée.

C’est une bonne idée de le savoir.

Il est essentiel de garder à l’esprit que la libido est une énergie. Comme toute énergie, elle est mobile, ce qui signifie qu’elle est sujette à des changements de rythme. L’énergie de l’intestin peut être captée et attribuée à d’autres activités que l’intimité sexuelle. Par exemple, elle peut être utilisée pendant la grossesse pour aider à trouver l’énergie nécessaire et aussi pendant l’accouchement.

Lire aussi  Amnésie traumatique : 8 clés pour se reconstruire après un choc

Cause ndeg2 : Douleurs lors des rapports sexuels : (dyspareunie, vaginisme…)

La deuxième raison de la baisse du désir est l’inconfort pendant les relations sexuelles. Ainsi, le vaginisme peut contribuer à une augmentation du désir chez la femme. Cette peur de la douleur à chaque rapport sexuel peut pousser la femme à éviter tout contact avec son partenaire.

Certaines femmes souffrent de douleurs après et pendant l’activité sexuelle. Ce phénomène est connu sous le nom de dyspareunie. C’est l’un des signes de l’endométriose. Il s’agit d’une douleur au niveau du bas-ventre après que les femmes ont eu des relations sexuelles avec pénétration.

C’est bon à savoir.

Selon une analyse portant sur 7700 femmes sexuellement actives, 1 femme sur 10 souffre d’une gêne pendant les rapports sexuels.

Cause n°3 Traitement hormonal (contraception)

La diminution de la libido des femmes peut être due à des traitements hormonaux, par exemple la prise de contraceptifs tels que la pilule, l’implant de stérilet hormonal…

La modification du cycle hormonal de l’organisme Les hormones de synthèse présentes dans ces méthodes de contraception pourraient modifier la libido.

La pilule, par exemple, qui bloque le cycle d’ovulation, élimine la montée de désir que les femmes ressentent quelques jours avant l’ovulation.

La quantité de pilules que vous prenez est essentielle car elle peut affecter la sexualité d’une femme en fonction de la dose de progestérone et d’œstrogène. La sélection de la pilule contraceptive que vous prenez est cruciale pour choisir le traitement hormonal le plus approprié pour vous.

Naturellement, chaque femme réagit différemment à la contraception. Et même si pour la majorité des femmes, une baisse du désir sexuel est observée, certaines découvrent que les hormones augmentent leur désir. Si vous êtes inquiète, il est important d’en parler à votre médecin ou à votre gynécologue.

Cause du ndeg4 : Maladies (dépression thyroïdienne, thyroïde …)

La quatrième raison de la perte de libido féminine est due à une maladie. S’il s’agit de la thyroïde ou de la dépression, les traitements médicamenteux visant à réduire les effets d’une maladie pourraient affecter la libido féminine.

Chez les femmes, les problèmes de thyroïde sont souvent associés à une faible libido et à des problèmes d’excitation, de lubrification et de stimulation sexuelle, ainsi qu’à des difficultés à atteindre l’orgasme (anorgasmie) et à un inconfort pendant les rapports.

La dépression peut également déclencher une baisse de la libido. La perte de libido chez les femmes est, dans ce cas, un effet de la dépression. La majorité des patients souffrant de dépression présentent une réduction significative de leur désir sexuel, voire une absence de désir sexuel. Dans cette situation, une thérapie axée sur la dépression vous aidera à retrouver une sexualité satisfaisante.

La cause du ndeg5 est la ménopause et les déséquilibres hormonaux

Les déséquilibres de la ménopause et les déséquilibres hormonaux constituent la cinquième raison que nous allons aborder pour expliquer la baisse de la libido des femmes.

La baisse de la libido des femmes est attribuée aux symptômes de la ménopause. En effet, les changements liés à la ménopause entraînent une baisse du taux d’œstrogène. Cette baisse importante provoque chez certaines femmes une sécheresse de la zone vaginale, ce qui rend les contacts sexuels douloureux et entraîne une augmentation de la libido.

