6 conseils pour se libérer d’un manipulateur quand on est dépendant affectif

Avez-vous l’impression de ne pas avoir de chance en amour ? Ou bien vous attirez vers vous toutes sortes de manipulateurs ? Et si, en réalité, il ne s’agissait que de VOUS ? Vous l’avez constaté au fil du temps et vos relations se répètent sans cesse. C’est toujours la même routine : vous aimez plus que quelqu’un d’autre, vous partagez tout, et malgré vos efforts et vos sacrifices, la personne finit par pécher contre vous ou vous faire du mal. Vous n’êtes pas seul et il est possible de briser le cercle vicieux.

Découvrez six stratégies qui vous aideront à ne plus être un manipulateur en amour et à construire des relations plus saines. Si vous n’avez pas encore fait le test pour évaluer votre degré de dépendance affective, n’hésitez pas à le faire dès maintenant.

Résumé de l’article :

  1. Comment se libérer d’une relation mensongère avec un opportuniste ?
    1. Conseil 1 : Soyez conscient de la dépendance émotionnelle que vous avez envers vous-même .
    2. Conseil ndeg2 : Reconnaissez-vous comme une victime individuelle
    3. Conseil ndeg3 : Comprendre le fonctionnement du manipulateur
    4. Conseil ndeg4 : Prenez conscience du traumatisme que vous avez vécu
    5. Conseil ndeg5 : Fixez de nouveaux objectifs après la séparation
    6. Conseil ndeg6 : Commencer un exercice pour parvenir à un lâcher-prise complet
  2. Un dépendant affectif a-t-il la capacité de manipuler ?

Comment échapper à un opportuniste ?

Il est possible de mettre fin à une relation difficile avec un homme ou une femme manipulateur. Cela nécessite un travail sur soi ainsi qu’un examen du comportement du manipulateur dans la relation amoureuse :

  • Conseil ndeg1 : Prenez conscience de la dépendance affective que vous avez vis-à-vis de vous-même.
  • Conseil ndeg2 : Reconnaissez-vous comme la victime
  • Le conseil ndeg3 : Apprenez la fonction du manipulateur
  • Conseil ndeg4 : Prenez conscience des traumatismes que vous avez subis
  • Conseil ndeg5 : Fixez de nouveaux objectifs après la séparation
  • Conseil n°6 : Commencez par un traitement pour assurer la libération

Conseil 1 : Prenez conscience de votre dépendance affective

Si vous cherchez à vous libérer de l’emprise d’un opportuniste, il est vital de prendre conscience de votre dépendance émotionnelle.

La dépendance émotionnelle est un problème de lien affectif. Elle a été causée par une enfance malheureuse, l’absence ou la maltraitance des parents, mais aussi pour des raisons différentes (humiliations à l’école, ou relation douloureuse qui a eu lieu plus tard).

Les raisons sont multiples et seuls les psychologues peuvent poser un diagnostic précis de dépendance. D’autre part, il n’est pas nécessaire d’être un professionnel de la santé pour initier une prise de conscience, que ce soit en regardant un film ou en lisant un article inattendu, ou à partir d’une circonstance personnelle à laquelle on est actuellement confronté.

Le but des manipulateurs est de poursuivre ses propres objectifs. Pour y parvenir, ils ont besoin d’un adversaire sur lequel ils peuvent compter et la victime doit être capable de changer. S’il n’y a aucun moyen de protéger quelqu’un de l’emprise d’un sociopathe ou d’un pervers narcissique, le dépendant affectif est la cible la plus populaire de ce genre de personnes.

En réalité, le dépendant affectif a une base idéale pour un comportement manipulateur. D’un côté, il a une variété de désirs à satisfaire ; typiquement, il a besoin d’affection, d’amour et de reconnaissance, et de l’autre, il est généralement extrêmement compatissant, capable de se mettre à la place d’une autre personne mais, surtout, il est prêt à endurer beaucoup d’épreuves à la recherche d’amour ou d’affection. En fait, la chose qui afflige le plus les dépendants est la peur d’être rejetés ou négligés. C’est une bénédiction pour le manipulateur qui, étant un vampire émotionnel, est enclin à absorber toute l’énergie vitale de sa victime,

Prendre conscience du trouble de la personnalité est vital pour aller de l’avant et éliminer l’amant qui nous manipule Nous ne pouvons récupérer que ce que nous connaissons. Il n’est pas simple de réaliser qu’un trouble non reconnu est à l’origine de comportements inadaptés et inconscients.

