Rupture amoureuse : 7 conseils pour faire le deuil de sa relation

La rupture d’une liaison est un événement très stressant qui peut être extrêmement douloureux et dont il est généralement difficile de se remettre. Un divorce ou une rupture difficile peut provoquer des sentiments de trahison, de rejet ou même de honte, et provoquer une angoisse d’être abandonné dans le couple et la personne laissée derrière. Traverser une rupture est un processus de deuil émotionnel que vous devez gérer et traverser, sans compter que vos horizons sont complètement ruinés. Comment changer de sujet et passer à autre chose lorsque la douleur est à son comble ?

Voici 7 façons de faire le deuil de votre relation après la rupture amoureuse.

Résumé de l’article :

  1. Comment surmonter la rupture ?
    1. Conseil 1 : apprenez à gérer l’ascenseur émotionnel .
    2. Conseil 2 : gérez la dépression en prenant soin de vous
    3. Conseil 3 : laissez votre peine s’exprimer en pratiquant des activités artistiques
    4. Conseil n°4 : retirez-vous du tumulte émotionnel de votre vie
    5. Conseil n° 5 : faites de vous-même une priorité absolue, identifiez votre foyer
    6. Conseil n° 6 : ne soyez pas dur avec vous-même.
    7. Conseil n°7 : faites attention à la dépression am oureuse
  2. Quel psy consulter en cas de deuil difficile ?

Comment surmonter les séquelles d’une rupture ?

La rupture amoureuse fait partie des deuils les plus fréquents que nous vivons au cours de notre vie. Elle fait partie des deuils émotionnels.

Il se crée ainsi un processus de deuil personnel et intime qui est propre à chaque personne. Le processus pour surmonter un chagrin d’amour et une rupture peut prendre du temps. Le désir d’oublier son ex pour ne pas être blessé est un instinct de défense.

Pour réussir à faire le deuil de votre relation, vous devrez développer la capacité de vivre avec cette perte afin de vous assurer qu’elle ne vous cause aucun tort.

Lorsque vous êtes en deuil, qu’il s’agisse de la perte d’un enfant ou de parents, vous vivrez différentes phases. Voici nos suggestions pour vous aider à y faire face.

Conseil 1 : apprenez à gérer les montagnes russes émotionnelles

La première étape pour surmonter les séquelles d’une rupture est de trouver comment gérer l’ascenseur émotionnel. Lorsqu’une rupture survient, les émotions peuvent prendre le dessus. Vous vous sentez triste et avez l’impression que tout ce qui vous entoure s’est dissous. Il se peut que vous ayez l’impression d’avoir perdu tous vos sens et que vous traversiez les jours avec des fluctuations et des hauts.

Les bas peuvent être plus importants que les hauts. Vous pleurez souvent et les émotions négatives vous submergent, et un jour vous semblez aller mieux, pour ensuite traverser une autre vague de tristesse.

N’ayez pas peur, ces montagnes russes émotionnelles sont un élément essentiel du processus de deuil. Pour guérir de la perte, vous devrez être capable de gérer les émotions et le stress qui vous submergent.

Si vous vous sentez en colère Vous ressentez probablement de la frustration. Dans cette situation, il y a lieu d’essayer d’être différent. En fait, être malheureux est souvent le résultat d’un sentiment de blocage. Vous devez donc trouver d’autres moyens de résoudre le problème.

Par exemple, vous pouvez décider de reprendre une activité sportive que vous avez abandonnée dans votre couple, ou reprendre contact avec vos proches que vous avez perdus de vue ces dernières années.

Si vous avez peur, cela indique un besoin urgent de réconfort, et pour y faire face, vous devez vous attaquer à l’anxiété sous-jacente. Pour y parvenir, la première étape consiste à parler à quelqu’un, à être vulnérable et à parler de la rupture…

Communiquez avec des personnes de confiance dans votre entourage, et n’hésitez pas à dire ce que vous ressentez, notamment en cas de honte et de culpabilité.

Si vous trouvez difficile de discuter de votre rupture déchirante avec des membres de votre famille, par exemple, il existe d’autres solutions. Il existe des forums et des communautés privées en ligne qui traitent du sujet du deuil. Vous pouvez y parler en toute confiance et sans censure.

