L’hôpital de Grasse : une histoire de l’hôpital en France

L’hôpital de Grasse est un établissement hospitalier situé dans la ville de Grasse, dans le département des Alpes-Maritimes.

Il est rattaché au Centre hospitalier de Cannes et fait partie du groupe hospitalier de l’Archet 2.

Il dispose de plusieurs services médicaux et chirurgicaux, ainsi que des services d’urgence et de réanimation. Nous allons voir çà en détails.

L’histoire de l’hôpital de Grasse

L’histoire de l’hôpital Notre Dame de la Paix à Grasse est intimement liée à celle du village qui lui a donné naissance.

Le site de l’hôpital Notre-Dame se trouve sur les pentes du Mont d’Or, au lieu-dit le « Grand Puy ».

L’emplacement géographique des lieux est idéal pour une implantation stratégique : il permet d’être proche des autoroutes A8 et A57, mais également des villes de Cannes, Antibes et Nice. En outre, les communes alentours sont très attractives en termes d’activités touristiques (Cannes, Mougins…).

Le site de l’hôpital Notre-Dame a été construit au XVIIIe siècle par les moines Chartreux. Ces religieux ont voulu répondre aux besoins sanitaires du village, car la population ne cessait d’augmenter.

La construction de ce premier hôpital fut achevée en 1780, mais les travaux furent interrompus quelques années plus tard pour cause d’endettement excessif des moines Chartreux. Ce nouvel établissement hospitalier fut donc ouvert en 1788 afin d’accueillir la population locale et les voyageurs qui empruntaient le chemin de St Jacques de Compostelle. Cet hôpital connut un développement important au XIXe siècle grâce à sa situation géographique privilégiée : en effet, il accueillait autant les malades que les voyageurs, mais également une clientèle privée issue du milieu aristocratique local ou encore provenant des villages alentours.

hopital de grasse

L’architecture de l’hôpital de Grasse

L’hôpital de Grasse est un établissement public de santé.

Il a ouvert ses portes en 2003, à l’emplacement des anciens services du centre hospitalier René-Cassin.

L’ancien hôpital général et le nouvel hôpital ont fusionné pour donner naissance au site actuel.

L’architecture de l’hôpital de Grasse est très originale, car cet établissement mêle les styles architecturaux traditionnels et modernes.

Lire aussi  Jambes sans repos : 13 remèdes de grand-mère pour les soulager rapidement !

Le bâtiment a été conçu dans le style romano-byzantin par l’architecte Nicolas Sollogoub, qui fait partie du groupe d’architectes franco-suisses Archibat.

Les travaux ont débuté en 1999 pour se terminer en 2003. Cette architecture contemporaine offre une expérience unique aux patients et aux visiteurs grâce à son design innovant et sa grande luminosité intérieure.

Les services offerts par l’hôpital de Grasse

Il offre des services médicaux et chirurgicaux aux habitants de la ville, ainsi qu’aux personnes en provenance d’autres régions.

Il compte une unité d’hospitalisation complète de psychiatrie adulte, un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD), des consultations externes, une consultation diététique, une consultation mémoire et une consultation gériatrique spécialisée ainsi qu’une consultation d’addictologie.

L’hôpital dispose également d’un service de radiologie et d’un laboratoire d’analyse médicale. Enfin, il propose différents types de consultations externes :

  • Consultation ophtalmologique
  • Consultation ORL
  • Consultation dermatologique
  • Consultation pneumologique
  • Consultation endocrinienne

La qualité des soins offerts par l’hôpital de Grasse

L’hôpital de Grasse offre une qualité de soins optimale et répond aux besoins médicaux des patients de la région. Cet établissement public est géré par le Centre Hospitalier Intercommunal des Alpes-Maritimes (Chicas).

Il est installé à proximité du centre historique de la ville, dans un quartier calme et verdoyant.

L’hôpital propose une prise en charge complète dans cinq pôles :

  • Le pôle Médecine: il comprend les services suivants : maternité, chirurgie générale, chirurgie digestive, cardiologie interventionnelle, endocrinologie et diabétologie, neurologie, ORL…
  • Le pôle Femme-Enfant: il comprend les services suivants : cardiologie infantile (avec service d’intervention), néonatologie (service de néonatalogie), radiologie et imageries médicales (radios numériques), urgence pédiatrique…
  • Le pôle Mère-Enfant – Urgences: il comprend les services suivants : urgences adultes et enfants, anesthésies – bloc opératoire – SAMU – SMUR
  • Le pôle Gynéco-obstétrique: il comprend les services suivants : obstétrique / gynécologique / maternité – salles naturelles / salle naturelle 2 (deux salles aménagée pour la surveillance postnatale)

Les différents médecins et chirurgiens de l’hôpital de Grasse

L’hôpital de Grasse est un établissement public hospitalier qui a pour mission d’assurer l’accueil, les soins et la prise en charge des patients.

