Haut potentiel intellectuel : 12 signes pour savoir si on est HPI

Les personnes ayant une capacité intellectuelle élevée (IPH) sont nées avec un fonctionnement neurologique inhabituel qui affecte leur connexion aux autres. Le plus souvent, elles éprouvent le sentiment d’être en décalage avec les autres, mais ne sont pas capables de comprendre pourquoi les IPH ont tendance à s’éviter jusqu’à l’âge adulte, même si elles ont toujours eu des traits qui indiquent leur capacité. Voici 12 indicateurs qui peuvent vous aider à reconnaître le potentiel de votre intellect...

Le résumé de l’article

  1. Comment puis-je savoir si je suis un IPH ?
    1. Signe n°1 Le QI des intellectuels à haut potentiel est supérieur à la moyenne
    2. Signe ndeg2 hypersensibilité aux stimulations sensorielles et émotionnelles de l’IPH. HPI
    3. Signe ndeg3 : L’IPH est une pensée arborescente
    4. Signe ndeg4 : Un fonctionnement neuro-atypique
    5. Signe ndeg5 : La liberté de l’esprit
    6. Signe ndeg6 : Une hyperactivité cognitive
    7. Signe ndeg7 : Une mémoire extraordinaire
    8. Signe n°8 : La résilience
    9. Signe ndeg9 : La pensée intuitive
    10. Signe n° 10 : L’empathie
    11. Signe n° 11 : Faux-self
    12. Signe n°2 : Perte de l’estime de soi

Comment déterminer si je suis un IPH ?

Ces dernières années, on a beaucoup parlé du haut potentiel et de la douance en général. Ces modes de fonctionnement particuliers, qui reposent sur diverses aptitudes supérieures à la moyenne chez les personnes concernées, sont de plus en plus découverts et étudiés. Nous parlons plus particulièrement du haut potentiel de développement intellectuel (HPI) et de la haute capacité émotionnelle (HPE) qui sont deux types de performances différentes qui se rejoignent dans la catégorie globale du haut potentiel. Mais comment déterminer si vous avez un haut potentiel ? Découvrez les 12 indicateurs qui vous permettront de savoir si vous avez la présence d’un HPI.

Signe ndeg1 Le QI des personnes à haut potentiel intellectuel est supérieur à la moyenne

L’une des principales indications d’un haut potentiel de développement intellectuel est leur QI supérieur à la moyenne. Les personnes qui ont une capacité intellectuelle élevée (IPH), longtemps identifiée comme un terme générique pour la douance, se distinguent de la majorité des individus par un quotient intellectuel (QI) supérieur à la moyenne et parfois extrêmement élevé.

En général, un score de 130 ou plus à un test de QI standard est le test standard pour déterminer si une personne a une capacité intellectuelle élevée.

Le WAIS-IV est l’échelle psychométrique standard utilisée pour l’évaluation de l’intelligence d’un adulte. Une évaluation psychologique complète, notamment par le biais de tests de personnalité adaptés, pourrait être un complément utile pour vérifier l’existence d’un très haut potentiel chez une personne donnée.

Lire la suite Comment repérer un haut potentiel émotionnel en 16 points ?

Signe 2 : hypersensibilité émotionnelle et sensorielle à l’IPH

Il est possible d’identifier un HPI en raison de l’hypersensibilité de son sensoriel et de son émotionnel. Une personne à haut potentiel intellectuel possède également des caractéristiques hypersensibles qui la distinguent en ce que sa réalité émotionnelle est plus abondante et plus intense que la majorité des gens en raison d’une sensibilité élevée aux stimuli quotidiens. En définitive, les personnes à haut potentiel intellectuel sont plus susceptibles d’être affectées par les événements qui surviennent dans leur vie que les personnes insensibles.

Au-delà des émotions intenses et puissantes auxquelles elles sont confrontées et qui peuvent parfois même les dominer, elles souffrent fréquemment d’hypersensibilité sensorielle et peuvent, dans des cas extrêmes, être submergées par une surcharge ou une quantité excessive de stimuli perceptifs (sons et luminosité), odeurs, bruits…).

L’un des problèmes auxquels sont confrontées les personnes qui ont un potentiel élevé de développement intellectuel est généralement leur capacité à contrôler et à gérer leurs sentiments et leurs réactions sensorielles pour s’adapter pleinement à leur environnement.

