La pilosité faciale après la chimiothérapie : comment l’accepter

La pilosité du visage est un phénomène naturel qui peut être accentué par des facteurs externes comme la pollution ou le stress.

La perte de cheveux et les poils incarnés sont également des problèmes fréquents. Pour lutter contre ces problèmes, il existe des solutions efficaces et naturelles. Nous allons voir comment faire pour réduire la pilosité du visage après une chimiothérapie.

pilosite visage apres chimio

La pilosité faciale après la chimiothérapie

Après une chimiothérapie, la peau du visage est souvent très abîmée. Elle a tendance à devenir fine et sèche, ce qui n’est pas très esthétique.

Il faut savoir que les poils du visage ne repousseront plus après une chimiothérapie. Par conséquent, il est préférable de se raser avant de subir une radiothérapie ou une chimiothérapie afin d’avoir un visage parfaitement lisse (et bien épilé). Cependant, vous pouvez tout à fait garder les poils sur le visage après la chimiothérapie..

La réduction de la pilosité faciale après la chimiothérapie

Les traitements de chimiothérapie peuvent provoquer des effets secondaires qui sont souvent désagréables : chute des cheveux, fatigue, perte de l’appétit… Toutefois, ces effets sont temporaires et la repousse se fait rapidement. Cependant, il existe des solutions pour réduire la pilosité faciale :

  • L’arrêt du tabac
  • La prise de vitamines anti-chute

L’absence de pilosité faciale après la chimiothérapie

L’absence de pilosité faciale après la chimiothérapie? Il est vrai que les traitements de chimiothérapie peuvent entrainer une perte des cheveux et une chute temporaire des poils du visage. Toutefois, il existe des moyens pour y remédier. En effet, il est possible d’utiliser un appareil électrique qui chauffe le visage grâce à un système à infrarouge.

Lire aussi  Programme d education thérapeutique en cancérologie

Les infrarouges ont la particularité de stimuler le bulbe pileux et donc de faire repousser les poils. Si cette technique ne permet pas de retrouver l’intégralité du système pileux, elle offre néanmoins une solution intéressante pour redonner aux patients un aspect normalisé et naturel au visage.

Les options de traitement pour la pilosité faciale après la chimiothérapie

Après la chimiothérapie, l’apparition de poils sur le visage est fréquente.

Il existe plusieurs options pour traiter la pilosité faciale après la chimiothérapie.

Les patients peuvent d’abord utiliser des crèmes à base de stéroïdes et d’autres produits hormonaux. Cette technique n’est pas toujours efficace, car les hormones peuvent provoquer l’acné et des effets secondaires indésirables au niveau du cuir chevelu.

Le rasage peut aussi être une solution, mais il faudra attendre au moins un mois avant que les poils repoussent entièrement. Enfin, les patients peuvent se tourner vers l’excision chirurgicale ou laser.

L’excision chirurgicale consiste à enlever les poils indésirables par une incision cutanée. Elle présente cependant certains inconvénients comme le risque d’infection, la douleur et le risque de cicatrices qui sont plus importants que ceux associés au rasage traditionnel.

Les effets secondaires de la pilosité faciale après la chimiothérapie

La chimiothérapie est un traitement qui consiste à utiliser des médicaments pour combattre le cancer.

La chimiothérapie est souvent prescrite en complément d’une radiothérapie ou d’une chirurgie, pour réduire les risques de récidives. Elle peut également être utilisée seule, notamment chez des patients très jeunes ou lorsque les traitements précédents ont échoués. Chez ces patients, la chimiothérapie permet de prolonger la vie de quelques mois et de retarder l’apparition de nouveaux symptômes. Si elle est bien appliquée, la chimiothérapie ne provoque pas d’effets secondaires trop importants. Cependant, il faut savoir que chaque patient est différent et qu’il peut subir certains effets indésirables après avoir reçu une chimiothérapie :

  • Un état fièvreux
  • Des maux de tête
  • Une perte des cheveux
  • Une fatigue importante
  • Une perte du goût et/ou du odorat
Lire aussi  Pembrolizumab : un espoir pour les patients atteints de cancer

La gestion de la pilosité faciale après la chimiothérapie

La gestion de la pilosité faciale après la chimiothérapie est souvent un problème pour les personnes qui ont subi une chimiothérapie. Ce sujet peut être traité par des professionnels, mais il faut savoir que c’est un problème très personnel et que chacun doit trouver la solution qui lui convient.

Il existe différentes techniques pour traiter ce type de poil, notamment le rasage et les crèmes dépilatoires.

Le rasage est une solution rapide et efficace. Cependant, elle n’est pas très agréable à effectuer et risque d’irriter la peau du visage ou du corps.

Les crèmes dépilatoires sont une solution moins contraignante que le rasage, car elles ne nécessitent pas l’utilisation d’une lame de rasoir. Cependant, cette méthode reste toujours douloureuse à appliquer sur les zones intimes comme le maillot ou les aisselles.

Pour conclure, la pilosité faciale est un effet secondaire fréquent de la chimiothérapie. Elle peut être permanente ou temporaire. Les cheveux et les poils repoussent souvent après le traitement. La plupart des gens ont une petite quantité de poils sur le visage, mais dans certains cas, les cheveux et les poils du visage sont très épais et denses.

%d blogueurs aiment cette page :