Cependant, il est important de se rappeler que la dépendance affective peut être traitée et qu’il s’agit d’un problème courant que vous n’êtes pas le seul à avoir ce problème qui n’a pas de solution. Des solutions existent et les appliquer vous permettra avec l’aide des conseils suivants de vous débarrasser définitivement de l’autre personne derrière vous.

Pour échapper à l’emprise de cette manipulation psychologique, vous devez vous reconnaître comme la victime de la personne qui vous manipule en amour.

Conseil n° 2 : identifiez-vous comme une victime individuelle

Pour vous libérer d’une relation incontrôlable, vous devez reconnaître que vous êtes une victime l’influence de leur. Les failles émotionnelles qui sont associées à votre dépendance à l’amour vous aideront à comprendre les raisons pour lesquelles vous êtes la victime idéale pour lui.

Pour réussir, la personne amoureuse doit découvrir rapidement tous les défauts et les besoins qu’elle est capable de combler pour devenir indispensable. C’est la raison pour laquelle la première phase d’une relation amoureuse est si cruciale : c’est pendant cette brève période qu’il essaie de se montrer sous son meilleur jour, afin de repérer les failles dans son caractère émotionnel de la personne qui se trouve devant lui de manière inaperçue.

Lire aussi  9 étapes pour réussir votre sevrage du cannabis

Le toxicomane a généralement plus de défauts qu’une personne moyenne et cela inclut le défaut narcissique. Il se manifeste par un manque d’estime de soi et d’amour, ce qui rend le dépendant émotionnel vulnérable au regard des autres. Les problèmes d’attachement dans l’enfance sont à l’origine d’une possibilité.

Le manipulateur doit combler ce manque en mettant quotidiennement son partenaire sur un piédestal sans fin, en utilisant des mots plus somptueux les uns que les autres et avec des expressions passionnées qui s’éternisent. Si vous reconnaissez que votre conjoint est narcissique, vous pourriez être en compagnie d’un pervers égocentrique.

Pour atténuer le sentiment de rejet de la personne dépendante Le manipulateur sera, sans hésiter, une présence omniprésente tout au long de la vie de la personne dépendante affectivement. Il l’entourera d’attention, de cadeaux et même de paroles. Il n’aura pas peur de le noyer. Plus important encore, l’étouffement est considéré comme un amour approprié pour un dépendant affectif et est au sommet de ce qu’il a toujours imaginé, mais ce n’est pas le cas ; c’est une relation toxique qui est alimentée par la dépendance à l’amour et la nature manipulatrice de l’affectif.

C’est ainsi que la relation entre une personne dépendante affective et un farceur narcissique est assez courante et se transforme même en une relation mutuellement bénéfique. Mais, c’est la chose la plus dommageable qui puisse arriver à un amoureux. Il en ressort dévasté, appauvri de sa vitalité, privé de beaucoup de choses tant sur le plan matériel que psychologique ; c’est pourquoi il n’est pas toujours simple de prendre conscience de la situation de contrôle car beaucoup de ressources physiques et cognitives font défaut. Dans certains cas, la violence psychologique peut se transformer en violence physique et la violence peut être présente, limitant la victime.

Le fait de se reconnaître comme victime du manipulateur d’amour peut aider à la prise de conscience suivante, c’est-à-dire à la capacité de comprendre son rôle.

Conseil n°3 : Prendre conscience des méthodes de travail du manipulateur d’amour

Prendre conscience du mode de fonctionnement du manipulateur d’amour est un facteur important pour se séparer de lui. Le manipulateur d’émotions est un véritable expert de la dépendance, qu’il soit ou non un pervers égocentrique. Il n’y a pas de personnage type car chaque manipulateur a son propre style mais le manipulateur a un objectif pour sa victime : devenir dépendant.

Le manipulateur développe une dépendance à l’égard de sa victime. Lorsqu’il a une liaison avec une personne dépendante de substances émotionnelles, le manipulateur n’aura pas peur d’étouffer sa victime d’affection et de la faire se sentir comme un dieu. Il promet loyauté, fidélité et fidélité et répète qu’il n’a besoin de personne tant qu’il est amoureux de son conjoint.