Signe ndeg3 : L’IPH a une pensée arborescente

Comme l’un des indicateurs d’un potentiel élevé de croissance intellectuelle, nous pouvons dire que l’IPH a une façon de penser qui est distincte dans sa nature de la pensée linéaire qui est commune : la pensée arborescente.

C’est une méthode de pensée qui se prête facilement à la réflexion et aux formulations intellectuelles complexes. Elle organise et intègre la complexité de l’activité cérébrale des personnes qui ont un fort potentiel de croissance intellectuelle et dont les connexions neuronales se distinguent par leur nombre et leur qualité.

Lire aussi  La pilosité faciale après la chimiothérapie : comment l'accepter

La pensée arborescente se développe et se structure comme une carte mentale en constante évolution, qui relie différents aspects de la réalité pour obtenir une image globale cohérente. Elle nous permet de considérer diverses idées en même temps et de les construire en utilisant des analogies et des associations.

Cette pensée vaste, d’une profondeur immense, possède également un énorme potentiel créatif, permettant de créer des idées nouvelles et innovantes qui résultent d’un niveau de traitement supérieur.

Mais, malgré ces compétences précieuses, le fait d’avoir une capacité intellectuelle élevée est souvent associé à des défis, notamment en termes de capacité à faire partie du monde social et de la sphère des relations.

Signe ndeg4 : un fonctionnement neuro-atypique

Reconnaître la présence de l’IPH est possible grâce à son fonctionnement neuro-atypique. En effet, en plus d’être un groupe mineur qui n’est pas représenté dans le domaine spatial et imaginatif général, les personnes à haute capacité intellectuelle ont des caractéristiques particulières qui sont associées à un comportement inhabituel.

Par conséquent, les normes de comportement de la majorité des gens peuvent leur paraître étranges et étrangères ou être perçues comme une forme d’agression, car elles s’accompagnent d’une pression pour se conformer, ce qui peut être une illusion et une violation de sa vraie nature.

L’adolescence et l’enfance sont des périodes difficiles pour les personnes qui ont un fort potentiel de croissance intellectuelle, qui tentent de construire leur identité mais ne sont pas capables de s’appuyer pleinement sur un sentiment d’appartenance et de communauté et qui sont constamment confrontées à un sentiment de discordance, voire d’aliénation radicale. C’est pourquoi on parle de fonctionnement neuro-atypique, qui est contraire au fonctionnement majoritaire (neurotypique).

Signe NDEG5 : Indépendance d’esprit

Les personnes ayant un fort potentiel de croissance intellectuelle font généralement preuve d’une grande liberté intellectuelle qui s’accompagne d’une indépendance d’esprit inébranlable. Cela fait partie des indicateurs d’une capacité intellectuelle élevée.

Au lieu d’adhérer au consensus général, elles doivent mener leur propre réflexion en leur for intérieur afin de créer leur propre version du monde tel qu’il est, avec un raisonnement intelligent et rigoureux qui s’appuie sur le solide système de valeurs qu’elles possèdent.

En effet, les libres penseurs, qui sont ceux qui ont un grand potentiel intellectuel, attachent également la plus grande importance à leur droit à la liberté de conscience. Il est essentiel d’être en parfaite adéquation avec leurs idéologies personnelles et les principes moraux qui guident leur vie.

Ces valeurs constituent le fondement de leur autonomie intellectuelle, qui se nourrit en outre d’un haut degré d’exigence : pour les personnes à haut potentiel intellectuel, chaque posture a un sens et doit être pleinement acceptée en fonction de ses implications réelles et des enjeux qu’elle représente. Sur la base de cette théorie, le concept de responsabilité morale est fondamental et le conformisme intellectuel n’est pas une option.

Signe n°6 Signe n°6 : Hyperactivité du cerveau

Détecter un IPH, c’est prendre conscience du degré d’hyperactivité cognitive. Les performances cognitives particulières de ceux qui ont une capacité intellectuelle élevée, mesurée par l’efficacité et la complexité du traitement de l’information, s’accompagnent souvent d’un certain nombre d’inconvénients, dont la difficulté régulière à contrôler et à réguler cette activité de pensée intense et souvent incontrôlée.

