ELAN-UNFIT
Essai randomisé multicentrique de phase III comparant le méthotrexate au cétuximab en traitement de 1ère ligne des cancers épidermoïdes de la tête et du cou métastatiques ou en récidive chez des patients âgés classés fragiles après évaluation gériatrique

Phase : III

Type d'essai : Interventionnel

Thème spécifique : Sujets Agés

Etat de l'essai : Ouvert

Objectif principal

Tester si le Cétuximab améliore l’efficacité/tolérance en comparaison au Méthotrexate en 1ère ligne de traitement de patients fragiles âgés de 70 ans ou plus avec un carcinome épidermoïde de la tête ou du cou métastatique ou en récidive. L’efficacité/tolérance sera évaluée par la survie sans échec.

Objectifs secondaires

Comparer entre les 2 bras de traitement les autres critères d’efficacité, de toxicité, d’autonomie, de qualité de vie et explorer les relations entre statut HPV de la tumeur et efficacité. 

Résumé / Schéma de l'étude

Les patients sont randomisés en 2 bras de traitement :
Bras A : Les patients reçoivent du cétuximab 500 mg/m² IV à J1, toutes les 2 semaines.
Bras B : Les patients reçoivent du méthotrexate 40 mg/m² IV à J1, toutes les semaines.
Ce traitement est répété en l'absence de progression de la maladie ou de toxicité inacceptable.

Critères d'inclusion

  1. Patient âgé de 70 ans ou plus.
  2. Inclus dans l’étude ELAN-ONCOVAL et considéré « unfit » (fragile) par l’évaluation gériatrique faite dans cette étude.
  3. PS < 3.
  4. Carcinome épidermoïde de la cavité buccale, de l’oropharynx, de l’hypopharynx ou du larynx confirmé histologiquement.
  5. Maladie en rechute ou métastatique ne relevant pas d’un traitement local.
  6. Au moins une lésion mesurable (RECIST 1.1) par CT ou IRM.
  7. Pas de métastase cérébrale.
  8. Clairance de la créatinine ≥ 50mL/min (MDRD).
  9. Fonctions hématologiques adéquates définies par :
    1. Polynucléaires neutrophiles > 1.5 x 109/L.
    2. Plaquettes > 100 x 109/L.
    3. Hémoglobine ≥ 9.5 g/dL .
  10. Fonctions hépatiques adéquates avec :
    1. Bilirubine sérique totale < 1.25 x LSN.
    2. SGOT/SGPT < 5 x LSN.
    3. Phosphatases alcalines < 5 x LSN.
  11. Espérance de vie > 12 semaines.
  12. Les hommes sexuellement actifs doivent accepter d’utiliser un moyen contraceptif pendant le traitement et durant 5 mois après l’arrêt du traitement.
  13. Consentement éclairé signé.
  14. Affilié à l’Assurance Maladie.

Critères de non-inclusion

  1.  Inclus dans l’étude ELAN-ONCOVAL et considéré « fit » (sans fragilité) par l’évaluation gériatrique faite dans cette étude.
  2. Patients avec un cancer du nasopharynx, des sinus paranasaux, ou avec des ganglions cervicaux sans porte d’entrée.
  3. ATCD de chimiothérapie systémique pour le carcinome ORL, sauf si elle a fait partie d’un traitement multimodalité du carcinome ORL localement avancé et a été terminée plus de 6 mois avant l’inclusion dans l’essai.
  4. Traitement antérieur par anti-EGFR, sauf si administré en association avec de la radiothérapie pour un carcinome ORL et a été terminé plus de 12 mois avant l’inclusion dans l’essai.
  5. Chirurgie (sauf pour biopsie diagnostique) ou irradiation dans les 4 semaines avant l’inclusion dans l’essai.
  6. Métastase cérébrale.
  7. Infection active dont tuberculose et infection VIH.
  8. Maladie cardiovasculaire sévère ou incontrôlée (insuffisance cardiaque congestive NYHA III ou IV), angor instable, ATCD d’infarctus du myocarde dans les 12 derniers mois, troubles du rythme significatifs.
  9. Immunothérapie concomitante ou hormonothérapie antitumorale.
  10. Traitements mentionnés sur la liste des traitements concomitants contre-indiqués dans les RCP du Cétuximab et du Méthotrexate, en particulier l'acide acétylsalicylique utilisé à doses antalgiques, antipyrétiques ou anti-inflammatoires.
  11. Autre cancer dans les 5 ans avant inclusion, sauf les carcinomes basocellulaires ou épidermoïdes de la peau et les carcinomes in situ du col utérin.
  12. Hypersensibilité allergique connue au Cétuximab ou résultats positifs connus au test pour les IgE dirigées contre le Cétuximab (α-1-3-galactose), ou/et au Méthotrexate ou à un de leurs excipients.
  13. Autre pathologie médicale ou psychiatrique sévère aigüe ou chronique, ou anomalie biologique nécessitant des investigations qui pourrait mettre en jeu la sécurité du patient, empêcher le respect du protocole ou interférer avec l’interprétation des résultats et qui d’après le jugement de l’investigateur rendrait la participation du patient peu appropriée.

Calendrier prévisionnel

Lancement de l'étude : Juin 2013
Fin estimée des inclusions : Juin 2017 (période de recrutement prolongée)
Nombre de patients à inclure : 164

Etablissement(s) participant(s)

> Centre Antoine Lacassagne (CAL)

(06) Alpes-Maritimes

Dr. Fréderic PEYRADE
Investigateur principal

> CHRU de Marseille

(13) Bouches-du-Rhône

Dr. Charlotte DUPUIS
Investigateur principal

> Centre Azuréen de Cancérologie (CAC)

(06) Alpes-Maritimes

> Centre Hospitalier Intercommunal de Toulon La Seyne-sur-mer (CHITS) - Hôpital Sainte Musse

(83) Var

> Institut Sainte-Catherine (ISC)

(84) Vaucluse

Dr. Marc ALFONSI
Investigateur principal

> Centre Hospitalier Princesse Grace - Monaco

Dr. Georges GARNIER
Investigateur principal

Coordonnateur(s)

Pr. Joël GUIGAY

> Centre Antoine Lacassagne (CAL) (06) Alpes-Maritimes

Promoteur(s)

Gustave Roussy - CLCC Villejuif

Dernière mise à jour le 26 février 2018