La dernière arme contre le cancer du sein

Le trastuzumab deruxtecan est un médicament anticancéreux.

Il est utilisé dans le traitement du cancer du sein métastatique, chez les femmes adultes atteintes d’un cancer du sein présentant une surexpression de HER2 (récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain) et ayant reçu un traitement antérieur par des anthracyclines ou des taxanes.

Le trastuzumab deruxtecan est administré en perfusion intraveineuse, toutes les 3 semaines.

trastuzumab deruxtecan

Qu’est-ce que le trastuzumab deruxtecan ?

Le trastuzumab deruxtecan est un anticancéreux utilisé en cas de cancer du sein.

Il est utilisé en traitement d’entretien chez les femmes ayant déjà été traitées avec de l’herceptine et chez celles qui ont déjà reçu une chimiothérapie à base de trastuzumab.

Quels sont les effets secondaires du trastuzumab deruxtecan ?

Le trastuzumab est un médicament qui sert à traiter certains types de cancer du sein.

Il peut être utilisé en complément des autres traitements anticancéreux.

Le trastuzumab est un anticorps monoclonal qui cible spécifiquement la protéine HER2 (Human Epidermal Growth Factor Receptor 2).

Il bloque l’action de la protéine HER2, ce qui empêche les cellules cancéreuses d’utiliser le récepteur pour se diviser et croître.

Le trastuzumab deruxtecan est-il efficace pour le traitement du cancer du sein ?

Le trastuzumab deruxtecan est un anticorps monoclonal ciblant le récepteur HER2, qui est surexprimé dans les tumeurs du sein.

Le trastuzumab deruxtecan inhibe la croissance de cellules tumorales en bloquant l’activité de ce récepteur. Depuis son approbation par la Food and Drug Administration (FDA) américaine en 2003, le trastuzumab deruxtecan a été utilisé dans le traitement des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique positif au récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (HER2).

Lire aussi  L'hôpital Avignon : un établissement au service de la population

Les premiers essais cliniques ont démontré que le trastuzumab deruxtecan s’est avérée efficace pour ralentir la croissance des tumeurs et prolonger la survie sans progression chez les patientes atteintes d’un cancer du sein HER2-positif non précédemment traités. Ces résultats ont permis à la FDA d’approuver une utilisation plus large pour prolonger la vie des femmes ayant un cancer du sein HER2-positif après quatre années ou plus de traitement initial.

Le trastuzumab deruxtecan est-il efficace pour le traitement du cancer de l’ovaire ?

Le cancer du sein est un cancer qui touche les femmes.

Il s’agit d’un type de cancer assez fréquent, puisqu’il concerne une femme sur neuf.

Le risque augmente avec l’âge, mais il touche également les jeunes femmes.

Les tumeurs mammaires peuvent être traitées par chirurgie ou par radiothérapie. Une fois la tumeur retirée, le patient doit suivre une chimiothérapie et une hormonothérapie pendant plusieurs mois pour empêcher la propagation de cellules cancéreuses dans d’autres parties du corps. Cependant, cette prise en charge n’est pas efficace à 100 % et certaines tumeurs réapparaissent chez certains patients. On sait que lorsque ce type de cancer récidive, on parle alors d’une rechute locale (la tumeur revient au même endroit). Dans ce cas-là, un traitement complémentaire peut être proposé aux patients afin de réduire le risque de récidive locale : il s’agit du «trastuzumab deruxtecan» (Herceptin*). Ce médicament est destiné à empêcher les cellules cancéreuses de se propager vers des organes distants non atteints par le cancer initial (métastases).

Le trastuzumab deruxtecan est-il efficace pour le traitement du cancer du pancréas ?

.

Le trastuzumab deruxtecan est-il efficace pour le traitement du cancer du col de l’utérus ?

Le cancer du col de l’utérus est une maladie qui touche les femmes.

Lire aussi  Quels sont les ADL et les IADL

Il s’agit d’une tumeur cancéreuse qui se développe au niveau du col de l’utérus.

Le cancer du col de l’utérus est le neuvième cancer le plus fréquent chez la femme, mais il peut être soigné. En France, environ 3 000 cas sont diagnostiqués chaque année et 1 500 femmes en meurent. Dans certains pays, ce type de cancer est considéré comme un problème majeur.

La plupart des cas de cancer du col surviennent durant la vie féminine, car il se forme à partir des cellules présentes dans la muqueuse du col utérin.

La plupart des cancers primaires commencent dans les cellules tapissant le tissu épithélial (tissu conjonctif).

Ils peuvent aussi commencer à partir des cellules que l’on trouve sur les glandes ou les vaisseaux sanguins qui se trouvent dans le col utérin ou à proximité.

Le trastuzumab deruxtecan est-il efficace pour le traitement du cancer de la prostate ?

Le trastuzumab deruxtecan est un traitement de première ligne du cancer de la prostate métastatique.

Il s’agit d’un anticorps monoclonal, c’est-à-dire qu’il s’agit d’une protéine dérivée d’une seule molécule.

Le trastuzumab deruxtecan fait partie de la famille des inhibiteurs du point de contrôle, qui empêchent le développement des cellules cancéreuses en bloquant une protéine nommée HER2. Cette inhibition permet aux cellules cancéreuses de croître et proliférer, ce qui entraîne leur destruction.

Le principe actif du trastuzumab deruxtecan est appelé herceptin et il est déjà utilisé pour traiter le cancer du sein chez les femmes atteintes d’un cancer du sein avancé à récepteurs hormonaux positifs (résistance à l’hormone).

Lire aussi  Le nivolumab, un espoir pour les patients atteints de cancer

Lorsque le trastuzumab deruxtecan a été testé sur des patients atteints de cancer de la prostate localement avancés ou métastatiques, il a montré une amélioration significative par comparaison au placebo.

En conclusion, cette étude a montré une réduction significative du risque de décès chez les patients atteints d’un cancer du sein métastatique HER2-positif. Les résultats de l’essai clinique évaluant l’efficacité et la sécurité du trastuzumab deruxtecan ont été présentés au congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO).

%d blogueurs aiment cette page :