On pense que les cerveaux de ceux qui ont un fort potentiel de croissance intellectuelle sont enclins à fonctionner en hyperactivité, souvent au point de les amener à l’épuisement mental causé par la fatigue cognitive elle-même et aussi par l’insomnie qui est généralement causée par cette hyperactivité du cerveau.

Dans certains cas, cette hyperactivité peut provoquer une grande anxiété, notamment lorsqu’il s’agit de questions d’existence auxquelles ils sont connus pour être extrêmement sensibles.

Lire aussi  Jump Fit : La nouvelle tendance fitness pour brûler des calories !

Signe ndeg7 : Une mémoire remarquable

L’un des indicateurs d’un fort potentiel de développement intellectuel est une mémoire remarquable. L’efficacité remarquable dont font preuve les individus qui ont une capacité intellectuelle élevée en termes de traitement de l’information requiert des aptitudes spécifiques en relation avec diverses capacités cognitives.

Les fonctions de la mémoire sont bien développées chez les personnes qui ont une capacité intellectuelle élevée.

La mémoire à court terme de leur cerveau, communément appelée mémoire de travail a des capacités étonnantes. Si l’on compare avec la moyenne des mesures effectuées sur la population générale, on constate que les personnes à haut potentiel intellectuel sont capables de stocker une plus grande quantité de données dans leur mémoire de travail (plus grande étendue de mémoire) et d’accéder plus durablement aux informations.

De même, leur mémoire du long terme est un atout non négligeable car ils peuvent plus facilement s’appuyer sur leurs connaissances au sens large (empiriques et théoriques) pour mieux adapter leur analyse et leur positionnement au quotidien.

Découvrez ces 5 caractéristiques pour reconnaître un haut potentiel.

Signe NDEG8 Résilience

C’est cette utilisation positive de leurs expériences antérieures qui permet aux personnes à haut potentiel intellectuel de faire preuve d’un potentiel de résilience très accru que nous pouvons observer chez elles.

En particulier, leur capacité à analyser les spécificités de leurs expériences personnelles et la façon dont ils enregistrent tous leurs souvenirs et leurs traces, est un avantage significatif pour se remettre d’une situation stressante. La capacité d’appliquer les mêmes comportements précédemment reconnus comme utiles et bénéfiques dans la même situation leur permet de s’adapter rapidement et de gérer plus facilement les conséquences émotionnelles d’une expérience négative.

De la même manière, être capable de penser et de gérer les effets négatifs de cette expérience les aide à se protéger du sentiment d’impuissance et donc de vulnérabilité. Une attitude qui favorise le sentiment de pouvoir personnel et leur permet de progresser dans un monde où d’autres sont dans un état de totale impuissance et sans ressources.

Signe ndeg9 : la pensée intuitive

Le raisonnement logique est la caractéristique la plus forte des personnes qui ont un fort potentiel de développement intellectuel.

Cependant, on pourrait croire qu’il est à l’origine d’une autre capacité dont on ne parle pas souvent lorsqu’on évoque les qualités associées à l’intuition à haut potentiel : la pensée intuitive.

Ce type de pensée est principalement utilisé par les personnes hypersensibles dont le potentiel intellectuel élevé est une composante. Leur réceptivité très développée leur permet d’assimiler une grande quantité d’informations dans l’environnement et leurs systèmes de pensée logique qui sont une seconde nature pour eux leur permettent d’établir rapidement et souvent moins ou pas du tout consciemment des connexions entre les informations choisies comme étant pertinentes pour une situation particulière.

Par conséquent, à l’instar de la pensée rationnelle, les individus à haut potentiel intellectuel bénéficient de leurs capacités en matière de pensée intuitive qui leur ouvrent de nouvelles façons de penser la réalité, plus intuitives et plus influencées par leur sensibilité.

Signe ndeg10 : Empathie

L’empathie fait également partie des indicateurs d’une capacité intellectuelle élevée. Cette sensibilité, qui est évidente chez les personnes ayant des capacités intellectuelles élevées, se manifeste également dans leurs interactions avec les autres, par une empathie très accrue. L’empathie fait partie des traits de caractère que l’on observe souvent chez un IPH.

Si leurs capacités d’analyse leur permettent d’obtenir une description extrêmement précise et exacte de ce qui pourrait se passer dans la situation d’une personne (empathie cognitive), les individus à haut potentiel sont généralement très sensibles à l’influence de l’environnement et de l’atmosphère, notamment l’atmosphère émotionnelle de la situation.

