L’oncologue à Ajaccio qui guérit les malades

Le métier d’oncologue est un métier très spécialisé.

Il s’agit en effet d’un professionnel qui se charge de la prise en charge des patients atteints de cancer.

L’oncologue est donc un médecin spécialiste qui possède une formation pointue et qui a pour mission de diagnostiquer, traiter et guérir les cancers.

Les oncologues sont répartis en plusieurs catégories : les oncologues médicaux, les oncologues radiothérapeutes, les oncologues pédiatriques et les oncologues hématologistes.

Qu’est-ce qu’un oncologue ?

Les oncologues sont des médecins spécialistes des cancers.

Ils diagnostiquent et traitent les différents types de cancer du sein, du côlon, du poumon ou encore de la prostate.

Il existe aussi une dizaine d’autres types de tumeurs malignes que les oncologues prennent en charge : sarcome, lymphome, myélome multiple… Lorsque le diagnostic est posé, le traitement consiste à administrer un médicament qui va tuer les cellules cancéreuses.

Les autres cellules saines ne sont pas affectées par ce moyen de destruction.

Le traitement peut également consister à réduire la taille de la tumeur (chirurgie) ou à retirer la tumeur (chimiothérapie).

Les oncologues peuvent également avoir recours aux thérapies ciblées pour permettre au corps d’exprimer son système immunitaire contre certains cancers ou encore pratiquer une chirurgie reconstructrice pour reconstruire des organes endommagés.

oncologue ajaccio

L’oncologie en France

Le cancer est une maladie qui touche un Français sur deux, et ce chiffre ne cesse d’augmenter. Ce fléau représente le premier poste de dépenses des assurances maladies et la première cause de mortalité chez les femmes.

Le coût du cancer en France s’élève à plus de 100 milliards d’euros par an.

La recherche médicale se focalise sur l’amélioration des traitements, mais aussi sur l’observation générale des patients afin d’identifier les facteurs prédisposant à cette pathologie.

Lire aussi  Le bien-être à long terme des patients traités avec IVOSIDENIB

La connaissance des facteurs de risques permettrait donc une meilleure prise en charge et réduirait significativement le nombre de cancers chez les personnes exposées aux facteurs incriminés.

  • Une meilleure connaissance du mode de vie
  • Une alimentation riche en fruits et légumes
  • Un suivi régulier chez le médecin

Les traitements contre le cancer

Tout le monde ne sait pas que l’on peut guérir du cancer. Cependant, si vous êtes atteint de cette maladie et que vous souhaitez en guérir, il faut savoir qu’il existe des traitements qui permettent de réduire les risques de récidive ou d’avoir un nouveau cancer.

Il est important de choisir le traitement approprié au type de cancer dont on souffre.

Le pronostic dépendra alors des chances de succès du traitement et du type de tumeur.

L’essentiel n’est pas la quantité d’effets secondaires provoqués par le traitement, mais plutôt son efficacité à stopper la progression du cancer. Dans ce cas, il faut avant toute chose se renseigner sur la prise en charge financière de votre traitement. En effet, certains traitements sont gratuits ou très peu chers pendant une durée limitée (comme les chimiothérapies), alors que d’autres sont très chers (comme l’immunothérapie). De plus, certains traitements ont des effets indésirables importants qui altèrent votre qualité de vie (comme les chirurgies mutilantes). Pour choisir son traitement contre le cancer, il est donc important d’être bien informé sur les différentes possibilités et alternatives thérapeutiques qui existent pour chaque type de cancer.

Il est également important d’informer votre entourage afin qu’ils puissent prendre part aux décisions concernant votre traitement.

Le cancer du sein

Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers chez la femme. C’est un cancer qui se développe à partir des cellules mammaires.

Lire aussi  La bataille finale contre le cancer des os

Il est possible de prévenir le cancer du sein mais aussi de l’empêcher de s’étendre au reste du corps. Dans certains cas, les femmes peuvent suivre une thérapie hormonale pour réduire le risque d’avoir un cancer du sein. Mais si vous êtes atteint(e) d’un cancer du sein, il existe différentes options de traitement et certaines sont plus efficaces que d’autres contre cette forme de cancer.

Les traitements ne fonctionnent pas toujours et ils peuvent avoir des effets secondaires importants sur certains patients.

Il est donc essentiel d’en discuter longuement avec votre médecin et votre équipe soignante avant de prendre une décision concernant votre traitement.

Le cancer de l’ovaire

Le cancer de l’ovaire est le cinquième cancer féminin le plus répandu. En 2012, environ 3 100 femmes sont décédées des suites d’un cancer de l’ovaire.

Le cancer de l’ovaire est une maladie qui touche les femmes avant 40 ans. Cependant, la plupart des patients ont plus de 50 ans au moment du diagnostic.

La majorité des cas surviennent chez des patientes ayant un risque accru, et dont les ovaires présentent une croissance anarchique ou encore une tumeur bénigne.

Le principal facteur de risque est génétique : les femmes porteuses d’une mutation BRCA1 ou BRCA2 ont davantage de chances d’être touchées par ce type de pathologie que celles ne possédant pas ce type de gène.

Les autres facteurs à risque sont liés aux hormones sexuelles : en effet, il a été prouvé que les menstruations abondantes augmentaient le risque du développement du cancer. Par ailleurs, la ménopause précoce jouerait également un rôle : selon certaines études, elle augmenterait significativement le risque chez les femmes âgées. Enfin, il a été mis en évidence que la pilule contraceptive jouerait un rôle protecteur contre le développement du cancer de l’ovaire : son utilisation aurait tendance à diminuer significativement le risque chez les patientes ayant eu un premier diagnostic entre 20 et 30 ans.

Lire aussi  La Clinique Jeanne d'Arc - Une clinique au cœur de la ville

Le cancer du pancréas

Le cancer du pancréas est un type de cancer qui se développe dans le pancréas.

Il peut survenir chez les hommes comme chez les femmes et se présente sous différentes formes, notamment en tant que tumeur ou adénocarcinome.

Les symptômes des cancers du pancréas sont généralement assez similaires à ceux de la plupart des autres types de cancers.

L’apparition des symptômes varie en fonction de l’emplacement et de la taille du cancer.

Le diagnostic est souvent établi à un stade avancé, car il existe très peu d’indications pour une détection précoce et rapide du cancer.

  • Douleurs abdominales
  • Sensation de pression au niveau de l’abdomen
  • Diarrhée
  • Selles noires ou sanglantes

En conclusion, l’oncologue, le médecin qui s’occupe des cancers est un spécialiste du diagnostic et du traitement des cancers. Il a reçu une formation médicale de haut niveau et il peut exercer en tant que médecin libéral ou au sein d’un centre hospitalier.

%d blogueurs aiment cette page :