Le cancer du sein : les symptômes

Le cancer du sein est un cancer qui touche les femmes.

Il s’agit d’un type de cancer très fréquent, qui touche environ 1 femme sur 8. En France, le nombre de nouveaux cas de cancers du sein a augmenté de près de 50% entre 1980 et 2005. Cette augmentation peut être expliquée par l’augmentation des traitements hormonaux substitutifs (THS) et par une meilleure détection des cancers du sein.

Les traitements hormonaux substitutifs ont été développés pour pallier à la ménopause, mais ils peuvent également être utilisés comme traitement hormonal substitutif chez les femmes ménopausées qui ne souhaitent pas avoir d’enfant ou chez les femmes atteintes d’un cancer du sein. Nous allons voir comment cela fonctionne et quels sont les risques encourus.

cancer du sein

L’incidence du cancer du sein en France

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme en France. En effet, il représente plus de 50% des cancers féminins. Cette maladie a toujours été considérée comme une maladie grave qui peut être mortelle. D’après les estimations, on compte 55 000 nouveaux cas chaque année en France et près de 12 000 décès sont dus au cancer du sein durant ces mêmes années.

La majorité des nouveaux cas sont diagnostiqués à un stade avancé et les chances de guérison sont faibles.

Il existe différents types de cancer du sein : le carcinome canalaire in situ (CCIS), le carcinome canalaire infiltrant (CCI) et l’adénocarcinome.

Le CCIS est une tumeur bénigne qui peut être traitée par chirurgie lorsqu’elle est localisée et qu’elle ne mesure pas plus de 2 cm.

Le CCI est quant à lui un cancer qui doit être soigné par chirurgie ou par radiothérapie si la tumeur mesure moins de 4 cm, ou encore par chimiothérapie si elle mesure entre 4 cm et 10 cm.
L’adénocarcinome est une forme très agressive, caractérisée par sa capacité à métastaser rapidement aux ganglions lymphatiques ou aux os.

Lire aussi  La Scopolamine : Une arme contre la douleur

Les facteurs de risque du cancer du sein

Le cancer du sein est l’un des cancers les plus courants, avec près de 400 000 nouveaux cas chaque année. Environ 85 % des femmes qui en sont atteintes survivent cinq ans après le diagnostic. Si vous êtes une femme et que vous envisagez d’avoir un bébé prochainement, il est important de prendre conscience du risque que peut représenter ce type de cancer pour votre futur bébé. Un certain nombre de facteurs favorisent l’apparition du cancer du sein : le fait d’avoir eu une mère ou une sœur atteinte avant 50 ans, d’avoir eu un excès pondéral au moment de la puberté ou encore d’avoir subi un traitement hormonal substitutif pendant la ménopause.

Le dépistage précoce est donc indispensable afin de mettre toutes les chances de son côté pour guérir rapidement et éviter toute récidive.

Il faut savoir qu’il existe trois types différents de dépistages du cancer du sein: * Le dépistage par mammographie simple permet à la femme d’effectuer une auto-palpation régulière des seins afin d’examiner régulièrement sa poitrine. * Le dépistage par mammographie double lecture permet aux radiologues spécialisés en anatomopathologie (spécialistes chargés d’analyser les résultats des examens) d’interprêter les clichés mammographiques à partir desquels ils peuvent poser un diagnostic fiable concernant la nature cancéreuse ou non de l’anomalie observée sur le cliché.

Les symptômes du cancer du sein

Il est très important de connaître les symptômes du cancer du sein pour mieux le détecter précocement, mais également pour savoir quand consulter un spécialiste. Toutes les femmes ne développent pas de symptômes et celles qui en présentent n’ont pas forcément conscience qu’elles sont atteintes d’un cancer du sein. Certains signes doivent vous alarmer :- Des tumeurs bénignes ou malignes au niveau des seins ;- Une masse indolore, que l’on peut sentir sous la peau ;- Des ganglions lymphatiques gonflés (les ganglions de l’aisselle) ; – Une rougeur persistante ou une petite bosse au niveau des mamelons(les tétons). Si ces symptômes persistent plus de trois semaines, il est préférable de consulter un spécialiste.

Lire aussi  Qu'est-ce que le cancer broncho-pulmonaire

Le diagnostic du cancer du sein

Le cancer du sein est une maladie qui peut toucher toutes les femmes à n’importe quel âge.

Il s’agit d’une maladie qui est difficilement prévisible, car elle peut apparaître à tout moment et sans crier gare. Cependant, il existe des signes avant-coureurs permettant de repérer l’apparition des premiers symptômes.

Le cancer du sein est une affection assez fréquente puisqu’elle concerne 1 femme sur 8. Des facteurs déclencheurs comme le vieillissement, le surpoids ou encore la ménopause favorisent l’apparition du cancer du sein.

Les symptômes sont très variables et peuvent aller de simples douleurs mammaires à des ganglions gonflés voire un écoulement de liquide par le mamelon ou au creux de la poitrine. Dans un premier temps, il convient de ne pas paniquer face à ce type d’affection et il faut consulter son médecin traitant en cas d’inquiétude particulière.

Il existe plusieurs types de traitement pour combattre le cancer du sein : la chirurgie (mastectomie), la radiothérapie (pour les cas plus avancés), l’hormonothérapie (médicaments destinés aux femmes atteintes) ainsi que certains traitements ciblés (thérapies moléculaires).

Le traitement du cancer du sein

Le traitement du cancer du sein dépend de la nature de la tumeur. En effet, il existe trois types principaux de cancers au niveau du sein :

  • Les carcinomes canalaire infiltrants (CCI)
  • Les adénocarcinomes canalaires invasifs (ACI)
  • Les carcinomes canalaire in situ (CIS)

.

Les perspectives à long terme pour les femmes atteintes de cancer du sein

Le cancer du sein touche beaucoup plus de femmes que d’hommes. En effet, chez les hommes, la fréquence est de 1 à 2% alors qu’elle est de 8 à 10% chez les femmes.

Lire aussi  Le CAL : comment ça marche

Les hommes sont donc moins susceptibles d’être touchés par le cancer du sein. Cependant, cela ne veut pas dire que ce type d’opération n’est pas une option pour eux. Pourquoi? Parce que des alternatives existent et peuvent être envisagées lorsque les options chirurgicales comportent des risques élevés ou sont inappropriées pour certains patients (par exemple, en raison des contraintes financières). De plus, même si vous avez un risque plus élevé de développer un cancer du sein, il ne faut pas oublier que dans la plupart des cas on peut prévenir ce type de cancer grâce à une bonne hygiène de vie et un mode de vie sain.

Il est important d’avoir conscience que les traitements hormonaux substitutifs qui permettent aux femmes ménopausées atteinte d’un cancer du sein avancé ou récurrent et qui souffrent encore des effets secondaires liés aux traitements antérieurs n’existent pas actuellement.

Pour conclure, le cancer du sein est une maladie qui touche les femmes et qui est très difficile à traiter. Pour cela, il faut prendre en compte plusieurs facteurs comme l’alimentation, la pratique sportive ou encore le mode de vie. Il existe des solutions pour éviter d’avoir ce cancer mais aussi pour le soigner efficacement.

%d blogueurs aiment cette page :