L’hôpital Avignon : un établissement au service de la population

L’hôpital d’Avignon est un établissement de soins public situé à Avignon, dans le département du Vaucluse et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Il est le plus grand centre hospitalier du Grand Avignon.

L’hôpital d’Avignon est composé de l’hôpital Sainte-Marthe, de l’hôpital Sainte-Musse et de l’hôpital Saint-Roch.

Il a été créé en 1854 par la loi du 14 juin 1854.

L’histoire de l’hôpital d’Avignon

L’hôpital d’Avignon est un établissement public de santé.

Il est situé à Avignon, au sein du quartier Saint-Ruf. Cet établissement hospitalier dispose de plusieurs services et spécialités, tels que :

  • Le service d’urgences (salles de soins externes)
  • Le service des urgences médico-chirurgicales (salle de consultation)
  • La prise en charge des personnes atteintes du SIDA

hopital avignon

L’hôpital d’Avignon aujourd’hui

Le centre hospitalier d’Avignon est un établissement public de santé.

Il reçoit les patients de l’ensemble du département du Vaucluse, soit plus de 1,5 million d’habitants.

L’hôpital dessert une zone géographique qui s’étend sur environ 70 communes, ce qui représente une population totale d’environ 2 millions de personnes.

L’hôpital est un centre important pour la prise en charge des personnes âgées et des malades atteints de pathologies chroniques comme le cancer ou le diabète.

Le centre hospitalier d’Avignon dispose depuis septembre 2013 d’un service maternité à vocation régionale (SMAR), situé au nord-ouest du site principal et permettant ainsi l’accueil de femmes venant de tout le Vaucluse. Ce service offre 10 places avec une capacité supplémentaire possible à 20 lits si besoin.

La structure se veut avant tout humaine et accueillante pour les patients et leurs familles :

  • Une unité garantissant la confidentialité
  • Un plateau technique performant

Les services offerts par l’hôpital d’Avignon

L’hôpital d’Avignon est un établissement public de santé.

Il assure des missions de prise en charge globale du patient, allant du suivi médical à la réadaptation fonctionnelle, en passant par l’hospitalisation. Depuis le 1er janvier 2010, l’Hôpital d’Avignon est rattaché au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Montfavet. Ce rattachement s’est effectué dans le cadre du projet « Avignon 2020 » qui vise à moderniser les hôpitaux avignonnais et à renforcer leur attractivité auprès des patients et des professionnels de santé.

Lire aussi  La Scopolamine : Une arme contre la douleur

L’hôpital propose plusieurs services :

  • Un service d’urgence
  • Des services ambulatoires
  • Un service de chirurgie et un service de maternité
  • Un centre de radiothérapie

La qualité des soins offerts par l’hôpital d’Avignon

L’hôpital d’Avignon est un établissement public de santé qui offre des soins généraux et spécialisés.

Il dispose aussi de moyens techniques modernes. En plus, il propose une large palette de services, notamment la prise en charge des urgences, des consultations externes ou encore le traitement des maladies chroniques. En outre, l’hôpital d’Avignon met à disposition un service de traumatologie qui prend en charge les patients victimes d’accidents domestiques ou sur la voie publique.

Les urgences constituent une autre composante importante du service hospitalier. Elles sont accessibles 24/24 heures et 7/7 jours pour recevoir les personnes qui se trouvent en situation de détresse psychologique ou physique.

L’hôpital d’Avignon peut également intervenir pour gérer les brûlures graves et le traitement chirurgical des cancers cutanés. Par ailleurs, il intervient dans la prise en charge des cas infectieux comme les infections nosocomiales ou les infections urinaires pouvant être contractées lors d’une intervention chirurgicale par exemple.

Il assure aussi la prise en charge des patients souffrant de pathologies psychiatriques chroniques telles que l’alcoolisme et le tabagisme.

Les médecins de l’hôpital d’Avignon

Afin de mieux comprendre les difficultés rencontrées par les professionnels de santé, il est important d’en savoir plus sur leur quotidien.

