L’hôpital de Brignoles, un lieu de soins et de santé pour tous

L’hôpital de Brignoles est un hôpital public situé à Brignoles dans le département du Var en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Il est issu de la fusion des hôpitaux de Brignoles et de Saint-Maximin, en 2010.

Le centre hospitalier dispose de plusieurs services comme :

Présentation de l’hôpital de Brignoles

L’hôpital de Brignoles est un centre hospitalier qui a ouvert ses portes en 1869.

Il fait partie du groupe de l’Assistance Publique Hôpitaux de Marseille, et bénéficie d’une situation géographique idéale au sein du département du Var.

L’hôpital est situé à proximité des principales communes, telles que Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, Cuers, Draguignan et la Seyne sur Mer, ce qui permet une meilleure accessibilité en terme de transport.

Le personnel médical et paramédical travaillant à l’hôpital est composé d’environ 200 personnes dont 90 médecins libéraux.

Les spécialités mises en œuvre par les différents services sont : la chirurgie orthopédique et traumatologique, la chirurgie viscérale et digestive, la cancérologie, l’urologie, la gynécologie obstétrique et le service des urgences adultes/enfants.

L’Hôpital accueille également les patients externes pour des soins ambulatoires (consultations) ou programmés (chimiothérapies).

hopital de brignoles

Histoire de l’hôpital de Brignoles

L’histoire de l’hôpital de Brignoles remonte à la fin du Moyen Âge. A cette époque, les pauvres sont accueillis dans un bâtiment appelé «l’Hôtel Dieu».

Il s’agit d’un bâtiment qui fut transformé au fil des années en hospice pour les malades et en prison pour les condamnés.

Lors de la Révolution Française, le lieu devient une maison centrale destinée à recevoir tous les criminels de France. En 1803, Napoléon Bonaparte fait construire sur le site un hôpital militaire avec des moyens importants : il est doté d’une chapelle, d’un réfectoire et d’une infirmerie. Au cours du 19ème siècle, une partie du bâtiment devient l’hôpital civil tandis que l’autre abrite l’hospice civil jusqu’à sa fermeture en 1970.

Lire aussi  Malaise vagal remède de grand-mère : TOP 7 des meilleurs conseils et astuces !

Les travaux sont alors effectués par plusieurs architectes afin de respecter la composition originelle du lieu : on retrouve ainsi des arcades ogivales surmontées de frontons triangulaires situés au-dessus des portiques et une voûte dans le hall principal.

Les services de l’hôpital de Brignoles

Les services de l’hôpital de Brignoles sont répartis sur plusieurs sites, ce qui permet un accès facilité.

L’hôpital est doté d’un plateau technique complet et performant.

Il est composé de :

  • Une maternité avec une unité de néonatologie, et un service des prématurés
  • Un service d’urgences 24 heures sur 24
  • Une unité d’hospitalisation en psychiatrie
  • Un centre de radiothérapie
  • Un laboratoire d’analyses médicales

Les équipements de l’hôpital de Brignoles

Afin de répondre aux besoins de ses patients, le centre hospitalier de Brignoles a décidé de se doter d’un équipement dernière génération. Ce nouvel équipement permettra ainsi à l’hôpital de proposer des soins et une prise en soin optimale aux patients.

L’acquisition d’une IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) va permettre l’amélioration du diagnostic et la recherche clinique, mais également la diminution des actes chirurgicaux inutiles. Cette acquisition vient compléter celle d’un scanner qui permet un diagnostic plus précis, une meilleure qualité des soins et moins d’examens invasifs pour les patients.

Le coût total est estimé à 1 million 500 000 €uros.

Les médecins de l’hôpital de Brignoles

L’hôpital de Brignoles a connu une situation financière difficile depuis plusieurs années. En 2009, la Cour des comptes considérait que l’établissement était en « cessation de paiement », et qu’il ne pourrait pas faire face à ses engagements financiers.

Lire aussi  Le gène BRCA1 et les femmes

La direction de l’hôpital avait alors décidé d’un plan de redressement pluriannuel nommé « projet médical 2020 », qui présentait des mesures drastiques afin de redresser la situation financière du centre hospitalier.

L’objectif était notamment d’optimiser les coûts liés aux soins et à l’activité ambulatoire. Ces mesures ont conduit à la suppression ou à la réorganisation d’une quinzaine de services de consultation et d’hospitalisation, et le non-renouvellement d’une cinquantaine de postes.

Il est également question du regroupement des activités chirurgicales sur le site principal du centre hospitalier (au lieu des trois sites actuels), ainsi que la fermeture définitive du service gynécologie obstétrique sur le site principal du CHU Sainte-Marguerite.

Le tout devant permettre un retour à l’équilibre financier pour 2015.

  • Une réorganisation complète
  • La fermeture définitive du service gynécologie obstétrique

Les infirmières de l’hôpital de Brignoles

L’hôpital de Brignoles recherche activement des infirmières ou des aides-soignantes pour renforcer ses équipes.

Le poste est à pourvoir dès que possible, le temps partiel (80%) étant privilégié.

L’hôpital de Brignoles a une capacité d’accueil de plus de 300 lits, et reçoit chaque année environ 17 000 patients.

Il possède un service d’urgences 24 heures sur 24, un service pédiatrique et un centre anti-cancéreux.

L’hôpital propose également une offre médicale complète : huit services maternités, une unité de soins continus, trois unités de réanimation, quatre blocs opératoires…

Les personnes intéressées par ce poste peuvent envoyer leur CV à l’adresse suivante: email protected. Une réunion d’information aura lieu prochainement afin de présenter les missions du poste ainsi que les modalités d’intégration.

Lire aussi  PPS ONCOLOGIE : UNE NOUVELLE APPROCHE POUR LE TRAITEMENT DU CANCER

En conclusion, cet hôpital a une très bonne réputation. Il est situé à Brignoles, dans le Var (83). Il fait partie des établissements de santé publics de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il dispose de services médicaux et chirurgicaux pour les adultes et enfants.

%d blogueurs aiment cette page :