Tumeurs neuroendocrines : une menace pour la santé

Les tumeurs neuroendocrines (TNE) sont des tumeurs qui se développent à partir de cellules spécialisées dans la production des hormones. Ces hormones sont libérées par les glandes endocrines, situées dans l’organisme.

Les TNE peuvent être bénignes ou malignes. Elles sont très fréquentes et touchent surtout les enfants et les adultes jeunes. On distingue trois types de TNE :

Qu’est-ce qu’une tumeur neuroendocrine ?

Une tumeur neuroendocrine est une tumeur qui se développe aux dépens des cellules du système nerveux.

Il s’agit d’une tumeur maligne qui peut apparaître n’importe où à l’intérieur du corps. Cette pathologie est souvent liée à la production d’une hormone par le pancréas, ce qui provoque un excès de prolactine et entraîne une hyperplasie nodulaire focale.

Les symptômes les plus fréquents sont : la fatigue, la perte de poids, l’hypertension artérielle et le diabète sucré.

Les autres causes possibles de cette maladie comprennent :

  • Un effort physique excessif
  • Une infection
  • La consommation excessive d’alcool

tumeurs neuroendocrines

Quels sont les symptômes d’une tumeur neuroendocrine ?

Les tumeurs neuroendocrines sont des tumeurs qui se développent à partir des cellules du système nerveux.

Le système nerveux est un réseau complexe de cellules et d’organes spécialisés qui aident le corps à fonctionner. Ensemble, ils forment le système nerveux central.

Il existe plusieurs types différents de tumeurs neuroendocrines, dont certaines apparaissent dans les poumons et d’autres peuvent affecter la vessie ou l’intestin grêle.

Les symptômes provoqués par une tumeur neuroendocrine peuvent être très variables, mais comprennent souvent des problèmes gastro-intestinaux, respiratoires ou urinaires.

Les symptômes peuvent varier en fonction de la localisation précise de la tumeur et du type de cancer que celle-ci contient.

La dysfonction érectile : causes et traitement La dysfonction érectile est un trouble sexuel fréquent chez les hommes âgés de 40 ans survenant après l’arrêt du traitement par testostérone (androgénothérapie). Rupture amoureuse : comment s’en remettre? Les ruptures amoureuses font partie intégrante de notre vie personnelle comme professionnelle. Nous avons tendance à nous sentir impuissants face aux événements qui viennent bouleverser notre quotidien.

Lire aussi  GEMPAX : le logiciel de gestion de gemmes précieuses le plus complet !

L’insomnie : causes et traitements Il arrive quelques fois que nous ayons besoin de dormir pour rattraper nos heures perdues.

Quels sont les facteurs de risque pour le développement d’une tumeur neuroendocrine ?

Les tumeurs neuroendocrines constituent un groupe de cancers rares qui touchent le système nerveux.

La plupart des tumeurs neuroendocrines sont bénignes et ne nécessitent pas de traitement particulier. Cependant, elles peuvent parfois être malignes. Dans ce cas, il est essentiel d’identifier les facteurs de risque associés à la survenue d’une tumeur afin de mettre en place des mesures préventives.

Les facteurs de risque pour le développement d’une tumeur neuroendocrine sont multiples.

Ils peuvent être liés au type histologique (tous les types n’étant pas associés à une tumorigénicité), au sexe ou encore à l’âge du patient atteint.

Il est également important de noter que certaines formes histologiques sont plus fréquemment observées chez l’enfant, alors que d’autres le sont plus souvent chez l’adulte. Parmi les autres facteurs pouvant favoriser la survenue d’un cancer neuroendocrine figurent :

  • le tabagisme
  • l’immunosuppression
  • les expositions professionnelles aux solvants organiques

Comment une tumeur neuroendocrine est-elle diagnostiquée ?

Une tumeur neuroendocrine est une tumeur qui se développe dans des cellules spécifiques du système nerveux central (cerveau et moelle épinière). Ces cellules sont appelées cellules neuroendocrines, car elles sécrètent des hormones.

