Polyamour : les 10 clés d’une relation épanouie à plusieurs

Qui croit qu’il est possible de n’aimer qu’une seule personne à la fois ? Le polyamour est une tendance qui attire l’attention depuis quelques années et qui semble répondre à un nouveau concept de l’amour fondé sur l’idée que l’intimité des relations n’est pas la norme du jour. Au contraire, le bonheur et la possibilité de rencontrer de nouvelles personnes semblent répondre à un désir d’aimer plus et d’aimer vraiment. Dans ce processus, de plus en plus de personnes recherchent la possibilité d’une vie affective incluant plusieurs partenaires afin d’atteindre un meilleur équilibre dans leur vie. Nous avons présenté 10 clés qui vous aideront à atteindre cet objectif de satisfaction totale lorsque vous êtes dans une relation polyamoureuse.

Le résumé de l’article :

  1. Qu’est-ce qu’une relation polyamoureuse ?
  2. Quelle est la meilleure façon de gérer le polyamour ? (Clés)
    1. Définir des lignes directrices pour commencer
    2. Fixer le temps pour votre relation ainsi qu’en dehors de celle-ci.
    3. Soyez clair et transparent quant à votre intention
    4. Ne l’utilisez qu’aux bons endroits
    5. Parler aux personnes de votre entourage qui se soucient de vous
    6. La nécessité de considérations éthiques dans le polyamour
    7. Distinguer la jalousie et la confiance en soi
    8. Prenez du temps pour vous et évaluez vos besoins
    9. N’ayez pas peur de vivre une expérience riche en adrénaline .
    10. Reconnaissez que vous n’êtes pas unique.
  3. Le polyamour vous fait-il courir des risques ?

Qu’est-ce qu’une relation polyamoureuse ?

Une relation polyamoureuse est la capacité d’avoir plusieurs relations amoureuses simultanément, d’être multipartenaire et d’être non exclusif dans ses relations.

Il est crucial de ne pas mélanger le polyamour (qui ne nécessite pas nécessairement la sexualité) avec le libertarisme.

Dans le polyamour, il y a un engagement amoureux. Dans le second, il y a juste une ouverture à leurs autres partenaires sexuels.

La norme dans la plupart des couples libertins est de mettre de côté tous les sentiments pour garder un sentiment de loyauté émotionnelle uniquement envers le couple.

D’autre part, l’amour peut prendre différentes formes.

Le psychologue Sternberg a identifié 7 types d’amour différents à partir d’une variété de combinaisons des trois éléments de l’amour (passion intime, intimité et engagement). Il en résulte :

  1. L’amour vide
  2. L’engouement
  3. Sympathie
  4. L’amour romantique
  5. Amour et affection l’un pour l’autre
  6. L’amour fou
  7. L’amour de votre vie

Le polyamour permet, entre autres, d’accéder à une sélection plus large d’intérêts amoureux. De plus, il est possible d’être polyamoureux et de ne pas être célibataire. Ce type de relation ne signifie pas nécessairement que l’on entretient une relation avec toutes les personnes que l’on possède.

Il y a un nombre illimité de personnes qui pourraient être dans des relations polyamoureuses. Certains sont en couple, dans des relations multiples ou en groupe (avec plusieurs partenaires).

Il n’y a pas de système fixe pour les relations multiples. Les relations amoureuses. Elles évoluent au fil du temps et des interactions.

Le polyamour est aussi une façon de sortir des limites de l’amour qui est unique. L’éducation jouant un rôle dans la perception de la vie romantique, il peut être difficile de croire que l’on peut aimer plusieurs personnes à la fois.

Pour appuyer cette idée, les polyamoureux utilisent généralement l’exemple de l’amour filial que les parents portent à leurs enfants. Tous les parents aiment leurs enfants, mais différemment. C’est pourquoi cela ne devrait pas être vrai pour les relations amoureuses ?

Le polyamour est, avant tout, une façon de penser les relations amoureuses d’une manière nouvelle et de passer des moments authentiques et intimes avec chacun de vos partenaires amoureux. Il n’est ni meilleur ni plus nuisible qu’une relation exclusive, mais il est différent.

C’est bon à savoir

Quelle est la différence entre le libertarisme, le polyamour et la polygamie ?