L’avantage de ces communautés est qu’elles vous permettent de discuter de vos expériences et d’élargir les ressources dont vous disposez déjà. Parfois, le fait d’affronter les histoires de votre vie peut vous permettre de prendre du recul par rapport à votre parcours, facilitant ainsi le processus de deuil de la perte d’une relation.

Lire aussi  IPATASERTIB : un nouvel outil pour les médecins luttant contre le cancer

Si vous avez été séparé, la séparation n’est pas facile et le processus de séparation de la relation peut être un défi.

Pour vous y aider, veillez à vous débarrasser de tous les objets qui vous rappellent votre ex-partenaire : photos ou objets personnels… Si vous pensez que c’est essentiel pour la guérison Vous pouvez également mettre fin à tout contact, notamment sur les sites de médias sociaux.

Bon à savoir .

Trois états reviennent toujours après une rupture :

  • La tristesse,
  • la colère,
  • la peur.

Ces réactions sont tout à fait normales, elles font partie du processus de deuil de la relation. Vous pouvez agir en prenant les mesures qui sont en réponse à l’émotion.

Conseil n° 2 : gérez la dépression en prenant soin de vous

La tristesse que vous ressentez après la séparation est généralement difficile et douloureuse. Dépression, tristesse, chagrin… tout cela est normal et fait partie des étapes de deuil liées à la séparation.

L’émotion de la tristesse déclenche le besoin de réparation. Il est donc essentiel de prendre soin de vous afin de pouvoir réagir et vous remettre de la perte.

Certes, cela peut sembler impossible, voire culpabilisant, mais il est important de prendre le temps de faire un petit pas à la fois, notamment les jours où les choses sont plus douces et où vous vous sentez plus détendu.

Comment prenez-vous soin de vous ? Pensez à ce que vous aimez et à ce dans quoi vous aimeriez investir votre argent :

  • Le sport : C’est un excellent moyen de vous distraire de votre passé. En effet, en plus de vous aider à soulager votre esprit sur le plan émotionnel, à rétablir un lien avec votre corps et à veiller à votre santé, vous libérerez des hormones qui vous procureront paix et bien-être.
  • L’environnement : renouer des liens se faire de nouveaux amis sortir, prendre l’air dans un bon groupe et prendre un verre l’après-midi sur votre terrasse, ou aller au cinéma avec votre partenaire… Il existe de nombreuses possibilités pour vous aider à oublier la rupture et à ne plus en être malheureux.
    Au début, vous devrez probablement vous obliger à le faire, avant que cela ne devienne une habitude et que vous puissiez vous y remettre. Petit à petit, vous aurez envie de conserver vos relations avec vos amis et votre famille, de partager vos pensées et d’être jovial, et cela peut vous faire beaucoup de bien.
  • Parmi les activités possibles, citons le bénévolat, les voyages ou l’apprentissage d’une nouvelle langue, la pratique d’un instrument, l’essai de nouvelles choses ou la cuisine, le lancement d’un projet longtemps retardé ou la lecture d’un roman dans un parc… prenez du temps pour vous, et profitez de l’espace qui vous est exclusivement réservé pour le remplir de la manière qui plaît le plus à votre esprit.

L’objectif est de ne pas penser à votre rupture et de ne pas vous en inquiéter.

Prendre soin de soi ne convient pas à tout le monde, car certaines personnes ont abandonné leurs objectifs pour prendre soin de leur partenaire ou de leur relation.

Si vous trouvez ces conseils trop spécifiques et précipités pour vos besoins actuels, ou difficiles à mettre en pratique, rappelez-vous que pour prendre soin de votre santé, il faut répondre à vos besoins fondamentaux : bien manger, dormir suffisamment et être bien protégé.

Faites de votre mieux pour répondre à ces besoins. Et si vous en avez besoin, demandez à votre médecin de vous aider sur des questions spécifiques comme le sommeil, par exemple, lorsque vous souffrez d’insomnie résultant de la fin d’une liaison. Vous pouvez également essayer l’auto-hypnose et établir des routines d’apaisement.

Réfléchissez ensuite à la façon dont vous prenez soin de vous de manière différente pour faire face à la douleur de la rupture ? L’acupuncture est un excellent moyen de débloquer et de réorienter l’énergie du corps. Si vous êtes en deuil, ce sont les poumons qui sont touchés. L’acupuncture se concentre donc sur les points de pression dans cette zone.

