NIVINIHO
Etude de phase II évaluant le nivolumab seul ou en association à la vinblastine chez des patients atteints d’un lymphome de Hodgkin classique, âgés de 61 ans et plus et présentant des co-morbidités

Phase : II

Type d'essai : Interventionnel

Etat de l'essai : Ouvert

Objectif principal

Evaluer le taux de réponse métabolique complète défini selon la classification de Lugano 2014 à la fin de traitement.

Objectifs secondaires

Evaluer la faisabilité du protocole, avec une adhésion adéquate au protocole (dose adéquate sans retard excessif).
Evaluer le profil de sécurité du Nivolumab seul ou combiné à la Vinblastine incluant les toxicités immédiates et les évènements non tumoraux.
Evaluer la survie sans progression (PFS), survie sans évènement (EFS) et survie globale (OS).
Evaluer le taux de réponse métabolique complète défini selon la classification de Lugano 2014, à la fin de l’induction.
Réaliser un programme d’évaluation gériatrique par les scores CIRS-G et G8.

Résumé / Schéma de l'étude



 

Critères d'inclusion

Principaux critères d'inclusion :

  1. Diagnostic histologique de lymphome de Hodgkin classique.
  2. Age ≥ 61 ans.
  3. Unfitpour chimiothérapie (CIRS‐G ≥ 6).
  4. Jamais traités.
  5. Stade Ann Arbor I‐IV.
  6. Au moins une lésion évaluable sur la TEP baseline.
  7. PS‐ECOG 0‐3.
  8. Clairance de la créatinine > 30 mL/min (MDRD).
  9. Espérance de vie > 3 mois.
  10. Sérologies VIH, VHB et VHC négatives (sauf vaccination).

Critères de non-inclusion

Principaux critères de non inclusion :

  1. Contre-indication au Nivolumab et /ou à la vinblastine.
  2. Sujets atteints de pneumonie interstitielle active.
  3. Sujets atteints d'une maladie infectieuse active.
  4. Sujets atteints d'une maladie auto-immune active, connue ou suspectée.
  5. Toute maladie active grave, cardiopulmonaire sévère, ou maladie métabolique interférant avec l'administration normale du traitement du protocole (selon la décision de l'investigateur).
  6. L'une des valeurs de laboratoire anormales suivantes :
    1. Clairance de la créatinine calculée < 30 mL / min (formule MDRD).
    2. AST ou ALT > 2,5 x LSN.
    3. Bilirubine totale sérique > 30 μmol/L.
    4. Neutrophiles < 1G/L ou plaquettes < 50 G/L (sauf si elles sont liées à une infiltration osseuse par un lymphome).
  7. Tout antécédent d'évolution du cancer nécessitant un traitement au cours des 3 dernières années, à l'exception des tumeurs cutanées autres que le mélanome ou du cancer du col utérin de stade 0 (in situ). Les patients ayant déjà reçu un diagnostic de cancer de la prostate sont admissibles si :
    1. Leur maladie était T1-T2a, N0, M0, avec un score de Gleason ≤ 7, et un antigène prostatique spécifique (PSA) ≤ 10 ng/mL avant la thérapie initiale.
    2. Ils avaient un traitement curatif définitif (c.-à-d. Prostatectomie ou radiothérapie) ≥ 2 ans avant le jour 1 du cycle 1.
    3. Au minimum 2 ans après la thérapie, ils n'avaient aucune preuve clinique de cancer de la prostate, et leur PSA était indétectable s'ils avaient subi une prostatectomie ou < 1 ng/mL s'ils n'avaient pas subi de prostatectomie.
  8. Diabète incontrôlé avec impossibilité de réaliser une TEP.
  9. Tout traitement avec médicament expérimental dans les 30 jours avant le premier cycle de chimiothérapie planifié et pendant l'étude.
  10. Adulte sous protection juridique.
  11. Personne adulte incapable de fournir un consentement éclairé en raison d'une déficience intellectuelle, d'un trouble médical grave, d'une anomalie de laboratoire ou d'une maladie psychiatrique.
  12. Infection révélée de VIH.
  13. Les sujets infectés par l'hépatite B active (Ag HBs positif ou ADN positif PCR ou anticorps positif anti-HBc dépourvu d'anticorps contre HBs) ou d'hépatite C active (patients avec sérologie positive du VHC ne sont éligibles que si la PCR est négative pour l'ARN du VHC ).
  14. Sujets ayant besoin d'un traitement systémique avec corticostéroïdes (> 10 mg d'équivalent prednisone par jour) ou d'autres médicaments immunosuppresseurs dans les 14 jours suivant l'administration du médicament à l'étude, à l'exception de corticostéroïdes > 10 mg de prednisone par jour en l'absence de maladie auto-immune active.

Calendrier prévisionnel

Lancement de l'étude : Mai 2018
Fin estimée des inclusions : Décembre 2020 
Nombre de patients à inclure : 64

Etablissement(s) participant(s)

> Institut Paoli-Calmettes (IPC)

(13) Bouches-du-Rhône

Dr. Réda BOUABDALLAH
Investigateur principal

> Centre Hospitalier d'Avignon Henri Duffaut

(84) Vaucluse

Dr. Borhane SLAMA
Investigateur principal

Dernière mise à jour le 21 mars 2019