Le terme étant un concept relativement nouveau, il est souvent confondu avec différents concepts. C’est pourquoi voici un rappel des différentes définitions du polyamour auxquelles il est souvent rattaché à tort.

  • Le polyamour est une forme d’amour qui vous permet de tomber amoureux de plusieurs personnes et de ne pas être exclusif dans vos relations amoureuses.
  • La polygamie est le résultat de la possibilité de se marier avec plusieurs personnes.
  • Le libertarisme est la notion d’ouverture de ses couples à des partenaires sexuels, sans séparer les sentiments du sexe. Dans le libertarisme, il n’y a pas de notion d’amour.
  • L’échangisme est le fait de partager des partenaires sexuels entre couples, en invitant un tiers (triolisme) ou en regardant un partenaire avoir des relations sexuelles avec un autre (candaulisme). Dans ce cas, l’acte sexuel est toujours réalisé par le partenaire.

Comment vivre le polyamour ?

Si vous vous interrogez sur l’opportunité d’autoriser le polyamour, ou si vous êtes célibataire, mais que vous vous interrogez sur ce type de relation non exclusive et que vous cherchez à jouer avec Voici nos 10 meilleurs conseils pour mettre en place la relation de la manière la plus efficace possible.

  1. Fixez les règles pour commencer
  2. Fixez des créneaux horaires pour votre couple, et en dehors du couple.
  3. Soyez clair et communiquez vos intentions
  4. Assurez-vous que vous utilisez les bonnes motivations
  5. Parlez aux personnes bienveillantes qui vous entourent.
  6. L’éthique est une nécessité dans le polyamour.
  7. Mettez de côté la jalousie et ayez confiance en vous
  8. Passez du temps avec vous-même et évaluez vos besoins.
  9. N’ayez pas peur de vous lancer dans une aventure pleine d’adrénaline.
  10. Acceptez que vous n’êtes pas unique.
Lire aussi  Quels sont les ADL et les IADL

Première règle : Établir des lignes directrices pour commencer

Cela peut surprendre, puisque le polyamour ne doit se conformer à aucune règle, mais il est important de créer des règles avec vos partenaires et de définir la structure du partenariat polyamoureux surtout lorsque vous commencez ce nouveau type de relation qui pourrait modifier votre routine.

Certaines personnes, une fois qu’elles commencent un mariage polyamoureux, décident d’avoir une relation initiale ou « de base », et une autre relation.

Il y a ici une pensée hiérarchique, avec une importance distincte accordée aux différents partenaires. Les fiers partisans du polyamour à figures libres, également connu sous le nom d’anarchie, y verront une limitation de la liberté, et considéreront une structure hiérarchique comme contraire à l’éthique.

Cependant, la création d’un cadre pourrait être rassurante une fois que l’on se lance dans l’exploration de la nouveauté. Même si le cadre évoluera au fil du temps et des expériences. Le plus important est d’être à l’aise avec cette nouvelle version de l’amour qui est pluriel.

Lisez aussi Identité de genre : 10 questions pour vous aider à démarrer.

La deuxième clé est de fixer un temps pour votre relation et en dehors de celle-ci.

Si vous rencontrez une nouvelle personne, vous aurez probablement envie de passer beaucoup de temps avec elle.

Ce n’est pas inhabituel, car vous êtes au début de la phase de la nouvelle énergie relationnelle (NRE). Vous pourrez vous concentrer sur les aspects positifs de la relation, et certainement vous imaginer dans la peau de ce nouveau partenaire. Vous y penserez une fois que vous ne l’aurez plus et vous anticiperez le retour de cette relation.

Le problème, si vous êtes déjà en couple, est que votre conjoint peut se sentir délaissé et s’inquiéter de vous perdre et de vous voir aller vers votre nouveau partenaire, ce qui provoquera sans doute des blessures d’insécurité ou de jalousie, pouvant mener à des disputes.

Le fait de prévoir des moments et de garder une trace de votre partenaire actuel vous permettra d’être assuré et de ne pas vous perdre l’un l’autre lorsque vous entrerez dans le nouveau rythme de l’amour.

Important n° 3 : communiquer et être clair sur ses intentions

C’est le troisième aspect qui peut faire ou défaire une relation polyamoureuse efficace. Il est crucial d’avoir un dialogue ouvert et honnête entre vos partenaires, notamment sur vos sentiments et sur ce que vous ressentez.