De la même manière que la relaxation, la méditation guidée ou les massages pour le corps seront capables de vous apaiser, tout en vous apportant la paix et un sentiment d’ancrage, vous ramenant à vous afin d’être présent dans le moment présent, et de vous détacher des souvenirs du passé et des pensées d’un futur qui ne se réalisera peut-être jamais.

Lire aussi  La clinique Saint-Jean de Toulon, un endroit pour se reposer

C’est bon à savoir.

Faire face à la séparation, Rompre avec son passé et tenter de faire la paix avec la fin de votre relation avec votre partenaire. Cela peut être extrêmement douloureux. Veillez à ne pas noyer votre chagrin dans des substances comme l’alcool ou d’autres drogues. Elles peuvent vous soulager à court terme, mais elles ne vous aideront pas à surmonter votre chagrin plus rapidement ou plus efficacement. En fait, elles peuvent même déclencher une dépendance.

Conseil n° 3 : laissez libre cours à votre frustration en pratiquant des activités créatives

Pour surmonter la rupture, les activités artistiques peuvent vous aider à exprimer vos sentiments. Pour surmonter votre rupture et faire le deuil de votre partenaire, vous pouvez laisser sortir vos sentiments par des méthodes artistiques telles que la peinture, l’écriture, les activités artistiques….

En fait, l’expression de vos sentiments par le biais de l’art est bénéfique, surtout si vous n’avez pas l’occasion de parler de vos sentiments avec les membres de votre famille. En accord avec la première suggestion, l’écriture peut vous donner l’occasion d’exprimer vos sentiments.

Les mots ne jugent pas Les seules limites qui existent sont celles que vous vous fixez. En écrivant vos sentiments, vous pouvez mettre une certaine distance entre vous et vos sentiments. Cela vous permet de revenir à vos sentiments.

Si l’écriture n’est pas votre fort, vous avez le droit d’utiliser d’autres méthodes pour enregistrer vos émotions Vous pouvez vous enregistrer ou écrire vos sentiments avec un support audio.

La rupture brutale d’une liaison déclenche toute une série de symptômes liés au traumatisme émotionnel causé par la rupture. Cela nécessite, tout comme le processus de deuil, plusieurs étapes de deuil pour s’en remettre. La créativité peut être un outil d’aide à la sublimation de la séparation. Elle peut vous aider à surmonter le traumatisme.

Le souffle de créativité qui vous traversera après le processus de deuil du lien affectif vous aidera à apprendre à lâcher prise sur la douleur de la perte de l’être aimé. Qu’il s’agisse de peinture, de musique de théâtre, de sculpture, de danse ou de photographie, tout est faisable. C’est votre choix de tester et d’expérimenter les choses qui résonnent en vous. Elles sont le réceptacle de votre catharsis émotionnelle.

En fin de compte, il est essentiel de ne pas intérioriser pendant longtemps ce que vous ressentez lorsque vous êtes dans un deuil incontrôlable ; il est possible de se retrouver piégé dans une phase, et de ne plus pouvoir en sortir.

A lire également : Amnésie traumatique 8 clés pour se reconstruire après une blessure.

Conseil n°4 : faites une pause dans votre vie amoureuse

Après la rupture, il pourrait être tentant de se précipiter pour renouer avec quelqu’un ou essayer de faire revenir son ex. Mais il est préférable de prendre du recul par rapport à votre situation et de faire abstraction de votre rupture et de vous préparer avant de décider de reprendre une relation.

Les émotions qui vous envahissent après la rupture peuvent être difficiles à contrôler. L’angoisse de tout perdre, l’angoisse de ne plus être aimé(e) et l’angoisse de ne pas réussir à refaire sa vie, la douleur qui ne parvient pas à disparaître… Vous risquez d’être enclin à prendre de mauvaises décisions vous concernant.

En réalité, il s’agit de décisions impulsives qui sont prises par la force des émotions que vous ressentez. Dans ce cas, ne plongez pas complètement votre corps et votre esprit dans le recul de votre ancien amour. Vous n’essayez pas de répondre à l’envie profonde qui accompagne les choses comme votre anxiété, mais plutôt de vous en débarrasser ou de la retarder.