Il est capable d’appuyer sur tous les boutons dont un dépendant a besoin chaque jour. Le dépendant est prisonnier de l’emprise du manipulateur en raison d’une illusion qui lui dit que tous ses désirs sont parfaitement satisfaits et qu’il n’en a jamais fait l’expérience auparavant. Il croit qu’il a découvert le bonheur, qui est la chose réelle.

Cependant, la dépendance émotionnelle n’est pas associée au bonheur. C’est un mécanisme qui provoque la souffrance et c’est un cercle vicieux difficile à briser. Plus le dépendant affectif est empêtré dans son manipulateur, plus il a besoin de pouvoir ignorer ce vide et ce sentiment d’abandon.

Malheureusement, le manipulateur n’est pas bien intentionné, et ce lien vital pour le dépendant peut devenir douloureux, car il a le sentiment d’être l’esclave des moindres désirs de son partenaire.

Il y a un aspect du dépendant affectif que le manipulateur considère comme une bénédiction, à savoir la difficulté qu’il éprouve à assumer la responsabilité. En effet, certains dépendants dépendent régulièrement des autres, que ce soit pour prendre des décisions qui ne concernent habituellement qu’eux, ou s’ils doivent assumer les responsabilités de la vie quotidienne.

Le pouvoir du manipulateur s’en trouve accru et il n’hésite pas à proposer son aide pour soulager tous les maux d’un dépendant affectif. Imaginez que le manipulateur, qui emploie habituellement toutes sortes de manipulations sur sa victime pour obtenir l’emprise, voire la dépendance financière totale, doive tendre la main à son partenaire de dépendance pour obtenir toutes les choses qu’il désire, sans rien demander.

C’est ainsi que le manipulateur d’amour commence à souffler le froid et le chaud pour rendre son partenaire plus et dépendant. Il n’a pas peur de jouer avec les faiblesses du dépendant affectif pour l’obliger à faire plus d’efforts, ou de toute autre manière qui lui permette d’atteindre ses propres objectifs destructeurs et personnels.

En fin de compte, la victime est affligée d’un véritable traumatisme. La victime, et il est essentiel d’y faire face.

Conseil 4 : Prendre conscience du traumatisme

Prendre conscience du traumatisme causé par une interaction avec un manipulateur est crucial pour s’en débarrasser. Une fois que vous aurez pris conscience des mécanismes inconscients de la dépendance émotionnelle et de la dépendance, vous serez en mesure d’acquérir une connaissance de la relation que vous entretenez avec la personne avec laquelle vous êtes.

Lire aussi  Ipilimumab nivolumab : une nouvelle arme contre le cancer

Il est possible que des phrases, des mots ou des comportements que vous ne connaissiez pas jusqu’alors vous paraissent maintenant beaucoup plus clairs. Par exemple, le partenaire qui modifie sa façon de penser en quelques minutes ou qui admet tout acte répréhensible, allant jusqu’à vous poser des questions d’une manière embarrassante et mensongère. Infliger des insultes, des paroles trompeuses ou douter constamment de vos souvenirs : toutes ces méthodes relèvent du gaslighting, qui est une véritable technique d’abus mental propre aux hommes ou aux femmes manipulateurs. Or, à cause de ce type d’abus, un véritable traumatisme a été déclenché en vous.

Une fois que vous avez pris conscience de cette emprise, vous savez maintenant que vous n’êtes pas lié à votre manipulateur par affection, mais plutôt par une dépendance ou un attachement intense qui vous pousse à continuer dans ce cercle vicieux. En réalité, cette relation peut vous avoir causé un choc émotionnel, qui peut déclencher une dépression, mais aussi des états d’anxiété extrême.

Le traumatisme peut se manifester de multiples façons dans votre vie quotidienne et empêcher votre retour à la vie normale. En fait, dans des circonstances de manipulation amoureuse, il est possible de développer divers troubles. Le SSPT en fait partie ; cependant, dans les cas les plus graves (lorsque la vie de la victime est menacée à cause de la manipulation), la mémoire peut être affectée. C’est la raison pour laquelle il est difficile de reconnaître les traumatismes, mais les actions pour les guérir sont en place.

