L’Empire Inca : un grand empire andin

Les Incas (ou Inca) étaient un peuple amérindien qui vivait dans la partie sud de l’Amérique du Sud, principalement en Amérique du Sud.

Les Incas sont connus pour leur empire qui a couvert une grande partie de l’Amérique du Sud et au nord de l’Équateur.

L’empire inca était principalement composé de plusieurs petits royaumes, mais ils ont réussi à unifier ces royaumes pour former un empire puissant. Nous allons voir çà de plus près.

inca

L’inca, civilisation andine

L’Inca est le nom d’une civilisation andine qui a régné sur la côte sud du Pérou. Ce peuple avait pour religion principale le culte de l’Inti, «le Soleil».

L’empire inca était un vaste ensemble politique et économique qui s’étendait sur une grande partie de l’Amérique du Sud.

Les Incas sont connus pour leur système de terreur politique qu’ils ont mis en place dans tout l’empire. Cette méthode consistait à faire croire aux autres peuples que les guerriers incas allaient envahir leurs territoires afin de pouvoir imposer plus facilement leurs lois et leur culture par la force.

Ils avaient notamment recours au sacrifice humain, ce qui montre bien la cruauté des Incas vis-à-vis des autres peuples. Ainsi, ils obtenaient la paix en faisant semblant d’être amis avec les populations locales et en les utilisant comme esclaves ou comme source de nourriture.

La culture inca

Les Incas étaient un peuple amérindien qui a eu une importance considérable dans l’histoire de l’Amérique du Sud.

Les Incas ont été les premiers à développer un système d’irrigation, une technique agricole, et surtout un système de construction en pierre très sophistiqué. Cette civilisation avait pour but de réunir tous les peuples sous son autorité afin qu’ils puissent cohabiter en paix. Cette culture n’a pas disparu car on retrouve toujours des traces des Incas jusqu’à nos jours.

Ils ont laissés de nombreuses traces architecturales, notamment des ruines au Pérou et au Chili.

La plupart des sites archéologiques incas sont situés dans le nord-ouest du Pérou, en Colombie et au Chili. Dans ces pays, il est possible de visiter certaines ruines incas comme celles de Machu Picchu ou encore le temple du Soleil à Cuzco. Pour voir ces lieux emblématiques, il est recommandé de se rendre sur place grâce à un voyage organisé par une agence spécialisée comme Terra Andina Peru.

Lire aussi  FNATH, une association au service des handicapés physiques et cérébraux

Les mythes et légendes incas

Les Incas ont laissé une empreinte indélébile dans l’histoire du Pérou, grâce à leur culture et à leurs croyances. Au cours de son histoire, ce pays a connu plusieurs civilisations qui ont toutes apporté un ensemble de connaissances et des traditions différentes.

Les Incas sont les premiers habitants de ce territoire et ils en sont toujours la population majoritaire.

Leur culture est très présente au Pérou, malgré l’invasion espagnole du XVIe siècle et les nombreuses tentatives de colonisation européennes. Le peuple inca était composée d’une multitude de cultures différentes : chinchas (le peuple noir), quechuas (les habitants des hauts plateaux), moches (le peuple des montagnes pauvres) ou encore mapuche (le peuple des forêts).

Lorsqu’ils arrivent dans le bassin amazonien, les Incas se développent rapidement grâce à leurs qualités guerrières et à la maîtrise de nouvelles technologies comme l’arc ou la poudre à canon.

Ils établissent un réseau commercial important entre l’Europe et l’Amérique Latine, notamment grâce aux caravanes qui traversaient le pays pour acheminer les marchandises vers Cuzco ou vers les autres cités-États. La société inca est basée sur trois aspects fondamentaux : la famille, l’organisation sociale et religieuse ainsi que l’agriculture intensive.

La religion inca

Le peuple inca était un peuple pacifique, qui a su s’adapter à son environnement.

Il a pu développer des techniques agricoles particulièrement efficaces, tout en créant une civilisation très avancée.

Ils ont également inventé de nombreux objets et outils en métal et en pierre polie.

