FNATH, une association au service des handicapés physiques et cérébraux

La Fédération Nationale des Associations d’Aide aux Toxicomanes est une association française créée en 1986. Elle a pour but de lutter contre les addictions, et notamment la toxicomanie, par le biais de différents services, tels que des centres d’accueil, des centres de soins, des centres d’hébergement et des centres de réinsertion sociale. Nous allons voir çà un peu plus en détail.

La FNATH, c’est quoi ?

Créée en 1931, la FNATH a pour mission de soutenir les accidentés de la vie et de défendre leurs droits. Elle est née à l’initiative des accidentés du travail qui avaient alors besoin d’être aidés par un organisme représentatif.

Les missions de la FNATH

La FNATH a pour but de représenter les accidentés de la vie, victimes d’accidents du travail et de maladies professionnelles. Elle s’attache à défendre leurs droits et lutte contre les risques liés au travail.

La FNATH est également en mesure de conseiller ses adhérents sur les différents problèmes qu’ils peuvent rencontrer dans le domaine du droit social. Nous pouvons intervenir en amont des litiges, afin d’anticiper tout conflit qui pourrait survenir. Nous pouvons également accompagner nos adhérents durant cette procédure, afin que celle-ci se déroule au mieux.

La FNATH aide ses adhérents à faire valoir leur droit à une réparation intégrale des préjudices subis, notamment parce qu’elle s’associe aux associations locales ou aux syndicats professionnels, lorsqu’une action collective permet d’obtenir un résultat positif pour un groupe de personnes concernées par un même type de situation. Surtout, nous aidons nos adhérents à obtenir réparation lorsqu’ils ont été victimes d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle (AT/MP). En effet, la reconnaissance juridique et financière du caractère professionnel des accidents et maladies ne va pas toujours de soi.

Il convient donc de rechercher la faute inexcusable (responsabilité sans faute) lorsque le rapport causal entre l’accident ou la maladie et le travail n’est pas établi.

Les activités de la FNATH

Présidente de la FNATH depuis 1998, Marie-Odile RENAUDIN est avocate et ancienne présidente du comité des droits des malades et de la qualité de la vie. Elle connaît parfaitement les dossiers liés à l’éthique médicale, aux droits des patients et à la défense en justice. Elle a notamment mené le combat pour l’indemnisation totale des victimes du vaccin contre l’hépatite B. Elle est également très impliquée dans les actions portant sur le respect du droit au logement social ou sur les conditions de travail difficiles dans les hôpitaux psychiatriques.

  • Présidente depuis 1998, elle a été membre de plusieurs commissions ministérielles (Santé publique, Médecine scolaire), ainsi que vice-présidente du Comité consultatif national d’Éthique.
  • La Fnath est une association qui défend toutes les victimes en matière de santé : handicap physique ou psychique, accident ménager ou professionnel, maladies chroniques invalidantes… La Fnath a crée un service juridique composé de juristes spécialisés qui assistent gratuitement ses adhérents.
Lire aussi  Le panitumumab : un nouvel espoir dans la lutte contre le cancer

Pourquoi la FNATH est importante ?

La FNATH est une association qui se veut être le porte-parole de toutes les victimes d’accidents du travail et de maladies professionnelles. Elle intervient pour faire valoir le droit des victimes, auprès des pouvoirs publics, mais également au niveau des entreprises ou employeurs.

L’association vient en aide aux personnes accidentées du travail et aux familles de défenseurs syndicaux assassinés.

La FNATH s’est fixé comme mission d’accompagner les victimes dans leur combat contre la maladie et l’invalidité et de les soutenir financièrement, afin qu’elles puissent retrouver un travail adapté à leur handicap. Pour atteindre cet objectif, la FNATH met à disposition toute son expérience juridique acquise grâce à plus de 80 ans d’existence et plus de 50 000 adhérents.

La force de la FNATH réside en sa capacité à regrouper un grand nombre d’adhérents autour d’une cause commune : lutter contre l’exclusion sociale engendrée par la maladie ou le handicap. Grâce à ses conseils avisés, elle permet à chacun de mieux se défendre face aux entreprises responsables des accidents du travail ou maladies professionnelles subies par les salariés. De plus, elle accompagne ceux qui ont été victimes d’un accident du travail ou une maladie professionnelle et souhaitent obtenir une rente mensuelle pour compenser l’incapacité totale temporaire ou permanente subi suite à l’accident du travail ou la maladie professionnelle.