Les tumeurs neuroendocrines sont rares et représentent 3 à 5% de toutes les formes de cancers. Une tumeur neuroendocrine peut être bénigne ou maligne, mais la plupart du temps elle est bénigne. Dans le cas d’une tumeur maligne, un cancer peut se développer dans cette glande ou à partir d’elle.

Lire aussi  La clinique Esperance Mougins, une santé à prix abordable !

Les symptômes de la tumeur neuroendocrine varient en fonction du type de cancer qui a été diagnostiqué.

Ils peuvent inclure :des nausées et des vomissements;des douleurs abdominales;une diarrhée chronique;une perte de poids inexpliquée;des problèmes urinaires ou génitaux causés par une obstruction des voies urinaires ou génitales;la formation de kystes sur la langue et/ou le cou pouvant causer une difficulté à avaler et à respirer;un gonflement au niveau du visage, des lèvres ou de la gorge pouvant provoquer une difficulté à avaler ou à respirer.

Quels sont les traitements disponibles pour les tumeurs neuroendocrines ?

Les tumeurs neuroendocrines (TNE) sont des tumeurs qui se développent aux dépens des cellules nerveuses. Elles peuvent se former dans n’importe quelle partie du corps, mais elles préfèrent souvent les organes digestifs et la thyroïde.

Les TNE représentent un groupe de pathologies malignes distinctes.

Il existe plusieurs types de TNE et le traitement variera en fonction du type spécifique et de la taille de la tumeur.

Le type le plus commun est appelé carcinome neuroendocrine ou «cancer» qui prend naissance dans les cellules endocrines situées à l’intérieur du pancréas, de l’estomac ou dans les glandes parathyroïdes (cellules produisant le calcium). Un autre type est appelé adénocarcinome neuroendocrine, une forme rare qui prend naissance dans les cellules endocrines situées à l’intérieur du pancréas et qui peut se propager au foie ou aux poumons.

Les traitements pour cette forme rare seront différents de ceux utilisés pour le cancer gastro-intestinal car il y a moins d’options disponibles pour ce cancer particulier.

Qu’est-ce que la maladie de Cushing et comment est-elle liée aux tumeurs neuroendocrines ?

La maladie de Cushing est une maladie endocrinienne qui apparaît lorsque les glandes surrénales ne produisent pas suffisamment d’hormones ou en produisent trop.

Lire aussi  Le mystère Beauregard Marseille

Les hormones surrénaliennes sont nécessaires pour maintenir un certain nombre de fonctions corporelles, notamment la pression artérielle, le rythme cardiaque, la température du corps et la croissance des os. Dans le cas d’un déficit hormonal, ces fonctions peuvent être compromises.

La maladie de Cushing peut être causée par différents types de tumeurs et affecter différents organes. Ces tumeurs sont généralement bénignes mais si elles se développent en tant que cancers plus graves, elles peuvent provoquer des symptômes similaires à ceux de la maladie de Cushing.

Où puis-je trouver de l’aide si je soupçonne que j’ai une tumeur neuroendocrine ?

Il est important de consulter un spécialiste. En cas de doute sur l’apparition d’une tumeur neuroendocrine, il peut être judicieux de consulter un médecin.

Il en existe plusieurs types :

  • Des tumeurs neuroendocrines du système digestif
  • Des tumeurs neuroendocrines du système respiratoire
  • Des tumeurs neuroendocrines du système urinaire et des vésicules séminales

Pour conclure, les tumeurs neuroendocrines (TNEM) sont des tumeurs rares, mais très malignes. Elles envahissent la paroi de l’estomac et le pancréas. Il existe plusieurs types de TNEM qui peuvent être bénins ou malins. Les TNEM malins sont responsables d’un grand nombre de décès en France et en Europe.

%d blogueurs aiment cette page :