Le système de santé actuel est très complexe. Différents acteurs interviennent pour proposer des soins aux patients. Chaque structure a son propre fonctionnement et aucune n’est en mesure d’offrir la totalité des services existants. En France, l’hôpital public est souvent perçu comme un établissement où l’accueil est souvent mauvais, où le personnel est débordé et où les locaux sont vétustes. Cette image de l’hôpital public ne reflète pas la réalité du terrain.

Lire aussi  Une course pour aider les femmes atteintes de cancer du sein

L’hôpital public a une vocation sociale très importante quand on sait que la moitié des personnes hospitalisées ont besoin d’aide pour faire face à leurs obligations financières. Toutefois, il faut savoir que ce type d’établissement ne peut pas accueillir toutes les personnes qui ont besoin de soins et doit donc être complété par un système privé qui propose des prestations différentes aux patients (comme une prise en charge plus rapide).

La question du financement reste centrale car l’activité hôtelière génère des revenus importants qui viennent compenser les déficits structurels liés au secteur public hospitalier.

Les infirmières de l’hôpital d’Avignon

Une infirmière à domicile est une personne qui exerce son activité professionnelle dans un lieu de vie privé, chez un particulier. Cette profession est réglementée par la loi du 25 juillet 2005 et l’arrêté du 31 juillet 2009.

L’infirmier libéral peut intervenir seul ou en équipe (cabinet infirmier), et travaille souvent en collaboration avec les médecins généralistes ou spécialistes.

L’infirmière a pour mission de dispenser des soins d’hygiène, de prévention, des actes médicaux et paramédicaux. Elle peut également avoir pour rôle la surveillance de patients à domicile ou encore le suivi médicalisée à distance (télésoin). Enfin, elle peut assurer des missions liés aux risques infectieux comme le dépistage du Sida, VIH ou hépatite B.

Les conditions d’exercice pour devenir infirmière à domicile ? Pour pouvoir exercer en tant qu’infirmière libérale, il faut être titulaire du diplôme d’État d’infirmier(e) obtenu après 3 ans d’études au sein d’un Institut de formation en soins infirmiers (IFSI).

Le candidat doit ensuite valider une année supplémentaire afin d’obtenir le Diplôme Universitaire de Pratiques Avancés Infirmières (DUPAI). Ces études sont sanctionnés par un examen final.
Vous pouvez exercer votre activité professionnelle sans diplôme si vous possedez une exprérience professionnelle significative et reconnue par le Conseil Doyenal National Supérrieur des Infirmiers.

Lire aussi  La Clinique Bouchard, un must pour les amateurs de soins de beauté

Les patients de l’hôpital d’Avignon

La direction de l’hôpital d’Avignon a décidé de fermer le service des urgences et la maternité suite au non-remplacement des trois médecins urgentistes. Cette décision est une catastrophe pour les patients, qui ne peuvent plus être pris en charge rapidement à l’hôpital.

Ils doivent se rendre à Nîmes ou Marseille pour recevoir des soins. Certains ont même fait le trajet jusqu’à Lyon pour pouvoir être hospitalisés ! Cette situation est inacceptable ! La région ne compte que cinq hôpitaux sur son territoire, ce qui signifie que les patients devront parcourir plus de 50 kilomètres pour obtenir des soins.

L’Association Française contre les Myopathies (AFM) soutient ces personnes et demande aux autorités sanitaires et politiques de prendre leurs responsabilités face à cette situation inadmissible.

En conclusion, il est facile de se débarrasser du stress et des maux de tête en prenant un bain chaud. Cependant, cela ne vous aidera pas à guérir votre mal de tête. Un moyen simple d’éliminer le stress consiste à utiliser une formule mathématique pour calculer la probabilité que vous souffriez d’une attaque cérébrale. Si la probabilité est inférieure à 0,05%, alors vous êtes en sécurité.

%d blogueurs aiment cette page :