5 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi

La confiance en soi fait partie des éléments fondamentaux de notre rapport au monde. Elle nous permet de nous présenter avec assurance dans notre environnement social et constitue la base de la manière dont nous nous affirmons face aux autres. Cependant, certaines expériences et certains défis peuvent l’assombrir, ce qui peut perturber notre capacité à fonctionner. Il existe cependant des solutions pour nous aider à retrouver la confiance en nous.

Si vous vous interrogez actuellement sur votre confiance en vous et si vous la jugez fragile ou, au contraire, si vous pensez avoir confiance en vous, n’hésitez pas à faire le test ci-dessous qui vous permettra d’évaluer votre confiance en toute impartialité.

Résumé de l’article :

  1. Qu’est-ce que la confiance en soi ?
  2. Comment avoir confiance en soi ?
    1. Technique ndeg1 : Réapprendre l’amour de soi
    2. Technique 2 : Travaillez sur vos relations avec les autres personnes
    3. Technique 3 : Entourez-vous de gentillesse
    4. Technique 4 : Débarrassez-vous des jugements
    5. Technique n° 5 : Encouragez l’action

Comment définissez-vous la confiance en soi ?

La confiance en soi est la conviction profonde que l’on a l’assurance de réussir ou de surmonter n’importe quelle situation : c’est la croyance en soi, en ses capacités et en ses aptitudes.

La confiance en soi est quelque chose qui peut être travaillé en tant qu’individu, mais la confiance dépend surtout de l’estime de soi et de l’amour de soi qui en sont les fondements. Pouvoir se faire confiance nécessite diverses capacités, dont l’estime de soi et la formation de croyances positives qui permettent de soutenir le côté narcissique de notre personnalité, et de prendre de la distance par rapport au regard des autres. Tous ces aspects se travaillent au quotidien et constituent une base solide qui nous permet d’agir.

La confiance en soi est la croyance profonde en votre capacité à accomplir quelque chose afin de poursuivre votre vie. Grâce à la confiance en soi que vous possédez, vous serez en mesure d’avancer plus facilement que quelqu’un qui manque de confiance en lui. Cela vous aide dans tous les aspects de votre vie : social, affectif, familial et, bien sûr, professionnel.

La confiance en vous vous permet de prendre de meilleures décisions, et vous êtes naturellement en mesure de mettre en place des stratégies qui faciliteront l’accomplissement de vos objectifs et qui peuvent même être couronnées de succès. Retrouver la confiance en soi quand on l’a perdue est tout à fait possible.

C’est bon à savoir.

Il n’est pas toujours facile de discerner entre la confiance en soi, la confiance en soi et l’amour de soi. L’estime de soi est la façon dont nous nous jugeons, c’est une combinaison d’amour et de confiance. L’amour de soi est la capacité à s’aimer inconditionnellement et à tout accepter de soi, y compris ses imperfections. La confiance en soi est la conviction que vous avez en vous la capacité de faire face au stress.

Comment développer la confiance en soi ?

La confiance en soi n’est pas une chose définitive. La confiance en soi est quelque chose que vous pouvez travailler à améliorer tout au long de votre vie, car certains événements peuvent en être la cause. Si vous pensez que vous n’avez jamais eu confiance en vous et que vous voulez retrouver ou restaurer votre confiance, il existe diverses techniques qui peuvent vous aider :

  1. Réapprendre l’amour de soi
  2. Développez votre connexion avec les autres.
  3. Fréquentez des gens qui sont gentils
  4. Éliminez les jugements
  5. Encouragez les actions

Technique ndeg1 : Réapprendre l’amour de soi

Pour retrouver la confiance en soi, l’amour de soi est essentiel. Il peut être difficile d’établir une sécurité dans nos relations avec nous-mêmes. Les personnes qui souffrent de problèmes de confiance en soi sont souvent incapables de maintenir une connexion paisible avec elles-mêmes, ou en d’autres termes, d’avoir confiance en elles.

Nous parlons ici de défauts narcissiques qui peuvent nous amener à nous admirer et à nous adorer en surface pour nos réalisations et l’image que nous projetons aux autres, ou qui peuvent en réalité miner notre estime de soi en manifestant une incapacité à nous aimer ou même une désapprobation de ce que nous sommes.

