EuroNet PHL - C2
Seconde Etude Internationale sur le lymphome de Hodgkin classique de l’enfant au jeune adulte

Phase : III

Type d'essai : Interventionnel

Thème spécifique : Adolescents - Jeunes Adultes, Pédiatrie

Etat de l'essai : Ouvert

Objectif principal

Patients TL-2 et TL-3 - randomisation de la chimiothérapie DECOPDAC-21 VERSUS COPDAC-28 :
Amélioration de la survie sans évènement (EFS) chez les patients TL-2 et TL-3 ayant une réponse précoce PET-négative avec une chimiothérapie intensifiée (DECOPDAC-21) sans radiothérapie.
Démontrer que la combinaison d’une chimiothérapie intensifiée de consolidation (DECOPDAC-21) associée à une radiothérapie ciblée sur les sites FDG-PET positifs à la fin de la chimiothérapie est comparable à une chimiothérapie de consolidation standard (COPDAC-28) associée à une radiothérapie ganglionnaire standard chez les patients TL-2 et TL-3 ayant une réponse précoce PET-positive.

Patients TL-1 (pas de randomisation) :
Restriction des indications de la radiothérapie aux patients TL-1 (stade I-IIA avec VS<30 et masse ganglionnaire< 200 ml) avec TEP-FDG score (après 2 cycles de chimiothérapie par OEPA) ≥ Deauville 4 tout en maintenant la survie sans évènement à 5 ans à 90% ou plus.

Objectifs secondaires

Evaluation de la toxicité hématologique pendant les cycles de chimiothérapie OEPA, COPDAC-28 et DECOPDAC-21 et comparaison entre COPDAC-28 versus DECOPDAC-21.
Pour les patients ayant une réponse précoce PET-positive patients : comparaison des taux de réponse PET après chimiothérapie de consolidation avec COPDAC-28 ou DECOPDAC-21.

Résumé / Schéma de l'étude

Au diagnostic les patients sont inclus après signature du consentement éclairé.
Ils sont alors classés en 3 catégories de traitement (TL) :
TL1 = stade IA/IB/IIA avec VS < 30 et dont le volume tumoral est inférieur à 200 ml.
TL2 = stade IA/IB/IIA dont la VS n’est pas disponible ou est ≥ 30 ou avec un volume tumoral supérieur ou égal à 200 ml ; stade IAE/IBE/IIAE/IIB/IIIA.
TL3 = stade IIBE, stade IIIAE, stade IIIBou stade IV.


Les patients reçoivent un 1ere chimiothérapie d’induction (OEPA).
Le traitement post induction est adapté selon la réponse précoce au traitement (évaluée après 2 cycles OEPA) :
  - Patients répondeurs (PET négative = Deauville Score 1, 2 or 3) : pas de radiothérapie, la chimiothérapie de consolidation sera fonction du TL :
  • Les patients TL-1 recevront 1 cycle COPDAC-28.
  • Les patients TL-2 seront randomisés pour recevoir soit 2 COPDAC-28 (standard) ou 2 DECOPDAC-21 (intensifiée).
  • Les patients TL-3 seront randomisés pour recevoir soit 4 COPDAC-28 (standard) ou 4 DECOPDAC-21 (intensifiée).
  - Patients non répondeurs (PET positive = Deauville Score 4 or 5) recevront une radio chimiothérapie de consolidation :
  • TL-1 recevront radiothérapiestandard (20 Gy) après 2 cycles OEPA.
  • TL-2 and TL-3 : l’indication de la radiothérapie dépend du bras de randomisation.
    • Pour les patients du bras standard :
      • TL-2 : 2 COPDAC-28
      • TL-3 : 4 COPDAC-28
      • Associé à une radiothérapie standard de 20 gy sur les ganglions atteints. Un boost de 10 Gy sera délivré aux patients PET positif au LRA.
    • Pour les patients du bras avec chimiothérapie intensive
      • TL-2: 2 DECOPDAC-21
      • TL-3 :4 DECOPDAC-21
      • Si les patients sont PET positif au LRA, une radiothérapie de 30 Gy sera effectuée sur les sites positifs.
      • Si le PET scan au LRA est négatif, aucune radiothérapie ne sera effectuée.

Critères d'inclusion

  1. Lymphome de Hodgkin (cHL) classique confirmé histologiquement.
  2. Enfants et jeunes adultes âgés de moins de 25 ans révolus.
  3. Signature d’un consentement éclairé par le patient et/ou les titulaires de l’autorité parentale (selon l’âge du patient).
  4. Négativité du test de grossesse dans les 2 semaines précédant le début du traitement chez les patients en âge de procréer.
  5. Affiliation à un régime de sécurité sociale ou être bénéficiaire d’un tel régime.

Critères de non-inclusion

  1. Traitement antérieur par chimiothérapie ou radiothérapie pour un autre cancer.
  2. Prétraitement du lymphome de Hodgkin (excepté un traitement par corticoïde pendant 7 à 10 jours pour les tumeurs médiastinales volumineuses ou compressives).
  3. Diagnostic d’un lymphome de Hodgkin à prédominance lymphocytaire.
  4. Autres tumeurs malignes concomitantes.
  5. Contre-indication ou allergie connue à l’un de traitement de l’étude.
  6. Pathologie concomitantes sévères (eg : déficit immunitaire syndromique).
  7. Séropositivité HIV connue.
  8. Résidence en dehors des pays participants dans lesquels le suivi à long terme ne peut être assuré.
  9. Grossesse ou lactation.
  10. Patients sexuellement actifs ne souhaitant pas utiliser une contraception efficace pendant le traitement jusqu’à après la fin des traitements à l’étude.
  11. Participation à un essai interventionnel ou traitement par un médicament à l’essai en cours ou récent (ie dans les 30 jours précédant la date de signature du consentement éclairé).

Calendrier prévisionnel

Lancement de l'étude : Novembre 2015
Fin estimée des inclusions : Septembre 2021
Nombre de patients à inclure : 2200 (600 en France)

Etablissement(s) participant(s)

> CHU de Nice

(06) Alpes-Maritimes

> AP-HM - Centre Hospitalier Universitaire de la Timone

(13) Bouches-du-Rhône

Dr. Catherine CURTILLET
Investigateur principal

Coordonnateur(s)

Pr. Judith LANDMAN-PARKER

Assistance Publique Hôpitaux de Paris (AP-HP)

Promoteur(s)

Université de Giessen - Allemagne

Assistance Publique Hôpitaux de Paris (AP-HP)

Dernière mise à jour le 04 mars 2019