Cela nécessite également que vous sachiez comment exprimer vos émotions. Il ne suffit pas de dire simplement « j’ai peur ». Cependant, de quoi avez-vous réellement peur ? Quels sont les défis que cela vous pose ? Le fait de savoir exactement ce que vous ressentez vous permettra de prendre conscience de vos besoins et de les communiquer de manière à ce que les membres de votre famille puissent vous réconforter et vous aider à gérer vos émotions.

N’ayez pas peur de vous montrer vulnérable. En discutant de ce qui se passe en vous, vous pourrez révéler une partie de votre comportement personnel ou du fonctionnement de vos relations. Il est essentiel de prendre le temps de parler avec vos compagnons de manière respectueuse et authentique.

Important n° 4 : Ne partez que pour les bons motifs

De nombreux couples sont incités à se lancer dans le polyamour parce qu’ils pensent que c’est une réponse aux problèmes de leur relation, mais ce n’est pas toujours la meilleure option.

Si vous décidez de le faire par peur de perdre votre amour, même si cela peut sembler être un bon compromis et que c’est toujours mieux que de ne pas avoir votre partenaire dans les parages, vous ne prenez pas cette décision pour de bonnes raisons.

Non seulement vous serez terriblement affecté en tant que personne souffrant de polyamorie, mais vous pourriez également souffrir d’une myriade d’insécurités. Être amoureux au détriment de sa propre personne n’est pas sain. Le polyamour n’est pas une option pour tout le monde, et encore moins pour les personnes dépendantes sur le plan émotionnel qui seront forcément affectées par ce type de relation qui fait constamment remonter leurs peurs émotionnelles.

Si vous choisissez d’essayer le polyamour parce que vous êtes dans la même routine depuis plusieurs années et que vous avez besoin d’une remise en question, soyez prudent.

Avez-vous réfléchi à votre relation ? Y a-t-il d’autres options à envisager avant de vous lancer ? Parfois, une thérapie de couple peut permettre d’unifier le couple et de trouver des solutions plus adaptées plutôt que de se lancer dans une relation débridée et risquer de briser le couple.

Lire la suite : Thérapie de couple : 4 raisons de ne pas s’en priver

5. Parlez aux personnes bienveillantes de votre entourage

Si vous décidez de vous lancer dans un voyage polyamoureux, ce n’est pas toujours simple pour vous. Ce qui pourrait être plus difficile, c’est d’en discuter avec vos amis et votre famille. L’amour qui n’est pas monogame n’est pas global et vous pourriez vous exposer à des critiques acerbes de la part de personnes qui ne sont pas forcément d’accord avec votre nouveau mode de vie.

Lire aussi  Clairval : le cristal de la perfection

Vous risquez de vous retrouver avec de nombreux doutes, des sentiments de culpabilité et de honte qui pourraient entraver votre progression dans votre nouvelle direction.

Nous vous suggérons uniquement de discuter de la question avec votre famille et vos amis qui ne portent pas de jugement et qui sont capables de vous écouter afin d’évacuer vers l’extérieur toute émotion négative dont vous n’avez pas besoin.

Si vous cherchez à discuter de votre relation, il est important de savoir qu’il existe de nombreuses occasions, appelées Cafe Poly, dans la plupart des villes de France, où vous pouvez rencontrer d’autres polyamoureux pour discuter des problèmes que vous pouvez rencontrer et obtenir l’opinion de quelqu’un qui sait vraiment ce que vous vivez.

Numéro 6 : La nécessité de l’éthique dans le polyamour

Ne croyez pas que le polyamour a un lien quelconque avec le libertarisme, ou qu’il constitue une méthode pour tromper votre conjoint ! Les premières étapes des relations amoureuses multiples reposent sur une éthique et des valeurs propres qu’elles n’enfreignent pas.

Les défenseurs de ce nouveau type d’amour sont nombreux : nécessité d’être honnête avec soi-même et avec les autres, honnêteté, compassion, respect, empathie, consensus et non-possession, communication pacifique et dévouement…

Pour beaucoup de polyamoureux, il s’agit avant tout de replacer l’amour (sous toutes ses formes) au centre de nos relations, de redéfinir leur définition personnelle de l’amour et de se libérer des carcans de l’amour qui sont normalisés tels que nous les concevons dans la relation monogame.

