Nivolumab : un espoir pour les patients atteints de cancer

Le nivolumab est un anticorps monoclonal ciblant les récepteurs PD-1.

Il est indiqué dans le traitement des cancers du poumon non à petites cellules (CPNPC) chez les patients adultes dont la maladie a progressé après au moins deux traitements antérieurs, y compris par inhibiteur de point de contrôle immunitaire ou chimiothérapie.

Le nivolumab est également indiqué en monothérapie chez les patients atteints d’un CPNPC qui ont reçu au moins une ligne de traitement antérieure, dont la maladie a progressé après au moins une ligne de traitement antérieure, y compris inhibiteur de point de contrôle immunitaire ou chimiothérapie.

Qu’est-ce que le NIVOLUMAB ?

Le NIVOLUMAB est un anticorps monoclonal destiné à traiter le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) chez les patients adultes qui ne répondent pas aux thérapies classiques.

Il est indiqué pour les patients atteints d’un CPNPC ALK-positif au stade avancé ou métastatique, dont la maladie a progressé malgré la prise d’une association de chimiothérapie à base de platine.

Le NIVOLUMAB bloque l’action d’une protéine appelée anaplastic lymphoma kinase (ALK) sur certains types de tumeurs solides.

Les effets secondaires du NIVOLUMAB

Le Nivolumab est un traitement de chimiothérapie utilisé pour traiter les cancers du poumon à petites cellules.

Comment le NIVOLUMAB est-il utilisé ?

En raison de son action sur l’enzyme CD28, le NIVOLUMAB est utilisé pour traiter les patients atteints de lymphomes non hodgkiniens à cellules T CD28 positifs.

Il est aussi utilisé pour traiter les patients atteints d’une forme rare de cancer du poumon.

Le NIVOLUMAB peut être administré par voie intraveineuse ou par injection sous la peau (intradermique).

Lire aussi  Les cancers rares : les différents types de cancers rares

Quels sont les risques du NIVOLUMAB ?

Le nivolumab est un médicament destiné au traitement des cancers du poumon non à petites cellules.

Il s’agit d’un anticorps monoclonal, c’est-à-dire qu’il s’agit d’un anticorps dirigé contre une protéine appelée PD-1. Dans le cas du cancer du poumon non à petites cellules, ce type de traitements peut être utilisés en tant que traitement de première ligne chez les personnes atteintes d’une maladie avancée ou qui ont déjà été traités par chimiothérapie. En résumant, le NIVOLUMAB est un médicament qui permet de bloquer la protéine PD-1, ce qui empêche la croissance des tumeurs et augmente les chances pour les patients de guérir.

Le NIVOLUMAB et les femmes enceintes

Le NIVOLUMAB est un médicament développé par le laboratoire américain Johnson , Johnson, il est indiqué dans le traitement des cancers du poumon de stade avancé chez les femmes enceintes.

Il s’agit du premier traitement ciblant la protéine PD-L1.

Le cancer du poumon est la première cause de mortalité par cancer chez les femmes et il existe aujourd’hui très peu de traitements pour les patients qui souffrent de ce type de cancer. En effet, plusieurs facteurs contribuent à l’apparition et au développement d’un tel cancer : tabagisme, exposition à la fumée secondaire, pollution atmosphérique… Ce type de cancer représente aujourd’hui une vraie menace pour la santé publique, car on constate que le nombre de nouveaux cas ne cesse d’augmenter.

Les consommateurs ont donc droit à une information claire sur les risques encourus par l’utilisation ou non du NIVOLUMAB durant la grossesse ou l’allaitement.

Lire aussi  Comment consommer des graines de lin pour maigrir du ventre ?

Lorsque l’on sait qu’une femme sur sept sera confrontée au cours de sa vie à un diagnostic concernant le cancer du poumon, il y a lieu d’être vigilant quant aux informations disponibles sur ce produit.

Le NIVOLUMAB et les enfants

Le médicament NIVOLUMAB est un anti-cancéreux.

Il a été mis au point par le laboratoire pharmaceutique américain Johnson , Johnson (J,J).

Le NIVOLUMAB est destiné à traiter les cancers du poumon avancés chez l’adulte et les enfants de plus de 3 ans. Ce médicament agit sur les cellules cancéreuses en bloquant une protéine qui permet aux cellules cancéreuses de se développer rapidement.

Il n’est pas efficace dans tous les types de cancer du poumon.

Le NIVOLUMAB peut être prescrit pour réduire la taille des tumeurs ou ralentir leur croissance, et pour contrôler leurs symptômes, notamment la douleur, la fatigue et la toux.

Le NIVOLUMAB et les personnes âgées

Le NIVOLUMAB est un anticorps monoclonal anti-PD-L1.

Il est indiqué dans le traitement du cancer du poumon non à petites cellules chez les adultes dont la maladie s’est propagée, et en association avec d’autres traitements du cancer du poumon non à petites cellules avancé ou métastatique. Ce médicament est également utilisé pour le traitement des patients atteints de tumeurs solides autres que le cancer du poumon.

Le NIVOLUMAB peut être prescrit aux personnes âgées ayant une fonction rénale normale.

Les personnes âgées souffrant de maladies cardiaques doivent recevoir une attention particulière lorsqu’elles prennent ce médicament.

L’antigène CD28 (CD28) joue un rôle important dans le processus immunitaire naturel, en aidant les lymphocytes T (cellules impliqués dans la réponse immunitaire) à reconnaître les cellules cancéreuses et à les tuer. Cependant, certaines tumeurs peuvent produire des protéines appelés «protéines inhibitrices de l’activité des CD28» qui bloquent l’action du CD28, ce qui empêche la destruction des cellules cancéreuses par les lymphocytes T et favorise donc la croissance tumorale et l’apparition de métastases.

  • Les effets secondaires courants comprennent: fièvre, frissons, douleur au point d’injection, démangeaisons ou rougeurs au site d’injection; nausée; fatigue; perte d’appétit; perte de poids.
Lire aussi  10 CONSEILS POUR REDUIRE LE RISQUE DE CANCER OVAIRE

En conclusion, le nivolumab est un médicament très prometteur. Il faut toutefois être conscient qu’il existe des effets secondaires et que son utilisation doit se faire sous surveillance. L’idéal est de discuter avec votre oncologue de la meilleure manière d’utiliser ce médicament pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

%d blogueurs aiment cette page :