PRODIGE 42 - GERICO 12 - NACRE
Etude de phase III évaluant deux traitements néoadjuvants, radiochimiothérapie (5 semaines - 50 Gy + Capécitabine) et radiothérapie (1 semaine - 25 Gy), chez les patients âgés de plus de 75 ans

Phase : III

Type d'essai : Interventionnel

Thème spécifique : Sujets Agés

Etat de l'essai : Ouvert

Objectif principal

Comparer l’efficacité (taux de résections R0) entre les deux bras de traitement préopératoire : Bras A radio-chimiothérapie (5 semaines - 50 Gy + Capécitabine) et Bras B radiothérapie (1 semaine - 25 Gy).
Comparer le maintien de l’autonomie entre les deux bras de traitement préopératoire.
 

Objectifs secondaires

Evaluation des effets secondaires pendant la phase préopératoire.
Evaluation du taux de complications post-opératoires.
Evaluation des taux de décès à 6 et 12 mois post-opératoires.
Evaluation du bénéfice sur la survie globale, la survie spécifique, la survie sans maladie, la survie sans récidive locorégionale.
Evaluation du taux de stomie à 6 et 12 mois post-opératoires.
Evaluation de la qualité de vie relative à la santé (EORTC QLQ-C 30 et questionnaire spécifique personnes âgées ELD-14).
Evaluation gériatrique (IADL, ADL, MMSE, vitesse de marche, GDS15, MNA, Charlson et ONCODAGE).

Résumé / Schéma de l'étude

Bras A (standard) : Radiothérapie + Chimiothérapie (50 Gy + Capécitabine).
Radiochimiothérapie 5 semaines : 50 Gy, 2 Gy/séance ; 25 fractions ; 5 jours/7 + Capécitabine 1600 mg/m² à prendre en deux fois (800 mg/m² matin et soir) ; 5 jours sur 7.
Chirurgie après 7 (+/1) semaines.
Durée du traitement : 12 semaines.

Bras B (expérimental) : Radiothérapie concentrée (25 Gy).
Radiothérapie 1 semaine : (25 Gy, 5 Gy/séance ; 5 fractions).
Chirurgie après 7 (+/1) semaines.
Durée du traitement : 8 semaines.

Critères d'inclusion

  1. Patient âgé de 75 ans ou plus.
  2. ECOG ≤ 2.
  3. Adénocarcinome du rectum histologiquement prouvé.
  4. Tumeur ≤ 12 cm de la marge anale, mesure effectuée par une rectoscopie rigide ou par IRM péritonéale.
  5. Patient nécessitant un traitement préopératoire (tumeur classée T3, T4 ré sécable ou T2 du très bas rectum).
  6. Patient opérable.
  7. Absence d’atteinte métastatique radiologiquement confirmée.
  8. PNN ≥ 1500/mm3, plaquettes ≥ 100 000/mm3, et hémoglobine ≥ 10 g/L.
  9. Bilirubine ≤ 1,5 x LSN ; ASAT et ALAT ≤ 1,5 x LSN, phosphatases alcalines ≤ 1,5 x LSN.
  10. Clairance de la créatinine > 30 mL/mn (Cockcroft et Gault)
  11. Affiliation à un régime de sécurité sociale.
  12. Information du patient et signature du consentement éclairé.

Critères de non-inclusion

  1. Tumeur non résécable.
  2. Antécédents de diarrhée chronique ou de maladie inflammatoire du côlon ou du rectum, ou d’occlusion ou de sub-occlusion.
  3. Antécédent de radiothérapie pelvienne.
  4. Infection évolutive active ou autre pathologie grave sous-jacente susceptible d’empêcher le patient de recevoir le traitement.
  5. Pathologies cardiovasculaires significatives telles que, mais non limitées à : accident cardio-vasculaire ou un infarctus du myocarde ≤ 6 mois avant l’inclusion, insuffisance cardiaque congestive de classe II ou plus (NYHA), angor instable, trouble du rythme nécessitant une médication ou hypertension non contrôlée.
  6. Antécédents de réactions sévères et inattendues à un traitement contenant une fluoropyrimidine.
  7. Contre-indication à la capécitabine et ses excipients ; Les patients atteints de problèmes héréditaires d'intolérance au galactose, déficit en lactase ou une malabsorption du glucose/galactose ne doivent pas être inclus.
  8. Autre cancer concomitant, ou antécédent de cancer de moins de 3 ans en dehors d’un cancer in situ du col utérin traité ou d’un carcinome basocellulaire ou spinocellulaire.
  9. Patient déjà inclus dans un autre essai thérapeutique avec une molécule expérimentale.
  10. Personne privée de liberté ou sous curatelle ou tutelle.
  11. Suivi impossible pour des raisons géographiques, sociales ou psychologiques.

Calendrier prévisionnel

Lancement de l'étude : Décembre 2015
Fin estimée des inclusions : Mars 2020
Nombre de patients à inclure : 420

Informations complémentaires

Objectifs des études translationnelles :
Identifier les polymorphismes constitutionnels prédictifs de la toxicité et de la réponse à la radio(chimio)thérapie (pharmacogénétique).
Identifier une signature microARN prédictive de la réponse à la radio(chimio)thérapie et de la survie sans récidive.
Une collection sera constituée (tissus fixés et/ou congelés) afin d’envisager des études ultérieures notamment de marqueurs précoces de risque métastatique.

Etablissement(s) participant(s)

> Centre Hospitalier Intercommunal de Gap Les Alpes du Sud (CHICAS)

(05) Hautes-Alpes

Dr. Olivier GUILLEM
Investigateur principal

> Centre Antoine Lacassagne (CAL)

(06) Alpes-Maritimes

Dr. Eric FRANCOIS
Investigateur principal

> Centre Azuréen de Cancérologie (CAC)

(06) Alpes-Maritimes

Dr. Philippe RONCHIN
Investigateur principal

> Institut Paoli-Calmettes (IPC)

(13) Bouches-du-Rhône

Dr. Laurence MOUREAU-ZABOTTO
Investigateur principal

> CHRU de Marseille

(13) Bouches-du-Rhône

Dr. Jean-François SEITZ - Hôpital La Timone
Investigateur principal

> Centre Hospitalier de Bastia

(2B) Haute-Corse

> Hôpital Privé Toulon-Hyères Sainte-Marguerite

(83) Var

Dr. Jean-François BERDAH
Investigateur principal

Coordonnateur(s)

Dr. Eric FRANCOIS

> Centre Antoine Lacassagne (CAL) (06) Alpes-Maritimes

Téléphone : 04 92 03 16 13

Email : eric.francois@nice.unicancer.fr

Promoteur(s)

UNICANCER

Mme Christine ORSINI

Chef de Projet

Téléphone : 01 71 93 67 07

Email : c-orsini@unicancer.fr

Dernière mise à jour le 18 septembre 2017