Si vous décidez de vous lancer dans le polyamour juste pour satisfaire un désir sexuel ou une envie ou pour raviver la passion dans votre relation mais que vous choisissez d’aller dans la direction opposée, vous courez le risque d’être déçu et de subir des communications erronées de la part de vos partenaires potentiels qui seront engagés dans un processus honnête d’amour pour tous.

Clé ndeg7 : Mettez votre jalousie de côté et croyez en vous-même

C’est sans aucun doute l’un des principaux facteurs et quelque chose que vous devez savoir dès le départ : pour profiter de l’expérience polyamoureuse de manière positive, vous devez être capable de mettre de côté vos sentiments de jalousie, même si c’est votre façon d’être, et travailler à améliorer votre confiance en vous.

Vous pouvez faire preuve de jalousie Vous pouvez avoir peur de perdre vos proches, et vous pouvez avoir des doutes plus d’une fois et le polyamour peut faire remonter vos propres peurs fréquemment. Le polyamour bouscule les notions de fidélité et d’exclusivité dans le mariage, un ensemble de normes avec lesquelles la majorité des gens sont élevés et qui sont profondément ancrées dans l’esprit de beaucoup d’entre nous.

Au contraire, ces règles peuvent être très réconfortantes, et l’anxiété face à l’inconnu n’est pas rare. Même s’il est vrai que dans un mariage monogame, nous ne sommes jamais à l’abri de perdre la personne que nous aimons. Notre affection, il s’agit d’un type d’amour plus réconfortant car il est moins susceptible de présenter des risques.

L’idée d’ouvrir sa relation à une variété d’individus est aussi de reconnaître que l’on n’est pas capable de se connecter à 100 % à quelqu’un et que l’on ne peut pas, en tant qu’individu, tout donner à l’autre, une réalité qui pourrait nuire à l’image de soi.

Accepter cette réalité demande un certain recul, mais aussi un peu de confiance en soi. Mais c’est le prix à payer pour être capable de trouver différents types d’amour et de rencontres avec de nombreux partenaires.

Dans une relation plurielle, il est essentiel de réussir à mettre de côté son ego et à s’en défaire. Ce n’est pas une tâche facile pour tout le monde au départ. Cependant, une fois que vous aurez réalisé que vous êtes un être individuel, que votre bonheur est à l’intérieur de vous et que vous ne dépendez pas de l’affection d’une autre personne pour exister, vous aurez accompli un merveilleux parcours individuel, et vous pourrez réussir plus facilement dans le polyamour.

L’essentiel est de prendre du temps pour soi et d’évaluer ses besoins.

S’engager dans une relation avec quelqu’un d’autre signifie donner de soi. Savoir quand mettre de côté et refaire le plein d’énergie est crucial. Les fondations de votre maison doivent être suffisamment solides pour permettre aux individus d’entrer et de sortir facilement sans que les murs ne s’effondrent et vous devez pouvoir fermer la porte lorsque la pression devient trop forte, sans risquer de subir une charge émotionnelle.

En réalité, être dans le polyamour peut entraîner une myriade d’émotions qui traversent votre corps de manière négative et positive. Être avec plusieurs partenaires peut être extrêmement exigeant et épuisant pour l’énergie. Il est possible de s’oublier et d’oublier sa fatigue physique et mentale.

Mais, polyamour ou pas, il est toujours engageant d’entamer une thérapie pour mieux se connaître, reconnaître ses limites et ses besoins personnels, et être capable de les communiquer pour aller vers une plus grande autonomie émotionnelle.

Lire aussi  Le cancer du côlon : le traitement FOLFOX avec le panitumumab

Clé n° 9 Ne pas avoir peur des montagnes russes

L’amour pluriel est une véritable expérience de vie humaine qui vous permettra d’augmenter vos chances de vivre. Vous ressentirez des moments intenses de joie et de bonheur, notamment parce que le polyamour vous permet de faire partie d’une variété d’amours et de poursuivre ce dont vous avez besoin pour vous sentir épanoui.