Si vous avez eu un manipulateur qui était une personne ou une femme parfaite, et que vous vivez maintenant dans un état de culpabilité et de souffrance, assurez-vous que ce n’est pas de votre faute. Pour continuer votre voyage et vous débarrasser complètement de la relation qui a été toxique, il est temps de fixer de nouveaux objectifs.

Conseil n° 5 : fixer de nouveaux objectifs après une séparation

Pour se débarrasser d’un manipulateur émotionnel, c’est prendre du temps pour soi et se fixer de nouveaux objectifs à atteindre dans sa vie. Il est essentiel de faire le point. Vous connaissez maintenant la définition de la dépendance affective, et vous êtes conscient du mécanisme néfaste qui existe entre le manipulateur et le dépendant affectif Essayez de prendre un peu de recul par rapport à la situation et de vous éloigner de tout effet.

D’un point de vue différent Si votre situation était similaire à celle de votre amie, que lui diriez-vous ? Pensez-vous pouvoir tolérer certaines choses que vous êtes incapable d’admettre comme l’humiliation ou la violence sous couvert d’humour ? L’idée de couper le contact avec ce manipulateur vous rebute-t-elle ? Exigez-vous l’approbation de votre supérieur pour tout et n’importe quoi, même lorsque vous seriez capable de décider ? Notez tout et revenez-y régulièrement.

Si votre prise de conscience est claire et précise, la première chose qui vous vient à l’esprit est de vous échapper immédiatement. Fuir l’influenceur est un choix courageux et nécessaire pour améliorer votre vie. Mais, cela ne doit pas devenir une habitude.

La relation que vous avez partagée avec votre interlocuteur est réelle, vous avez ressenti des émotions, des sentiments mais il ne s’agit pas d’emballer ces sentiments dans un coin de votre cerveau pour ensuite les supprimer.

En revanche, il est plus facile de lâcher prise lorsque votre attention est portée ailleurs. Il peut s’agir d’un emploi stimulant, d’un engagement caritatif ou d’un nouveau sport que vous avez toujours voulu essayer. Il est essentiel de découvrir quelque chose qui vous appartient totalement et sur lequel vous pouvez concentrer votre énergie. Réunions, activités, écriture, les options sont infinies !

Il est également crucial que vous soyez avec vous-même pour retrouver votre liberté émotionnelle. Si ce scénario est stressant pour vous, vous pourriez faire des exercices pour aider votre cœur à se détendre rapidement. La méditation et la connexion corporelle peuvent vous aider à prendre en charge votre santé tout en acceptant pleinement les émotions déclenchées pendant ce moment de changement.

Si cela n’est pas évident, il est alors recommandé de consulter un professionnel pour obtenir une libération officielle.

Conseil n° 6 : commencez un programme d’exercices pour assurer une libération complète.

La thérapie est essentielle pour mener à bien le processus de libération de l ‘amour du manipulateur. Une relation entre le manipulateur et le dépendant affectif peut créer des blessures irréparables si elle n’est pas traitée correctement. La psychothérapie peut être bénéfique et vous libérer en restaurant votre santé de manière durable ; c’est pourquoi il est vital d’être supervisé par un psychologue compétent. Il est crucial de se concentrer sur la racine de vos problèmes et de vos faiblesses, mais aussi de construire vos ressources internes, alliées étonnantes de votre croissance.

À cet égard, la TCC est généralement utilisée comme première ligne de traitement. Son but est de reconstruire les schémas cognitifs fonctionnels et adaptables du patient. Pour ce faire, des recherches sont effectuées sur les fausses croyances et les croyances incorrectes qui provoquent des émotions négatives et entraînent des comportements négatifs, ce qui peut conduire à des cercles vicieux.

Lire aussi  L'oncologue à Ajaccio qui guérit les malades

La thérapie EMDR est très efficace lorsqu’on souffre d’un traumatisme. D’autres méthodes sont également possibles, notamment la relaxation et l’hypnothérapie. Il est également important de traiter la dépendance à l’amour en conjonction avec un traitement psychologique afin de rétablir une indépendance émotionnelle complète.