Une autre erreur courante commise lors d’une rupture soudaine est de tomber rapidement dans les bras d’un amant inconnu.

En fait, vous n’avez pas choisi cette personne, vous avez simplement trouvé cette option pour soulager votre malaise.

Or, faire le deuil de votre relation et la douleur de la séparation nécessitent un travail personnel et intime important qui demande du temps. Lorsque vous êtes en deuil, le temps n’est pas une chose qui peut être précipitée et il est difficile d’accélérer le rythme des choses et de désirer aller plus vite, voire de monter sur scène. La comparaison avec soi-même n’est pas non plus pertinente : ce qui pourrait prendre six mois à quelqu’un d’autre pourrait vous prendre une année entière.

Lire aussi  L’autophobie : 5 clés pour vaincre la peur d’être seul

Il ne s’agit pas seulement de veiller à votre santé et à votre bien-être : pour ne pas interférer avec le processus de deuil, pour le respect de l’autre personne que vous souhaitez faire voyager ou tout simplement pour ne pas être accablé par vos sentiments, essayez de repousser l’échéance.

Une fois que vous aurez terminé votre processus de deuil, vous saurez si vous êtes toujours possédé par ce désir. Si c’est le cas, vous êtes libre de rappeler la personne ou non.

Consultez : Le deuil pathologique : 10 indicateurs que vous n’êtes pas capable de passer à autre chose.

Conseil n° 5 : Faites de vous une priorité, définissez votre espace.

Si vous faites de vous-même votre priorité, vous trouverez votre propre espace, ce qui vous permettra de surmonter la rupture. Il est essentiel de vous concentrer d’abord sur vous-même, puis de vous mettre au centre. Une rupture est le symbole de la rupture de la relation, c’est-à-dire du « nous » et non du « je ». Si vous êtes la personne qui a été quittée, cela ne signifie pas que vous n’êtes pas la personne que vous êtes. C’est la personne quittée qui a choisi de raconter sa vie d’une manière différente. C’est ce que vous devez accepter.

La confiance en soi et l’estime de soi sont diminuées à cause de la rupture. La séparation crée une blessure égocentrique qu’il est crucial de guérir. Pour retrouver la confiance et l’estime de soi que vous ressentez à votre égard, il faut avant tout affirmer l’estime de soi. La pensée de soi n’est pas égocentrique, il s’agit de prendre soin de soi, et d’être attentif à soi, ce qui vous redonne la confiance que vous aviez au départ.

En outre, il se peut que vous ayez perdu de vue qui vous êtes au fond de vous, en particulier lorsque vous quittez une relation malsaine et que la rupture est difficile à accepter pour cette raison. Travailler sur l’amour de soi est également un objectif important dans cette situation, en particulier en cas de carence ou de dépendance émotionnelle au sein de la relation : vous avez probablement mis tous vos efforts au service de l’autre personne et n’existez que parce que cette personne est là.

Il s’agit de reconnaître les choses qui comptent pour vous et ce que vous aimeriez réaliser pour vous : examinez vos croyances, vos valeurs fondamentales ainsi que vos projets de vie et ce que vous voulez et ne voulez plus faire.

C’est bon à savoir.

Vous êtes sur la bonne voie dans votre processus de deuil si :

  • Votre confiance en vous est restaurée ;
  • Vous aimez passer du temps avec vos amis ;
  • Vos pensées sont de moins en moins centrées sur votre ex.
  • Vous ne parlez que rarement de votre rupture.

Conseil n° 6 Conseil n° 6 : prenez soin de vous.

Vous devez être doux avec vous-même. Soyez patient et prenez votre temps. Il est important d’accepter que vous ne vous sentez pas en bonne santé et que votre corps, votre cœur et votre esprit sont tout engourdis.

N’ayez pas honte de vous et acceptez toutes les émotions qui vous affectent, sans essayer de les combattre. Plus vous reconnaîtrez vos émotions, et surtout votre chagrin, plus vite vous avancerez dans votre processus de deuil.

Vous devez être conscient du fait que le processus de rétablissement émotionnel comprend des étapes plus difficiles à supporter que d’autres et peut prendre un certain temps.

Vous progresserez petit à petit et surtout, vous pourrez sortir de cette période de deuil sans aucun doute, en étant devenu adulte et encore plus en accord avec vous-même.

%d blogueurs aiment cette page :