Comprendre le trouble de la personnalité histrionique !

Le trouble de la personnalité histrionique (trouble DSM) est une affection qui se définit par la présence d’un schéma généralisé d’émotivité extrême et de comportement caractérisé par la recherche d’attention et le drame. Les personnes recherchent généralement des situations où elles sont au premier plan de l’attention. On peut les voir flirter de manière excessive, s’habiller de manière provocante ou même devenir hyperventilés. Elles peuvent également être obsédées par leur apparence et se sentir égocentriques. Ce trouble peut causer des problèmes dans les contextes sociaux (fréquentation et cour) ou professionnels, ainsi que des difficultés à maintenir des relations saines. Le traitement comprend généralement une psychothérapie et des médicaments. Si vous ou une personne de votre entourage souffrez de ces symptômes, il est important de demander une aide professionnelle. Les professionnels de la santé mentale peuvent proposer un diagnostic et formuler un plan d’action pour aider à améliorer la qualité de vie de chacun (en fonction de la gravité).

Signes du trouble de la personnalité histrionique

Le trouble est défini par la présence d’une variété de symptômes différents. Les personnes peuvent rechercher des situations qui leur permettent d’attirer l’attention et se comporter de manière dramatique ou excessive (caractéristiques histrioniques). Les patients peuvent également être altérés dans leur capacité à reconnaître et à gérer leurs émotions. Ils peuvent aussi avoir des problèmes de narcissisme, comme une incapacité à accepter la critique ou à comprendre le point de vue des autres. Cela peut conduire à une dépendance excessive à l’égard des applaudissements et de l’attention. Dans certains cas, les personnes atteintes de troubles de la personnalité peuvent également souffrir de psychose.

Voici quelques-uns des symptômes les plus fréquemment signalés :

  • Drame : Les personnes recherchent généralement des situations où elles pourraient être le point de mire. Elles peuvent être dépeintes comme (hystériques) ou même dramatiques et exagérer leurs émotions.
  • Recherche d’attention : De nombreuses personnes sont obsédées par leur apparence et leur apparence. Elles peuvent porter des vêtements provocants ou se livrer à un flirt excessif.
  • Centré sur soi : Les personnes peuvent être trop égocentriques et sont incapables de regarder les choses d’un point de vue différent (narcissique).
  • Émotionnel : Certaines personnes peuvent ressentir des émotions intenses qui ne sont pas appropriées aux circonstances (hystérique ou psychotique névrotique)
  • Impulsif : Ces personnes peuvent être impulsives : Elles peuvent agir sans réfléchir et sans considérer les implications de leurs actions
  • Troubles de la personnalité : Ces troubles peuvent entraîner des problèmes sur le lieu de travail ou dans des situations sociales et créer des difficultés pour maintenir des relations saines avec les autres.
Lire aussi  Le Rôle des Parents dans la Santé Mentale des Jeunes

Il est important de noter qu’ils sont plus fréquents chez les femmes que chez les hommes. Elle commence généralement à l’adolescence ou au début de l’âge adulte et est beaucoup moins susceptible de se manifester à l’âge moyen ou après (selon la gravité et la sévérité). Ces troubles sont plus fréquents dans les sociétés qui accordent beaucoup d’importance à l’apparence physique.

Si vous pensez que vous ou quelqu’un d’autre souffre de cette affection, il est crucial de demander l’aide d’un professionnel. Un expert en santé mentale peut vous aider à comprendre et vous fournir les outils dont vous avez besoin. Si vous souffrez d’un trouble émotionnel, l’aide est en route et vous n’avez pas besoin de vous débrouiller seul.

Le trouble de la personnalité histrionique ainsi que le trouble somatoforme sont deux troubles névrotiques qui peuvent être confondus. Dans le cas du trouble de la personnalité histrionique , le patient est extrêmement exubérant et préoccupé par son apparence. Il a généralement un style dramatique ou exubérant et est souvent attiré par les carrières artistiques. Le patient atteint d’un trouble de la personnalité histrionique a généralement le désir d’être remarqué et peut être facilement attiré par d’autres personnes (dépendantes).

Le trouble histrionique et le trouble de la personnalité limite sont souvent confondus. Ils sont très similaires, mais il existe des distinctions importantes. Les personnes qui souffrent du trouble de la personnalité borderline peuvent être émotionnellement excitantes ; cependant, elles ont tendance à être affligées d’émotions négatives intenses comme la tristesse, la peur, la colère et la crainte. Elles peuvent également avoir des comportements suicidaires ou d’automutilation. Elle peut également se caractériser par une instabilité de l’identité de soi.

Les causes du trouble de la personnalité histrionique

La raison du trouble de la personnalité histrionique (ou histrionisme) n’est pas connue, mais on pense qu’il est causé par une combinaison de facteurs environnementaux et génétiques. Le trouble est plus susceptible de se manifester dans les familles, et il existe une prédisposition génétique inhérente à ce trouble. En outre, de nombreuses personnes ont subi des traumatismes ou des événements générateurs de stress au cours de leur enfance. On pense que ces expériences pourraient être un facteur dans le développement des troubles de la personnalité. Cela est généralement dû à des expériences vécues pendant l’enfance, comme la négligence ou la violence psychologique.