Cependant, comme chaque expérience peut vous en apprendre davantage sur votre propre personne, il peut être difficile de vivre votre vie. Nous vous avons prévenu que vous découvrirez des choses sur vous-même qui ne correspondront pas toujours à votre idéal, mais c’est le processus d’apprentissage de la vie.

Et ce sont précisément ces occasions qui vous permettent de grandir en tant que personne et de vous poser des questions sur votre propre valeur. C’est pourquoi il est important d’avoir confiance en soi avant de se lancer dans ce genre d’amour. Vous devez connaître votre valeur pour ne pas vivre avec la peur d’être lâché et ne pas être ébranlé par de nombreuses relations amoureuses qui pourraient faire ressortir vos meilleures qualités.

Clé ndeg10 : Acceptez que vous n’êtes pas unique.

Pour profiter d’une vie polyamoureuse satisfaisante, vous devez être capable d’accepter que vous aimez votre partenaire et que ce type d’amour est aussi valable que les autres formes d’amour que vous trouvez chez une autre personne.

Cela ne signifie pas que vous devez remettre en question votre amour dans la relation et ne remet pas en cause votre place dans la relation. Chaque forme d’amour fait partie du polyamour, et vous donne accès à une sélection d’amour plus large qu’un partenariat exclusif.

En fait, lorsque vous êtes dans le cadre d’une relation polyamoureuse, il est possible d’être attiré par le fait d’être rassuré que vous êtes la priorité absolue dans votre relation et aussi de vous sentir spécial votre partenaire.

Cependant, vous devez réaliser que, même si vous êtes toujours unique pour votre partenaire, vous ne serez pas la seule personne à ses yeux. Votre partenaire sera satisfait, en remarquant des choses qui ne sont pas les vôtres chez une autre personne qui s’amuse avec un inconnu.

Il est possible que vous ne soyez pas la priorité de votre partenaire à certains moments. Parfois, vous recevrez moins d’attention de sa part. Cela changera les choses en vous, que vous en soyez fan ou non.

Y a-t-il des risques associés au polyamour ?

Le polyamour n’est pas plus risqué qu’une relation amoureuse exclusive. Tant qu’elle se déroule dans la confiance mutuelle et dans le respect des bonnes règles.

Si vous êtes très possessif ou jaloux dans l’âme, nous vous déconseillons fortement de vous engager dans une relation avec un esprit ouvert. Vous serez affligé par la nature excluante de votre conjoint et même si vous vous en croyez capable, vous serez victime d’un acte d’infidélité de la part de votre partenaire.

Il en va de même pour les personnes dépendantes sur le plan affectif, qui ressentiront ce type d’amour libre comme une véritable souffrance émotionnelle.

De même, il est possible que l’un d’entre vous trouve l’amour chez la personne avec laquelle il est en couple et décide de rompre la relation, même si vous avez commencé cette relation pour résoudre un problème au sein de celle-ci. Cependant, la possibilité d’une rupture doit être envisagée, que ce soit dans une relation exclusive ou ouverte.

L’une des questions qui revient souvent concerne les infections sexuellement transmissibles. Il est important de rappeler que vous devez vous protéger et protéger votre partenaire lors des relations sexuelles afin d’éviter tout danger.

Toutefois, si vous avez des contacts réguliers avec vos partenaires, que vous entretenez une relation de confiance et que chaque partenaire est examiné et s’engage à obtenir la même chose de l’autre, il est possible de prendre la décision d’éliminer la protection.

A retenir

Le polyamour peut être décrit comme une relation non exclusive avec des partenaires multiples, ce qui présente des avantages et des inconvénients, et avec des partenaires multiples, ce qui présente des avantages et des inconvénients. Il est essentiel d’examiner les motifs qui vous poussent à explorer la possibilité du polyamour et c’est un moyen fantastique d’examiner votre propre personne et de repousser les limites et les hypothèses que vous avez sur l’amour. C’est à vous de tester le polyamour si cela peut être bénéfique pour votre santé. N’oubliez pas que vous pouvez mettre fin à la relation à tout moment si vous estimez qu’elle ne vous convient pas, et revenir à une relation amoureuse avec une seule personne. En matière d’amour, il n’y a pas de règles ou de bonnes manières de se comporter ! Soyez d’abord honnête avec vous-même.

%d blogueurs aiment cette page :