L’amour de soi est le facteur le plus important pour vivre une relation saine avec soi-même, et il nous aide également à prendre confiance en nos propres capacités. L’amour de soi pourrait être décrit comme le fait d’être un authentique amoureux de soi. C’est l’amitié qui permet de répondre au besoin que nous avons fréquemment de nous rencontrer pour nous assurer que nous ne nous oublions pas, et de rester sur la bonne voie en fonction de nos propres objectifs et attentes, et aussi d’être bienveillant, c’est-à-dire de ne pas regarder le négatif, mais au contraire d’être présent pour nous aider chaque fois que nous en avons besoin.

Lire aussi  Comment reconnaître la mélancolie et la soigner ?

Pour développer l’estime de soi, et par conséquent augmenter la confiance en soi, il faut garder sa présence ou même la notion que l’on est toujours disponible pour une aide ou simplement une balise qui nous permet de continuer notre chemin avec un filet de sécurité et enfin, la tolérance qui nous permet d’être accepté et de savoir que l’on ne sera pas critiqué.

Ce sont les qualités que vous êtes invité à développer envers vous-même pour renforcer l’amour de soi. Il s’agit de devenir votre propre ami le plus fidèle et de pratiquer le pardon et l’amour inconditionnel de soi. Ce n’est qu’alors que vous retrouverez la confiance en vous et que vous aurez confiance en vous.

L’amour filial est un autre type d’amour utile au développement, qui doit être inconditionnel et toujours compatissant. Les techniques d’auto-parentage sont intrigantes à cet égard, car elles vous permettent de développer cet amour de soi en l’activant dès maintenant, dans le respect de l’enfant que vous avez été. Savoir que l’on est aimé inconditionnellement est essentiel pour prendre confiance en soi.

L’objectif est de viser l’autonomie émotionnelle pour être capable de s’aider soi-même dans toutes les situations. L’amour de soi est la base de la confiance en soi et nous permet de la développer et de la maintenir naturellement sans avoir besoin de la travailler. L’amour de soi est la chose qui l’aide et la soutient.

La confiance en soi peut également se construire en entretenant les liens sociaux et affectifs que nous tissons avec les personnes qui nous entourent et celles que nous aimons.

Lire la suite Abus sexuels 5 raisons de suivre une thérapie pour se réparer

Technique ndeg2 : Améliorez vos relations avec les autres

Retrouver la confiance en soi passe par un lien affectif avec les autres. Dans le présent, la confiance en soi est souvent construite sur une base faible qui est celle de l’image de soi, qui est continuellement recherchée. Nous devons pouvoir être visibles et être vus par les autres pour comprendre comment nous valoriser et montrer le meilleur de nous-mêmes et nous sentir en contrôle de notre image de soi, et comme étant en pleine possession de notre amour de soi séparé de nos croyances et de nos actions.

Notre société est un monde de l’ego qui draine nos ressources en nous poussant à entretenir une relation négative avec nous-mêmes. Plus nous sommes admirés, aimés, aimés et admirés, plus nous sommes enclins à faire confiance et à avoir confiance en nos capacités. Le problème est la folie de ces positions sociales qui sont immédiates et peuvent s’effondrer à tout moment, nous rendant dans l’obscurité de ce que nous croyons être du ressentiment social.

Une façon de renforcer la confiance en soi est de se connecter aux autres en ressentant une identité qui est ressentie au lieu d’essayer de se démarquer en se « représentant » constamment comme différent et unique, ce que nos moyens de communication modernes nous font faire.

Renouer avec le concept de groupe et se relier à la notion de communauté, est une excellente source de soutien pour l’estime de soi qui est mise à mal par les connexions sociales actuelles. En effet, favoriser le sentiment d’appartenance (à une famille ou à un groupe d’amis, ou à la communauté à laquelle nous sommes liés) peut nous protéger des conséquences négatives d’une poussée dans les extrêmes du tout « par et seulement pour soi ».

La fonction plus collective de notre vie nous pousse à partager notre vie avec d’autres, à partager nos expériences, à nous réjouir de la réussite extérieure des autres et à élargir notre vision de l’estime de soi : on ne s’isole plus, on n’est plus seul et isolé, mais on fait partie d’une communauté d’autres personnes qui partagent notre idéal de nous-mêmes.