Certains facteurs de risque peuvent augmenter le risque de le développer.

  • Antécédents familiaux de maladie mentale.
  • Stress ou expériences traumatisantes pendant les premières années de l’enfance (émotionnelles) ;
Lire aussi  La santé des Iroquois : Un enjeu important pour l'avenir

Certaines personnes qui présentent les caractéristiques suivantes sont plus touchées par ce trouble.

  • Sentiment d’avoir une faible estime de soi ou de ne pas être digne.
  • Dépendance envers les autres pour obtenir l’approbation et la validation (dépendante)
  • difficulté à gérer le stress (émotionnel ou névrotique, dépressif et antisocial)
  • Être imprudent ou impulsif
  • Montrer un comportement de recherche d’attention ou même adopter un comportement narcissique.
[https://www.youtube.com/watch?v=EpJQuIkpUcM[/embed]

Traitement du trouble connu sous le nom de personnalité histrionique

Le patient reçoit généralement une thérapie et un conseil psychologique (diagnostic). L’objectif est d’aider le patient à gérer son comportement et à renforcer ses relations sociales (séduction en rendez-vous, fréquentation de ses amis (entourage) et sexuelles) et professionnelles. Les médicaments peuvent être utiles en cas de dépression ou d’anxiété.

Enfin, il existe des options de groupes d’entraide et de médicaments pour les personnes souffrant de psychose (changement de personnalité ou psychose). La psychothérapie a des chances d’être efficace si le thérapeute adopte une approche ouverte, chaleureuse et amicale. Le patient doit pouvoir partager ses émotions et être en mesure de décider lui-même des objectifs de la thérapie.

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est un type de psychothérapie qui s’est avéré particulièrement utile pour traiter les troubles de la personnalité chez les patients. La TCC aide les personnes à reconnaître la façon dont leurs croyances et leurs pensées affectent leur humeur, leur personnalité et leur comportement. Elle les aide également à modifier leurs schémas de pensée négatifs et à développer de meilleures façons de faire face.

Dans certains cas, des médicaments peuvent être prescrits pour traiter les symptômes du trouble, comme l’anxiété ou la dépression. Les inhibiteurs sélectifs des récepteurs de la sérotonine (ISRS) sont un type d’antidépresseur qui pourrait s’avérer efficace pour traiter les troubles de la personnalité. Les ISRS sont efficaces en augmentant les niveaux de sérotonine, une substance chimique du cerveau qui régule l’humeur (et les traits de personnalité).

Les groupes d’entraide peuvent offrir aide et conseils aux patients. Ils constituent une excellente source d’information pour en savoir plus sur ces maladies et pour partager vos expériences avec d’autres patients confrontés à des problèmes similaires.

En fin de compte, ce type de maladie peut être traité par une thérapie psychodynamique. Il est crucial de déterminer un diagnostic avant de commencer à identifier les causes profondes. Ce type de thérapie vise à aider le patient à comprendre les causes profondes de son comportement. En comprenant l’origine de leur problème et en le surmontant, ils seront en mesure de le gérer plus efficacement. Le thérapeute aide le patient à comprendre comment les événements passés ont affecté son comportement actuel. La thérapie (clinique) aide également le client à améliorer ses capacités d’adaptation et à apprendre à gérer les émotions difficiles au niveau émotionnel.

Lire aussi  FNATH, une association au service des handicapés physiques et cérébraux

Vivre avec un trouble de l’histrionisme

Cela peut représenter un défi au quotidien. Il peut causer des problèmes dans des situations professionnelles et sociales. Il est essentiel de chercher des moyens d’y faire face.

Le soutien des amis et des membres de la famille peut être bénéfique pour les personnes souffrant de troubles de la personnalité (importance du groupe). Dans certaines situations, il peut être important d’éviter les personnes qui peuvent déclencher ou encourager un comportement négatif.

Il est également essentiel de prendre soin de son corps et de son esprit. Une alimentation saine et équilibrée, une activité physique régulière et un sommeil suffisant peuvent réduire le stress et améliorer l’état de santé général. Les techniques de relaxation comme la méditation ou le yoga peuvent aider à gérer le stress.

Il est essentiel de garder à l’esprit que les troubles de la personnalité sont une maladie traitable et qu’il est possible de mener une existence active et épanouissante face à cette maladie. S’ils prennent soin d’eux-mêmes et s’ils s’entourent d’aide, les gens peuvent mener une vie agréable et épanouissante.

Conclusion

Le trouble de la personnalité dit histrionique peut causer des problèmes dans différents domaines de notre vie (l’hystérie peut être un problème majeur dans la vie quotidienne). Il existe de nombreuses options pour aider les personnes touchées par ce trouble. Les thérapies (disponibles dans les cliniques ou les hôpitaux) ainsi que les médicaments et les groupes de soutien peuvent aider.

Bien qu’il n’existe pas de thérapie unique, des traitements tels que la thérapie comportementale cognitive et la thérapie dialectique se sont avérés efficaces pour aider les personnes à mener une vie plus saine.

En prenant soin d’eux-mêmes et en leur apportant de l’aide, les au peuvent vivre une vie épanouie et pleine de sens.

%d blogueurs aiment cette page :