Ils sont susceptibles d’être facilement affectés par l’état émotionnel des personnes qu’ils côtoient (empathie émotionnelle).

Les personnes ayant une capacité d’intelligence élevée ont également tendance à se comporter et à se présenter de manière précise par rapport à ce qu’elles ont perçu et ressenti au départ. C’est ce qu’on appelle l’empathie comportementale, qui est renforcée par leur capacité à changer.

Lire aussi  Vert-Coteau : la ville verte de France

Signe ndeg11 : Le faux self

C’est en fait la capacité d’empathie des personnes qui ont une grande capacité intellectuelle et, plus précisément, leur compréhension profonde du comportement des autres, qui pourrait les amener à se suradapter à leur environnement pour mieux se positionner socialement et interagir plus facilement.

En réalité, le fossé que ressentent de nombreuses personnes dotées d’un potentiel intellectuel élevé par rapport aux autres s’accompagne souvent d’un sentiment écrasant d’iniquité, car elles ne se sentent pas aimées et appréciées telles qu’elles sont. Elles peuvent chercher à se conformer aux exigences des autres jusqu’à oublier leurs besoins personnels et ignorer leur propre individualité unique.

Le faux self est en fait une tentative de se défendre et de se développer socialement sans avoir à s’exposer à la possibilité d’être rejeté ou mal interprété. Il s’agit de se conformer à ce que l’on croit être les attentes de l’autre en présentant une façade reconstruite pour être facilement reconnu et accepté.

Cela signifie qu’il faut s’adapter aux différentes interactions, même si cela nécessite de cacher sa véritable identité, ce qui peut parfois entraîner à long terme la perte d’une identité propre.

Signe ndeg12 : Estime de soi insuffisante

A l’origine de ce sentiment d’inauthenticité qui pousse à accepter des positions sociales basées sur le faux self, on observe souvent un grand manque d’estime de soi chez les personnes qui ont un fort potentiel de croissance intellectuelle.

Si leur perception d’être unique et souvent incompris, cela peut contribuer à la perpétuation de ce défaut narcissique les raisons de ce défaut proviennent généralement de la perception réelle d’une discordance entre leur propre comportement ainsi que les attentes fixées par leur entourage et ce dès le plus jeune âge.

En réalité, même si les parents, souvent par ignorance du haut potentiel de leur enfant, ne sont pas toujours en mesure d’avoir la meilleure attitude face aux besoins uniques de leur enfant, les structures d’éducation en tant que systèmes normatifs peuvent créer des situations extrêmement préjudiciables à l’estime de soi d’un enfant à haut potentiel.

Même si cela semble étrange au départ, la réalité est que l’enfant est souvent confronté à l’échec scolaire en raison de son incapacité à obtenir les mêmes résultats que ses pairs neurotypiques et, plus généralement, à s’adapter aux attentes que l’on attend de lui.

En outre, le perfectionnisme extrêmement développé des personnes dotées d’une capacité intellectuelle élevée et d’une grande clarté de pensée les amène souvent à penser qu’elles ne vivent pas conformément à leurs normes : leur idéal est l’excellence, et elles se jugent en fonction de normes extrêmement élevées.

Il faut garder à l’esprit

Si les diverses caractéristiques qui sont souvent associées à un potentiel intellectuel élevé se rapportent à votre situation ou à celle d’un être cher, n’hésitez pas à vous adresser à un organisme spécialisé ou à un spécialiste. La reconnaissance d’un potentiel intellectuel élevé est généralement une étape importante de votre cheminement personnel qui vous permet de formuler ce sentiment d’être unique. Il est de la responsabilité des psychologues de vous guider vers cet objectif par la mise en place d’une évaluation personnalisée (tests et entretiens) qui permettra d’identifier le fonctionnement neuro-atypique, et en particulier les différentes formes de haut potentiel. Si vous rencontrez des difficultés dans votre fonctionnement normal, il est crucial de demander et de recevoir de l’aide : votre fonctionnement unique est une singularité et il suffit souvent de faire quelques ajustements et de recevoir le soutien approprié pour trouver le moyen de vivre avec joie et satisfaction votre singularité.

%d blogueurs aiment cette page :