Lire aussi  Programme d education thérapeutique en cancérologie

Il peut accueillir des personnes malades, accidentées ou âgées.

L’hôpital de Grasse est composé de différents services qui travaillent ensemble afin d’offrir aux patients les meilleurs soins possibles.

Les urgences sont le service principal du centre hospitalier. Elles prennent en charge toutes les urgences médicales et chirurgicales 24/24.

L’Hôpital de Grasse comprend un plateau technique complet : radiologie numérique, imagerie par résonance magnétique (IRM), scanner, laboratoire d’analyses médicales… La cardiologie et la pneumologie disposent également d’un plateau technique performant. Pour assurer une prise en charge optimale des patients, l’hôpital dispose d’une maternité moderne et pluridisciplinaire.

Le service pédiatrie comprend une unité néonatalogie pour les bébés prématurés ou à risque ainsi qu’une unité de pouponnière permettant l’accueil temporaire des nouveau-nés dénutris ou souffrant de pathologies nocosomiales. Enfin, le centre hospitalier accueille plusieurs services spécialisés comme le centre de dialyse, le laboratoire central…

La réputation de l’hôpital de Grasse

L’hôpital de Grasse est un établissement privé, qui a la particularité d’être situé à proximité du centre-ville.

L’hôpital de Grasse accueille depuis des années les patients de toute la région PACA.

Il s’agit d’une structure médicale moderne et performante qui dispose de plusieurs services, notamment un service d’urgence, une maternité, une unité de soins intensifs et post-soins intensifs ou encore un service d’endoscopie digestive ou encore une unité de dialyse.

L’hôpital s’est engagé à offrir des soins modernes et optimaux aux patients présents sur son territoire.

Il propose également différents services pour les personnes âgées : chambres individuelles (environ 10 %), chambres doubles (environ 50 %) et un grand nombre de studios pour les personnes en situation précaire (30 %).

La prise en charge sanitaire des patients est assurée par des spécialistes qualifiés et expérimentés, ce qui garantit le bon déroulement du traitement des pathologies souvent lourdes dont souffrent ces malades.

Les patients peuvent bénéficier d’un accompagnement personnalisé grâce aux professionnels qualifiés du centre hospitalier. Par ailleurs, l’hôpital privilègie le confort des malades en mettant à disposition divers dispositifs tels que lits anti-escarres ou fauteuils massants.

Lire aussi  Le mystère Beauregard Marseille

Le personnel soignant est disponible 24 h/24 7 j/7 afin de prodiguer les meilleurs soins possibles aux patients.

Les avis des patients sur l’hôpital de Grasse

Quel est l’avis des patients sur l’hôpital de Grasse? Un hôpital qui est pourtant un des plus grand de la région PACA, il a une capacité de 1000 lits et accueille chaque année environ 40 000 patients. Mais ce que les gens ignorent souvent c’est que cet hôpital n’a pas toujours été dans cette position de leader.

Il y a quelques années, il se trouvait au bord de la faillite. En réalité, le groupe Médipôle Partenaires qui s’occupe de son exploitation depuis 2005 est en train de reconstruire sa structure financière afin qu’il soit viable pour encore longtemps.

La situation financière du centre hospitalier ne s’améliorerait pas si rapidement si toutefois elle le faisait.

Le groupe Médipôle Partenaire serait parvenu à stabiliser ses finances grâce notamment au regroupement du personnel médical avec celui d’un autre établissement (l’hôpital Saint-Gratien) mais aussi à une gestion plus rigoureuse des dépenses.

Pour conclure, au vu de la situation actuelle, il est évident que l’hôpital de Grasse a besoin d’un grand lifting et qu’il doit avoir un service de pointe. Mais ce n’est pas en supprimant des services ou en fermant des lits qu’on résoudra le problème. La solution est à chercher du côté de la démographie médicale : il faut attirer les médecins vers le secteur public et inciter les médecins libéraux à s’installer dans les zones rurales.

%d blogueurs aiment cette page :