Quels sont les principaux facteurs de risque du cancer

L’épidémiologie est la science qui étudie les facteurs de risques, les causes et les conséquences des maladies.

L’épidémiologie du cancer est l’étude des facteurs de risque du cancer, de ses causes et de ses conséquences. Cette discipline a pour objectif d’identifier les facteurs susceptibles d’être à l’origine d’une maladie ou d’un phénomène pathologique et de rechercher les moyens de prévention ou de traitement. Nous allons voir en détail ce sujet dans cet article.

Qu’est-ce que l’épidémiologie du cancer ?

Le cancer est une maladie qui se développe à partir de la multiplication incontrôlée des cellules.

Il s’agit d’une pathologie chronique, c’est-à-dire qu’elle évolue lentement et peut rester discrète pendant longtemps.

Le cancer peut toucher différentes catégories de personnes, notamment les hommes et les femmes, mais aussi les jeunes et les personnes âgées. Pour certains types de cancers, il existe un traitement simple qui permet d’enrayer la maladie, alors que pour d’autres cas en revanche il n’existe pas de solution efficace. En France, environ 350 000 personnes décèdent chaque année des suites du cancer. Ce chiffre est en constante augmentation depuis des années.

Les principales causes du cancer sont le tabac et l’alcool. Cela concerne plus particulièrement les hommes et les femmes entre 30 à 45 ans. Dans 70 % des cas, le cancer apparaît après 50 ans chez l’homme ou après 60 ans chez la femme.

Le tabac est le principal facteur de risque du cancer puisqu’il accroît considérablement le risque de contracter une tumeur cancéreuse au cours de sa vie : on compte 1 fumeur sur 3 touchés par un cancer bronchique (cancer du poumon). Un autre facteur important dans la survenue du cancer est l’alcool : 5 verres par jour augmentent le risque de développer un problème cancéreux.

Lire aussi  Le ramucirumab et la paclitaxel dans le traitement du cancer du sein

épidémiologie cancer

Pourquoi l’épidémiologie du cancer est-elle importante ?

Le cancer est le plus grand fléau de notre époque.

Il engendre des coûts considérables pour la société, et les médecins sont confrontés à un défi de taille : comment diagnostiquer et traiter ce type de maladies ? L’épidémiologie du cancer constitue une des réponses à cette question.

L’utilisation systématique des statistiques permet aux médecins d’identifier les facteurs qui influent sur le taux de mortalité liée au cancer, afin d’envisager des traitements adaptés.

Les statistiques peuvent aussi permettre d’identifier les causes du cancer, et donc d’adapter les mesures politiques en conséquence. Un autre avantage important des statistiques est qu’elles constituent un outil pratique pour amortir l’impact financier du cancer sur la société.

Quels sont les facteurs de risque du cancer ?

Les facteurs de risque du cancer sont nombreux, mais ils ont tous une chose en commun : l’alimentation.

L’alimentation est un facteur essentiel de risque du cancer, car elle peut avoir des effets directs sur le développement des cellules cancéreuses. Ces dernières se nourrissent d’éléments nutritifs, notamment de sucres et de graisses. Elles peuvent également se reproduire plus rapidement si elles reçoivent suffisamment d’énergie et de nutriments pour se développer.

Les aliments que nous consommons contribuent aussi à accroître les risques liés au cancer.

La viande transformée et la charcuterie par exemple sont très riches en composés chimiques qui favorisent le développement des tumeurs cancéreuses. De même pour le poisson frit, les pâtisseries ou encore les boissons gazeuses sucrées.

Il faut donc veiller à limiter sa consommation ou à privilégier des produits frais et naturels comme ceux présents sur www.bio-et-nutrition.com/

Lire aussi  La classification des hémopathies malignes

.

%d blogueurs aiment cette page :