Un déséquilibre hormonal peut affecter la libido féminine. Le désir sexuel est stimulé par les niveaux élevés d’œstrogènes. Dès qu’un déséquilibre hormonal est observé, la libido peut être affectée.

Cause n° 6 : Une mauvaise expérience sexuelle.

La perte de libido d’une femme peut être déclenchée par une série de rencontres sexuelles au cours desquelles elle n’a pas vraiment pu apprécier son expérience. Des rapports sexuels non satisfaisants peuvent entraîner une baisse du désir, surtout lorsque le partenaire ne communique pas son mécontentement à l’autre. L’incapacité à communiquer conduit à un mode de vie sexuel qu’elle ne ressent pas comme tel.

Lire aussi  Amour toxique : comment le reconnaître en 3 signes ?

Parler de ce qui vous rend heureux au lit et de ce que vous détestez le moins peut contribuer à créer une harmonie dans votre relation et vous permettre à tous les deux de mieux vous connaître.

Un manque de communication peut entraîner une rupture de confiance.

Une femme veut se sentir en sécurité dans la proximité de son partenaire. C’est ce que l’on appelle un accord de confiance. Si dans le couple, les deux individus sont en guerre, la femme verra le contrat de confiance se rompre. Cette rupture entraîne une diminution du niveau de la libido.

La communication est donc cruciale pour résoudre les conflits dans un couple et pour mener une vie intime agréable.

Cause ndeg7 : Un trouble sexuel (anaphrodisie ou anorgasmie, …)

Les troubles sexuels peuvent également entraîner une perte de libido chez les femmes. L’un des troubles les plus répandus est l’anaphrodisie ainsi que l’anorgasmie.

L’anaphrodisie peut être décrite comme une absence de désir sexuel. Mais, dans les interactions sexuelles, les femmes souffrant d’anaphrodisie peuvent ressentir du plaisir et même un orgasme. Elle est impliquée dans la perte de la libido dans les cas où elle n’est pas primaire, c’est-à-dire après une période où l’amour était présent mais a ensuite disparu.

Les femmes atteintes d’anorgasmie ne sont pas en mesure d’éprouver un orgasme lorsqu’elles ont des relations intimes. Elles peuvent toutefois ressentir du plaisir sexuel.

Cause n° 8 : traumatisme sexuel (viol, agression…)

La huitième raison de la perte de libido chez les femmes est due à un traumatisme d’ordre sexuel. Le passé d’une personne est un facteur important dans le développement de la libido sexuelle.

Si une femme a souffert d’une agression sexuelle, ou d’un autre type de violence domestique, elle peut ressentir comme une pression dans ses relations proches.

Si une personne a subi un ou plusieurs types d’agression sexuelle, elle observe souvent des stratégies d’évitement. En réalité, les femmes traumatisées évitent d’avoir des relations intimes afin d’éviter les flashbacks de leur rage, comme cela se produit pour l’homme qui subit la perte de sa libido à la suite d’un incident.

Raison n° 9 : Consommation excessive d’alcool et de drogues

En outre, la consommation excessive d’alcool et d’autres drogues, comme le cannabis, qui a un effet immédiat sur les dysfonctionnements sexuels, joue également un rôle important dans la réduction du désir sexuel.

Le cerveau joue un rôle important dans la sexualité, de la même manière qu’il a le dernier mot sur l’attirance sexuelle et le désir de libido. La sexualité n’est donc pas comme lorsque le cerveau est affecté par l’alcool ou les drogues.

Un niveau élevé d’alcool peut empêcher les femmes de vivre une expérience orgasmique. Cela s’explique par le fait qu’elles sont dans un état d’engourdissement dû à l’alcool et ne sont pas en mesure de transmettre les signaux de joie au corps. La lubrification vaginale est donc moins importante.