Il a été prouvé que ceux qui sont incités à se considérer comme faisant partie d’un groupe ou d’une famille sont moins susceptibles de perdre leur estime de soi dans des situations stressantes que ceux qui sont guidés à se considérer comme complètement indépendants (Lockwood 2004).

Lire aussi  Quels sont les ADL et les IADL

Ainsi, si le lien social est vital pour la confiance en soi et la confiance en soi, il est essentiel de s’entourer de bienveillance pour renforcer la confiance en soi.

Lisez également Manque de confiance en soi 7 indicateurs à surveiller chez votre partenaire

Technique n°3 Pratique n°3 : s’entourer de gentillesse

Pour renforcer la confiance en soi, vous avez besoin d’être entouré de personnes compatissantes. Il peut être difficile de faire des progrès lorsque vous êtes entouré de personnes qui ne voient pas votre valeur comme vous êtes digne d’être valorisé.

Cependant, il n’est pas facile de repérer les influences néfastes ou dangereuses dans l’environnement. L’indicateur le plus fiable est vos propres pensées. Vous pouvez douter de vos perceptions à tout moment, ou à plusieurs reprises, pour maintenir la paix dans votre cercle social.

En revanche, si vous avez l’impression que quelqu’un vous discrédite régulièrement, vous insulte ou ne fait pas preuve de bienveillance à votre égard, quelles que soient les raisons qui peuvent être légitimes lorsque vous traversez une période creuse dans votre vie ou sur le plan professionnel, par exemple que vous avez besoin d’aide et que vous pensez devoir vous « remettre sur le droit chemin », il est temps de fixer vos limites, voire de vous désolidariser de cette personne.

Pour retrouver la confiance en soi (comme l’estime de soi), une grande partie de cela passe par le regard des autres. S’il est bénéfique d’apprendre à s’éloigner du monde autant que possible, et dans tous les cas, de construire la capacité de s’en distancier et de s’en éloigner, nous ne sommes pas en mesure de rester neutre et de maintenir notre bien-être intérieur en cas de menace directe de sabotage présente dans notre environnement immédiat.

Il est essentiel d’être en mesure de dépendre moralement de ceux qui nous entourent et d’être sûrs d’être admirés et considérés sous l’angle de la gentillesse. Cela peut paraître simple, mais beaucoup d’entre nous souffrent d’agressions à petite échelle dans leur vie et ne parviennent pas à s’en libérer.

Il y a toujours des problèmes dans les relations qui nécessitent une résolution ; cependant, l’acte de ressentiment ou de malveillance est généralement un indicateur d’un point qui marque la fin d’une relation autrement saine. Si vous êtes capable de les identifier et de vous mettre à l’abri du mal, vous découvrirez que vous serez transformé et que votre confiance en vous sera accrue grâce aux actions que vous aurez entreprises pour créer un environnement positif. Il vous sera alors plus facile de vous débarrasser du jugement pour renforcer votre confiance en vous.

Technique n° 4 : éliminez le jugement

Le fait de juger les autres a un impact négatif majeur sur votre bien-être personnel. Une façon de renforcer votre confiance en vous est de mettre fin à l’habitude de juger. Bien que vous puissiez penser que vous créez une image de vous-même en vous comparant aux autres, vous êtes jugé en fonction des informations dont vous disposez sur vos propres lacunes.

Vous comprenez que l’égoïsme dont vous faites l’expérience se manifeste en vous lorsque vous jugez quelqu’un comme étant égoïste. Vos jugements sont toujours basés sur vos propres expériences. En alimentant ce système de peur, vous êtes capable de créer des espaces sombres en vous, en supposant qu’il y a des choses que vous ne pouvez pas accepter et vous calomniez les autres… mais aussi en vous-même.

Il s’agit là d’un processus projectif, et en alimentant la haine de l’autre ou du moins la désapprobation de l’autre, vous créez en vous des barrières qui entravent la bienveillance et la tolérance, ainsi que l’acceptation de soi, ce qui réduira fortement votre capacité à reprendre confiance en vous.

À l’inverse, développer un sentiment de bienveillance envers autrui vous obligera à considérer l’autre dans toute sa complexité, non seulement dans ses défauts et ses limites, mais aussi dans ses forces et ses atouts, comme vous êtes digne d’être regardé. Il ne s’agit pas d’accepter tout ce qu’il y a en vous et en la personne avec qui vous êtes, mais de vous concentrer sur votre humanité commune et de développer l’acceptation.

