ESTIMABL 2
Cancer thyroïdien différencié à faible risque : le traitement ablatif par iode 131 est-il utile ?

Phase : III

Type d'essai : Interventionnel

Etat de l'essai : Ouvert

Objectif principal

Déterminer la non-infériorité de la surveillance simple, par rapport à l’ablation par 30 mCi et rhTSH, en terme de proportion de patients ne présentant pas d’événement 3 ans après la chirurgie (estimée selon la méthode de la survie directe, en l’absence de censure), chez des patients à faible risque de rechute de cancer différencié de la thyroïde traités par thyroïdectomie totale avec ou sans curage ganglionnaire et classés (pT1amN0 ou Nx, pT1bN0 ou Nx).

Objectifs secondaires

Comparer les stratégies en terme de :
Toxicité salivaire et lacrymale.
Qualité de vie des patients, anxiété et peur de rechute.
Taux de patients sans événements 5 ans après thyroïdectomie.
Taux de patients sans événements 3 et 5 ans après thyroïdectomie selon le statut ganglionnaire initial.
Taux de rechute prouvé histologiquement 3 ans après thyroïdectomie o Devenir des patients avec événement dans les 5 ans après thyroïdectomie.
Coûts de traitements et de suivi.
Taux de patients sans événement 3 et 5 ans après thyroïdectomie selon la caractérisation moléculaire tumorale.
 

Résumé / Schéma de l'étude

Patients randomisés dans le groupe avec ablation :
Stimulation par rhTSH : Après chirurgie et mise en route du traitement par LT4, 2 injections intramusculaires de rhTSH (0.9mg chacune) seront réalisées à 24 heures d’intervalle.
Administration de 1.1 GBq d’I131. L’I131 est donné par voie orale 24 heures après la 2ème injection e rhTSH.
Un examen scintigraphique corps entier est réalisé 2 à 5 jours après l’administration d’I131 avec mesure de l’activité cervicale selon un protocole standardisé.
Patients randomisés dans le groupe surveillance :
Ni l’iode 131 ni la rhTSH ne sont administrées en postopératoire.
Les patients seront suivis de la même façon que les patients randomisés dans le groupe avec ablation, excepté pour la visite 10 mois après la randomisation, où la Tg sera mesurée sous traitement par LT4 (et non après stimulation par rhTSH).

Dans les 2 groupes, le but du traitement par LT4 est de maintenir le taux de TSH entre 0.3 et 1 mU/l.
Dans les 2 groupes, une relecture centralisée des échographies cervicales seront effectuées pour les lésions suspectes détectées à l’échographie. Cette relecture sera réalisée dans les 15 jours qui suivent l’examen pour guider les indications de cytoponction.
Dans les 2 groupes, l’ensemble des patients seront suivis sur une période de 5 ans (y compris les patients ayant un événement) afin de pouvoir étudier leur devenir.

Critères d'inclusion

  1. Patients avec cancer différencié de la thyroïde (papillaire, folliculaire ou à cellule de Hurthle) en absence de sous type histologique agressif (peu différencié, cellules hautes, claires ou cylindriques, sclérosant diffus ou avec une composante anaplasique).
  2. Patients traités par thyroïdectomie totale avec résection tumorale complète R0 avec ou sans curage ganglionnaire.
  3. Chirurgie effectuée 2 à 4 mois avant l’inclusion.
  4. Patients à faible risque de rechute : pT1amN0 ou pT1amNx avec une somme des lésions cancéreuses > 1cm et≤ 2cm, ou pT1bN0 ou pT1bNx (classification TNM 2010) (les patients avec moins de 6 ganglions réséqués dans leur curage seront considérés comme Nx).
  5. Echographie cervicale post-opératoire (réalisée 2 à 4 mois après la chirurgie) montrant l’absence d’anomalie dans les chaines ganglionnaires latérales ou en cas d’anomalies celles-ci ne présentent pas de cytologie anormale et/ou un dosage de Tg sur liquide de rinçage >10ng/ml.
  6. Age ≥ 18 ans.
  7. Performance status de 0 ou 1.
  8. Patient ayant signé le consentement éclairé.
  9. Patients pouvant être suivis annuellemnt pendant une durée de 5 ans pour pouvoir répondre aux objectifs de l’étude.
  10. Les femmes en âge de procréer devront avoir un test de grossesse négatif avant l’administration de l’iode.
  11. Les patients avec ou sans anticorps antiTg.

Critères de non-inclusion

  1. Patients ayant eu une thyroïdectomie non totale.
  2. Patients avec un sous type histologique agressif (peu différencié, cellules hautes, claires ou cylindriques, sclérosant diffuse, ou avec une composante anaplasique).
  3. Patients opérés moins de 2 mois ou plus de 4 mois avant l’inclusion.
  4. Patients avec un cancer classé pT1a unifocal (chez qui l’ablation n’est pas indiqué) ou classé pT1N1, pT2,pT3, pT4 ou N1 (qui ont un risque plus élevé de rechute) (classification TNM 2010).
  5. Patients avec métastases à distance connues.
  6. Echographie cervicale post-opératoire anormale au niveau des compartiments latéraux.
  7. Patients avec un autre cancer en rémission depuis moins de 2 ans (à l’exception des cancers in situ du col utérin, des cancers basocellulaires de la peau).
  8. Patients avec un antécédent d’administration de médicament affectant la fonction thyroïdienne, incluant les injections de produits de contraste iodés au cours des 8 dernières semaines.
  9. Patients traités au préalable par iode radioactif ou qui ont eu au préalable une scintigraphie du corps entier avec de l’iode radioactif.
  10. Femme enceinte ou allaitante.
  11. Patient avec pathologie médicale associée l’empêchant de signer le consentement éclairé ou l’empêchant de suivre les procédures du protocole.

Calendrier prévisionnel

Lancement de l'étude : Octobre 2013
Fin estimée des inclusions : Octobre 2018
Nombre de patients à inclure : 750

Informations complémentaires

Etude ancillaire : caractérisation moléculaire:
Analyse du taux de patients sans évènements 3 et 5 ans après thyroïdectomie, selon la caractérisation moléculaire tumorale.
Marqueurs tumoraux analysés : BRAF, et tout autre marqueur jugé d’intérêt.
Récupération des blocs anatomo-pathologiques initiaux (suite à la thyroïdectomie) ou de lames anapath.

Etablissement(s) participant(s)

> Centre Antoine Lacassagne (CAL)

(06) Alpes-Maritimes

Dr. Danielle BENISVY
Investigateur principal

Coordonnateur(s)

Dr. Sophie LEBOULLEUX

Gustave Roussy - CLCC Villejuif

Téléphone : 01 42 11 42 57

Email : sophie.leboulleux@igr.fr

Promoteur(s)

Gustave Roussy - CLCC Villejuif

Mme Valérie MAIROT

Attaché(e) de Recherche Clinique

Téléphone : 01 42 11 42 11

Email : valerie.mairot@igr.fr

Dernière mise à jour le 01 septembre 2017