La production de testostérone est diminuée par les drogues et entraîne une réduction du désir sexuel et des troubles liés à l’orgasme.

Si la consommation d’alcool ou d’autres drogues est excessive, une baisse substantielle de la libido peut être observée.

Je ne ressens plus l’envie de faire l’amour. Quelles sont les options qui peuvent m’aider à retrouver ma passion ?

La baisse du niveau de libido chez les femmes n’est pas rare. Comme nous l’avons vu précédemment, le désir sexuel est une énergie. Il est donc normal que ce désir connaisse des fluctuations de rythme.

Lire aussi  Acrophobie : 7 conseils pour surmonter votre peur du vide

Mais il existe des moyens de restaurer votre libido et votre désir d’être aimé :

  1. Discutez de vos options de contraception avec votre médecin.
  2. Soyez capable de parler avec votre partenaire
  3. Commencez une sexothérapie

Solution n° 1 : Parlez à votre médecin du contraceptif que vous envisagez.

La première façon d’augmenter votre désir de plaisir sexuel est de modifier votre traitement hormonal lorsque vous en avez un et s’il ne vous convient pas. Comme nous l’avons vu par le passé, la contraception peut être un facteur de perte de libido chez les femmes.

Si vous avez remarqué que, depuis que vous avez commencé à prendre votre contraception, vous êtes moins encline à avoir des rapports sexuels et que votre libido diminue, cela pourrait indiquer que votre contraception ne fonctionne pas pour vous. Il est essentiel de parler de ce problème avec votre médecin ou votre gynécologue. Ils peuvent vous guider dans le choix des dispositifs les mieux adaptés à vos besoins.

Les femmes prennent également un traitement hormonal substitutif (THS) pour remédier à la production insuffisante de progestérone et d’œstrogènes. Cela peut entraîner des problèmes à court et à long terme.

Solution 2 : Apprenez à parler à votre partenaire

La deuxième méthode pour surmonter la perte de libido que connaissent les femmes est de pouvoir communiquer avec son partenaire.

Bien que la sexualité soit souvent considérée comme un sujet tabou, il est important d’en discuter au sein du couple. Cela vous permet de discuter de vos attentes en matière de sexualité et d’intimité avec votre partenaire et de connaître les siennes.

Ce type d’échange peut contribuer à l’harmonie du couple.

La baisse de la libido chez les femmes peut être déclenchée par une anxiété avec leur partenaire. La communication est la clé de la sécurité et permet d’établir une relation de confiance entre deux individus. Pour renforcer l’intimité d’une relation, il est possible de partager ses sentiments à la suite d’une rencontre sexuelle (sentiments de satisfaction, sentiments de bien-être, émotions positives et sensations). Le fait de partager vos sentiments peut donner confiance à votre partenaire, qui sera plus enclin à introduire des changements et de nouvelles idées dans votre relation. Cela stimulera votre libido sexuelle.

La thérapie de couple peut être une méthode efficace pour enrayer la baisse de la libido des femmes en permettant la communication.

Si votre relation ne fonctionne pas bien en tant que couple, cela peut entraîner une augmentation du désir sexuel. La thérapie de couple peut être utilisée pour améliorer les relations entre les couples et pour résoudre les conflits interpersonnels. Le thérapeute peut travailler avec le couple seul ou ensemble pour apprendre à chaque personne comment développer une relation améliorée, plus stable et équilibrée.

Comme toutes les thérapies, la thérapie de couple est une réponse au besoin de soulager la souffrance. La baisse de la libido chez la femme pourrait résulter d’une lutte de couple (manque de confiance, sentiment de dévalorisation ou mauvaise communication, etc.) …). Lorsque ce problème est résolu, les femmes reprennent progressivement confiance en elles et en leur couple, et sont en mesure de retrouver leur désir d’être avec leur amant.

%d blogueurs aiment cette page :