Il est essentiel de s’assurer que vous êtes capable d’atteindre la perfection. Il s’agit d’accepter que vous êtes imparfait, mais que vous pouvez améliorer vos compétences, quelle que soit la situation. La capacité à vous accepter comme imparfait peut être un excellent moyen de renforcer la confiance en soi.

Lire aussi  Hypersensibilité : 7 caractéristiques hors du commun

Au lieu d’attendre d’être parfait pour s’apprécier et avoir confiance en soi, il pourrait être bénéfique de développer une attitude d’acceptation de soi qui soit inconditionnelle. Il faut du courage pour reconnaître (et se reconnaître) comme fragile, faible ou sujet à la faillibilité. Vous pouvez améliorer votre affirmation de soi en vous concentrant sur les aspects négatifs, ce qui revient à révéler vos défauts et vos points noirs aux autres.

Il s’agit d’un processus profondément guérissant car il vous expose à vos peurs les plus fondamentales, notamment celles d’être rejeté par la société, du jugement des autres et de vous sentir abandonné. Cette pratique vous permet de prendre conscience de la difficulté de renoncer à votre idée de la perfection, mais aussi du fait que de nombreuses personnes vous accepteront (plus ou moins) sans réserve même si vous ne répondez pas à vos propres critères. Cela vous aide à reprendre confiance en vous.

Il est alors possible de reconnaître que ceux qui vous jugent sont tous les autres et sont en conflit avec leur propre image de soi qui est projetée sur eux comme une norme à atteindre. Cette méthode d’affirmation de soi en termes négatifs est extrêmement efficace pour augmenter la confiance en soi car elle permet de développer une acceptation inconditionnelle de soi. Lorsque l’on est capable de mettre en avant le pire, il est possible de découvrir le meilleur et, plus important encore, nous ne sommes plus effrayés par le regard des autres.

Une fois que le jugement nous a quitté, la meilleure façon de renforcer la confiance en soi est de passer à l’action.

Technique n° 5 : encourager l’action

Le fait de passer à l’action est une autre méthode pour accroître la confiance en soi. C’est la source du sentiment d’estime de soi qui aide à maintenir votre estime de soi et vous permet de renforcer votre confiance en vous. Lorsque vous réussissez, vous créez de la confiance en vous, en accord avec le cercle vertueux qu’il est important d’entretenir.

Plus vous réalisez des actions sur la base de votre confiance en vous et de votre assurance, plus vous constatez qu’elle est renforcée et avez envie de recommencer. Par conséquent, l’exécution de petites actions quotidiennes, peu coûteuses, mais utiles et bénéfiques, fait partie des stratégies que l’on peut proposer aux personnes qui souffrent de dépression, ainsi qu’à celles qui sont sujettes à une peur excessive comme les troubles anxieux.

Dans certains cas, il est essentiel de dépendre (à nouveau) des actions pour renforcer la confiance en soi, mais aussi pour conserver la perception d’être utile à une époque où les ruminations, les réflexions et les jugements occupent tout l’espace, ce qui donne à l’estime de soi la possibilité de se (re)développer.

Être actif peut être extrêmement bénéfique dans la mesure où vos actions vous démontrent que vous êtes capable. En petites quantités, mais vous restez maître de votre environnement.

À garder à l’esprit

Pour augmenter la confiance en soi, il est nécessaire de disséquer vos modes de fonctionnement. Si vous pensez que votre confiance en vous est vacillante, n’ayez pas peur de vous mettre devant un plan d’action pour la journée que vous aurez soigneusement élaboré en identifiant les petits gestes qui peuvent vous être bénéfiques dès maintenant et qui vous aideront à prendre confiance en vous.

Vous remarquerez que votre humeur s’améliorera considérablement et que vous vous sentirez plus sûr de vous, plus maître de vous, et plus confiant pour vous défendre dans l’arène sociale.

Naturellement, l’efficacité de tout exercice dépend de l’importance des activités et plus vous accomplirez de choses dont vous êtes fier et plus vous aurez confiance en vous, plus la confiance augmentera. Ne repoussez pas l’occasion d’instaurer des habitudes saines et de prendre soin de vous. La confiance en vous est la clé de voûte qui vous permettra de jouir d’un lien satisfaisant avec vous-même et de relations satisfaisantes avec les autres.

%d blogueurs aiment cette page :