Leur organisation sociale reposait sur une hiérarchie très structurée, dont le sommet était occupé par le dieu pacha ou Inti.

L’empereur inca était au centre de cette société complexe, ce qui lui donnait un statut divin.

Lire aussi  Comment réussir à maigrir avec une hypothyroïdie ?

Le pouvoir politique inca reposait sur les rites religieux complexes associés au culte du soleil et à l’intronisation des empereurs comme représentants du soleil dans la cité et les campagnes alentours.

La religion inca est connue pour être polythéiste (plusieurs dieux), animiste (les hommes communiquent avec les esprits) et chamanique (les guerriers invoquent les esprits des ancêtres). Dans certaines régions d’Amérique du Sud, on retrouve encore des traces de pratiques religieuses ancestrales associant le culte de la nature aux sacrifices humains ou animaliers.

  • La religion catholique
  • Les religions orientales

L’architecture inca

L’architecture inca est l’une des plus belles réalisations de cette civilisation.

Les bâtisseurs incas étaient en mesure de développer un art architectural exceptionnel.

Ils ont su tirer profit des ressources naturelles disponibles sur le site, et notamment du terrain pentu et accidenté.

Ils ont aussi su exploiter les matériaux locaux pour construire un bâtiment durable et solide.

Leurs constructions sont très simples, mais cela ne signifie pas qu’elles sont moins impressionnantes que celles des autres civilisations précolombiennes.

Les grandes pyramides égyptiennes ou encore les temples mayas ne peuvent rivaliser avec la beauté des œuvres incas !

  • Les palais incas étaient dotés d’un style architectural particulier
  • La majorité d’entre eux était construite à flanc de montagne.
  • Le toit des palais incas était constitué d’une succession de terrasses, qui servaient à cultiver la terre
  • Les maisons inca se caractérisent par l’utilisation du bois

La langue inca

La langue inca est une langue parlée au Pérou.

Il s’agit d’une langue amérindienne qui se caractérise par sa phonétique et sa grammaire particulière.

L’idée de cet article nous est venue lorsque l’on a appris que la langue des Incas était en train d’être menacée, car elle disparaissait progressivement à cause du nombre croissant d’habitants ayant recours à l’anglais pour communiquer. Cette situation est particulièrement préoccupante, car les textes écrits sont conservés principalement en espagnol, ce qui risque de conduire à la disparition pure et simple de la langue des Incas.

Lire aussi  Soins post-opératoires

La citadelle de Machu Picchu

Quand on pense au Pérou, on a tendance à penser à Lima ou encore aux plages de la côte pacifique. Cependant, il existe également une autre destination qui attire chaque année des milliers de touristes : la citadelle de Machu Picchu.

L’ancienne cité inca est située dans les montagnes du sud du pays, dans le département de Cuzco.

La citadelle fut construite à partir du XVe siècle par le peuple inca et se trouve sur un rocher élevé dominant les montagnes environnantes. Elle est réputée comme l’une des merveilles du monde antique et est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983.

Il faut savoir que la majorité des voyageurs utilisent le chemin principal pour se rendre jusqu’au site archéologique, ce qui n’est pas toujours une bonne idée, car cette voie n’est pas accessible toute l’année en raison des conditions climatiques difficiles.

Il existe plusieurs chemins alternatifs passant par les hauteurs et permettant de rejoindre plus facilement les zones les plus importantes du site.

La visite peut se faire en une demi-journée ou bien prendre toute une journée entière sous forme de randonnées au milieu des montagnes.

  • Randonner jusqu’au Machu Picchu
  • Admirer la vue sur le lieu depuis un point culminant

En conclusion, l’Inca est un empire inca qui a régné sur les Andes péruviennes entre le XIVe et le XVIe siècle. Il fut fondé par Manco Inca et sa sœur Mama Ocllo (ou Mama Ocllo), descendants du fondateur de la dynastie Inca, le premier empereur Inca, Viracocha. L’empire inca était un des plus puissants de l’Amérique précolombienne, mais il fut finalement détruit par les Espagnols au cours de la conquête du Pérou en 1534.

%d blogueurs aiment cette page :