CODEL - EORTC 26081-22086
Étude intergroupe de phase III comparant la radiothérapie à la chimiothérapie seule par témozolomide et à la radiothérapie plus témozolomide concomitant et adjuvant chez des patients atteints de gliome anaplasique avec codélétion de 1p/19q

Phase : III

Type d'essai : Interventionnel

Etat de l'essai : Ouvert

Objectif principal

Déterminer s’il existe un avantage en termes de survie chez les patients recevant une chimiothérapie concomitante par témozolomide et une RT puis une chimiothérapie adjuvante par témozolomide (protocole de Stupp) par rapport aux patients traités par RT seule (groupe témoin).

Objectifs secondaires

Déterminer s’il existe un avantage sur le plan neurocognitif chez les patients recevant uniquement la chimiothérapie par témozolomide (bras C) ou la chimiothérapie par témozolomide plus RT concomitante (bras B) par rapport aux patients traités par radiothérapie seule (bras A).
Déterminer s’il existe une différence de survie en fonction du statut de translocation de t(1;19)(q10, p10) et de l’hyperméthylation du promoteur MGMT.
Procéder à des comparaisons descriptives des critères d’évaluation secondaires complémentaires, notamment : délai jusqu’à progression, survie sans progression et pourcentage de patients ne présentant pas de progression à 6, 12 et 24 mois (SSP6, SSP12, SSP24).
Déterminer la toxicité du traitement par RT et témozolomide concomitant/adjuvant dans les cohortes de patients décrites dans cette étude.
Déterminer de façon descriptive s’il est raisonnable de reporter la RT dans cette cohorte de patients, en documentant le délai jusqu’à progression et la survie sans progression chez les patients recevant uniquement le témozolomide.
Déterminer la QdV et les effets neurocognitifs chez les patients traités selon ce protocole et corréler ces résultats avec les critères d’évaluation.
Stocker des produits sanguins (plasma, ADN et couche leucocytoplaquettaire) et des tissus tumoraux à des fins de recherche scientifique ultérieure.

Résumé / Schéma de l'étude

Seuls les patients présentant une codélétion 1p/19q seront recrutés dans l’essai.
Cette étude comprend trois bras :
Bras A : RT seule (le bras témoin).
Bras B : RT avec témozolomide concomitant puis témozolomide adjuvant.
Bras C : chimiothérapie par témozolomide uniquement.

Critères d'inclusion

  1. Âge ≥ 18 ans.
  2. Diagnostic récent et diagnostic chirurgical datant de ≤ 3 mois.
  3. Confirmation histologique du gliome anaplasique (oligodendrogliome, mixte ou astrocytome [de grade III selon la classification de l’OMS]), déterminé par une analyse anatomopathologique centrale préalable à l’enregistrement, et codélétion de 1p et de 19q. REMARQUE : Les patients atteints de gliome mixte sont éligibles quel soit le degré de prédominance des astrocytes ou des oligodendrocytes, dans la mesure où la tumeur porte également la codélétion de 1p et de 19q.
  4. Absence d’intervention chirurgicale dans les 2 semaines précédant l’enregistrement; patients rétablis des effets de l’intervention.
  5. Obtention des paramètres biologiques suivants ≤ 21 jours avant l’enregistrement :
    1. NAN ≥ 1500/mm3.
    2. Plaquettes ≥ 100 000/mm3.
    3. Hb > 9,0 g/dl.
    4. Bilirubine totale ≤ 1,5 x LSN.
    5. SGOT (AST) ≤ 3 x LSN.
    6. Créatinine ≤ 1,5 x LSN.
  6. Test de grossesse négatif ≤ 7 jours avant l’enregistrement, uniquement chez les femmes en âge de procréer.
  7. Désir et capacité de remplir un questionnaire neurocognitif sans assistance et un questionnaire de QdV seuls ou avec assistance Indice de performance (IP).
  8. ECOG de 0, 1 ou 2.
  9. Fourniture du consentement éclairé écrit.
  10. Patients prêts à fournir des échantillons tissulaires à des fins de recherche.

Critères de non-inclusion

  1. Un critères suivants puisque cette étude porte sur un agent aux effets génotoxiques, mutagènes et tératogènes connus :
    1. Femmes enceintes.
    2. Femmes allaitantes.
    3. Hommes ou femmes en âge de procréer ne désirant pas utiliser de contraception adéquate.
  2. Chirurgie, radiothérapie ou chimiothérapie antérieures pour néoplasie du SNC (pour les besoins de cette étude, les hormones, les vitamines et les facteurs de croissance ne sont pas considérés comme une chimiothérapie).
  3. Maladies systémiques comorbides ou autres pathologies concomitantes graves que l’investigateur estime susceptibles de rendre inadéquate l’inclusion du patient dans l’étude ou d’affecter de façon significative l’évaluation de la sécurité et de la toxicité des protocoles prescrits.
  4. Immunodépression concomitante grave (hors celle associée aux corticoïdes concomitants).
  5. Infection systémique active non contrôlée ou infection à VIH.
  6. Administration d’un autre agent expérimental pouvant être considéré comme un traitement du néoplasme primitif.
  7. Autre cancer actif, hors carcinome cutané non mélanocytaire et carcinome in situ du col utérin. Remarque : En cas d’antécédent de cancer, les patients ne doivent pas recevoir d’autre traitement anticancéreux (hors hormonothérapie) spécifique.
  8. Antécédent d’infarctus du myocarde ≤ 6 mois ou insuffisance cardiaque congestive nécessitant l’utilisation d’un traitement d’entretien continu pour arythmie ventriculaire menaçant le pronostic vital.
  9. Antécédent récent d’hépatite ou estimation par le médecin traitant de l’existence d’un risque important de réactivation d’une hépatite.

Calendrier prévisionnel

Lancement de l'étude : Décembre 2010
Fin estimée des inclusions : Décembre 2018
Nombre de patients à inclure : 360

Informations complémentaires

Plusieurs études translationnelles corrélatives essentielles sont intégrées dans cette étude, notamment l’association des critères d’évaluation et du statut 1p/19q de la tumeur, du statut de p53 et de PTEN, d’autres événements de signalisation en aval, d’autres profils d’expression de gènes candidats, et du statut de méthylation du promoteur du gène MGMT (méthylguanine méthyltransférase).

Etablissement(s) participant(s)

> Centre Antoine Lacassagne (CAL)

(06) Alpes-Maritimes

> AP-HM - Centre Hospitalier Universitaire de la Timone

(13) Bouches-du-Rhône

Coordonnateur(s)

Dr. Fréderic DHERMAIN

Institut Gustave Rousssy - CLCC Villejuif

Promoteur(s)

European Organisation for Research and Treatment Center (EORTC)

Alliance for Clinical Trials in Oncology

Dernière mise à jour le 24 août 2018