Un psychologue s’assurera que vous ne souffrez pas d’autres répercussions liées à la relation et à la dépendance : addictions, dépendance aux drogues pour « tenir » ou pour « s’accrocher », dépression amoureuse après la rupture, ou désir sexuel paresseux. Le psychologue adaptera la thérapie à vos besoins. Son objectif ultime est de vous aider à gérer votre vie et à donner autant de poids à vos sentiments qu’à votre rationalité. Il pourra notamment se concentrer sur l’impact de vos émotions et sur la manière de les gérer au quotidien.

Vous êtes digne de vous épanouir. Vous n’êtes rien d’autre que de l’amour, vous avez droit à une relation qui vous ressemble ainsi qu’à une relation éclairée et libre et, pour cela, n’ayez pas peur de demander conseil à des professionnels de la santé mentale qualifiés.

Le dépendant affectif est-il manipulateur ?

Oui, les personnes qui souffrent de dépendance affective sont capables de manipuler, consciemment ou non, leur partenaire. De toute évidence, ce sont leurs faiblesses et leur peur d’être abandonnés qui déclenchent et conduisent à ces comportements manipulateurs. La raison pour laquelle un dépendant affectif n’agit pas de manière perverse comme un narcissique manipulateur… La raison pourrait être que le dépendant ne veut pas faire de mal, mais plutôt combler un besoin émotionnel. C’est ce manque affectif qu’il cherche à combler, même si cela implique de manipuler les autres pour obtenir une dose d’amour.

En réalité, afin de combler ce vide, l’amant est prêt à tout pour obtenir une preuve d’affection de la part de son partenaire, une preuve de son acceptation ou même des gestes d’engagement. Pour y parvenir, l’acte de manipulation peut prendre la forme d’une anticipation des besoins de l’autre, car il le connaît bien et croit pouvoir anticiper ses besoins afin de lui faire plaisir. Cependant, en échange de cela, le manipulateur attend également un retour honnête qui devrait être donné… de manière naturelle par la personne qui ne l’est pas.

C’est à l’autre personne de découvrir ce qu’elle ressent et ce qu’elle aimerait, et quels sont ses désirs ; la personne qui est sous l’emprise de la dépendance est incapable de les communiquer et intériorisée, une sorte de folie l’empêche de le faire. Elle veut que son partenaire soit capable de la comprendre, tout comme elle croit se connaître. Mais, en réalité, ni l’un ni l’autre n’est capable de lire dans les pensées, et c’est pourquoi ses attentes en matière de récompense équitable ne sont souvent pas satisfaites.

Ne pas pouvoir communiquer ses besoins par manque de confiance et d’indépendance émotionnelle La personne amoureuse est susceptible d’introduire, sans s’en rendre compte, un chantage émotionnel dans la relation. Par exemple, elle cherchera à obtenir plus d’attention et ne voudra jamais être laissée seule, ou bien elle encouragera la séparation de son conjoint en l’excluant de certaines relations à cause d’une jalousie excessive.

En réalité, la jalousie maladive n’est pas seulement un problème pour le PN, mais elle est même à l’origine d’une dépendance affective, et dans certains cas, elle entraîne la culpabilité et la honte du partenaire. Ce chantage psychologique, tout comme la jalousie, ne fera que se renforcer et alimenter un cycle sans fin dans le cas où la personne manipulée n’est pas capable de dire non ou de contester les exigences de l’abus. C’est pourquoi, face à l’influence d’un dépendant émotionnel qui ne se rend pas compte qu’il est manipulé, une thérapie est souvent nécessaire pour progresser.

A garder à l’esprit

Se libérer d’une relation malsaine avec un manipulateur qui est un dépendant affectif est faisable. Pour cela, il est essentiel de travailler sur soi car se libérer d’un sauvage de l’amour demande du temps et des efforts. Le plus important est de réaliser que l’on souffre de dépendance à l’égard d’une autre personne car ce sont les failles narcissiques (la peur d’être abandonné, notamment) qui nourrissent l’homme ou la femme manipulateur.

Il est également important de reconnaître que l’on est une victime innocente du comportement de la personne toxique au point qu’elle a provoqué un traumatisme. La capacité d’envisager de nouveaux projets après la conclusion de la relation est cruciale et le plus important est de suivre une thérapie psychothérapeutique qui vous permettra de vous libérer enfin du manipulateur.

%d blogueurs aiment cette page :