La FNATH et les handicapés

La FNATH s’est engagée à lutter contre la toxicomanie.

L’association a également pour but d’aider les personnes handicapées à se réinsérer socialement et professionnellement.

La FNATH est une association qui aide les personnes victimes de lésions corporelles ou de maladies provoquées par des substances toxiques, qu’elles soient issues du travail, ou encore de produits chimiques industriels. Pour mener à bien sa mission, la Fédération Nationale des Accidentés du Travail et Handicapés (FNATH) propose différents services aux victimes. Elle peut notamment assister les personnes victimes dans leurs démarches administratives et juridiques, tout en mettant en place un accompagnement psychologique et social.

Lire aussi  Beacopp, le traitement contre le cancer le plus efficace

La FNATH et la prévention

La FNATH, association des accidentés de la vie, est une organisation qui s’engage pour les droits et l’intérêt des victimes d’accidents de la vie. Elle a été créée en 1933 par Georges Gorse, un ancien combattant de la première guerre mondiale.

L’objectif premier de la FNATH est d’aider les personnes victimes d’accident à se reconstruire et à retrouver une vie normale.

La FNATH fait partie du Collectif interassociatif sur la Santé (CISS), ce qui lui permet également de mettre en place des actions nationales ou locales pour faire connaître leurs droits aux personnes accidentées.

L’association défend notamment les intérêts des accidentés du travail et des handicapés. En effet, cette association milite pour que toute personne accidentée puisse bénéficier d’une indemnisation juste et rapide. Cette organisation soutient également le droit à réparation face aux accidents domestiques et routiers ainsi qu’aux aléas thérapeutiques, comme nous avons pu le voir précédemment. Cette association joue un rôle important en France en matière d’information et de prise en charge psychologique des personnes accidentées afin qu’elles retrouvent confiance en elles après un tel choc traumatique. De plus, elle propose différents moyens efficaces pour amener les pouvoirs publics à prendre conscience du problème que représente l’absence d’indemnisation suffisante pour certaines victimes et à y remédier :

  • Tracts
  • Manifestations
  • Campagnes publiques

La FNATH, ça change quoi ?

La FNATH (Fédération Nationale des Accidentés du Travail et des Handicapés) est une association qui vient en aide aux personnes victimes d’accidents de la vie, qu’il s’agisse d’accidents de travail ou de la vie privée. Elle a été créée en 1921 par un groupe de syndicalistes souhaitant défendre les droits des accidentés du travail. Grâce à son action, ceux-ci ont pu obtenir gain de cause : la reconnaissance du caractère professionnel des accidents domestiques et le remboursement des frais médicaux.

Lire aussi  Le bien-être à long terme des patients traités avec IVOSIDENIB

La FNATH est également à l’origine de plusieurs lois qui protègent les accidentés du travail : celle sur le contrat collectif et obligatoire pour tous les employeurs, celle sur la réparation intégrale des conséquences d’un accident du travail ou encore celle sur les délais de prescription en matière d’accident du travail. Aujourd’hui, elle regroupe près de 80 000 adhérents et se bat sans relâche pour faire reconnaître les droits sociaux des victimes d’accidents professionnels ou non professionnels.

Lorsqu’un accident survient, il n’est pas toujours facile pour le blessé comme ses proches d’obtenir un soutien efficace. Cette difficulté peut être accentuée par la complexité administrative que représente une demande auprès de la CPAM (Caisse Primaire Assurance Maladie). Cependant, il existe différents moyens afin d’être aidé efficacement par une association spécialisée comme celle-ci.

Il est possible notamment d’adhérer à l’association directement depuis son site internet : https://www.fnath.org/adhesion/. En complétant un formulaire sur la page suivante http://www.fn

En conclusion, il faut savoir que ces bactéries sont très sensibles à la lumière. Cependant, elle ont besoin de lumière pour croître et se multiplier. Elles sont donc très utiles dans les stations d’épuration des eaux usées qui utilisent des lampes UV.

https://www.youtube.com/watch?v=

%d blogueurs aiment cette page :