GORTEC 2014-02 - RADAR
Etude observationnelle des RADiodermites induites par l’Association Radiothérapie + Cétuximab

Phase : Sans

Type d'essai : Observationnel

Etat de l'essai : Ouvert

Objectif principal

Estimer le taux de radiodermites de grade sévère (G 3/4) dans le champ d’irradiation selon la classification NCI-CTCAE version 4.03 chez les patients traités par IMRT + Cétuximab avec traitement préventif systématique des réactions cutanées par tétracyclines orales et un Dermocorticoïde de niveau fort sous forme de Crème (type Diprosone, Nerisone, Locoid…) dans des centres habitués à prendre en charge ce type de traitement.

Objectifs secondaires

Décrire l’incidence et le grade des radiodermites selon la classification Bernier 2011 (Annals of Oncol).
Comparer l’incidence et le grade des radiodermites selon les deux classifications NCI-CTCAE version 4.03 et Bernier 2011 (Annals of Oncol).
Estimer le temps du retour d’un grade ≥3 à un grade 1 de radiodermite (cicatrisation partielle).
Estimer le taux de surinfections des radiodermites.
Décrire l’incidence et le grade du rash acnéiforme (toxicité cutanée en dehors du champ d’irradiation), selon les deux classifications, NCI-CTCAE version 4.03 et Lynch 2007.
Comparer l’incidence et le grade du rash acnéiforme selon les deux classifications.
Décrire toute modification de traitement (RT, Cétuximab ou RT + Cétuximab) en raison d’une toxicité cutanée (radiodermites et/ou rash) et pour autre causes.
Décrire l’association entre le niveau de la douleur et le grading de la radiodermite, pour chaque classification.
Décrire la qualité de vie évaluée par l’auto-questionnaire Dermatology Life Quality Index (DLQI).
Décrire l’association entre le DLQI et le grading de la radiodermite, pour chaque classification.
Evaluer la durée d’hospitalisation pendant le traitement.

Résumé / Schéma de l'étude

Cétuximab (iv 400 mg/m² à la 1ère administration 7 jours avant le début de la RT puis 250 mg/m² /semaine) + IMRT (70 Gy) pendant 7 semaines.
Traitement prévu préventif pour la toxicité cutanée selon les recommandations du RCP du Cétuximab par tétracyclines par voie orale (100 mg BID pendant toute la durée du traitement (Radiothérapie + Cétuximab)) à prendre pendant repas et un Dermocorticoide de niveau fort sous forme de Crème (type Diprosone, Nerisone, Locoid…) application locale quotidienne (la quantité de dermocorticoïde à appliquer correspond approximativement à 2 tubes de 30 grammes par semaine sur le visage, le torse et la partie supérieure du dos).

Critères d'inclusion

  1. Carcinome épidermoïde de la tête et du cou - stade localement avancé non opéré.
  2. Traitement planifié par IMRT + Cétuximab avec traitement préventif systématique des réactions cutanées par tétracyclines orales et Dermocorticoïde de niveau fort sous forme de crème (type Diprosone, Nerisone, Locoid…) selon le Résumé des Caractéristiques Produit Cétuximab.
  3. 1ère injection de Cétuximab faite à J-8 ± 2 jours du début de la radiothérapie et n’ayant pas entrainé de réaction contre-indiquant la poursuite du traitement par Cétuximab.
  4. Age ≥ 18 ans.
  5. Karnofsky PS ≥ 70.
  6. Soins stomatologiques adaptés.
  7. Patient informé et ayant exprimé sa non opposition pour la participation à l’étude, notamment pour la prise de façon anonyme de photographies des champs irradiés, qui seront collectées et analysées à la fin du traitement pour comparer les toxicités cutanées et pour l’analyse de p16 pour les localisations oropharyngées.
  8. Si tumeur de l’oropharynx, analyse de p16 réalisable sur un bloc de tumeur préexistante par immunohistochimie.

Critères de non-inclusion

  1. Contre-indication connue au Cétuximab (allergie) ou réaction lors de la 1ère injection de Cétuximab contre-indiquant la poursuite du traitement par Cetuximab.
  2. Patients avec métastases à distance.
  3. Radiothérapie antérieure au niveau de la tête et du cou.
  4. Chimiothérapie concomitante (chimiothérapie d'induction autorisée).
  5. Infection cutanée évolutive ou toute affection dermatologique évolutive.
  6. Chirurgie cervicale (< 6 mois).
  7. Patient déjà inclus dans un essai thérapeutique avec une molécule expérimentale.
  8. Les femmes enceintes ou les femmes qui allaitent ou susceptible d'être enceinte.
  9. Personnes privées de liberté, sous tutelle ou curatelle.
  10. Impossibilité de se soumettre au suivi médical de l'étude pour des raisons géographiques, sociales ou psychiques.

Calendrier prévisionnel

Lancement de l'étude : Non communiqué
Fin estimée des inclusions : Non communiqué
Nombre de patients : 70

Etablissement(s) participant(s)

> Centre Antoine Lacassagne (CAL)

(06) Alpes-Maritimes

Dr. Karen BENEZERY
Investigateur principal

> Centre de Radiothérapie de Haute Energie

(06) Alpes-Maritimes

Dr. René-Jean BENSADOUN
Investigateur principal

Coordonnateur(s)

Pr. Eric LARTIGAU

Centre Oscar Lambret - CLCC Lille

Téléphone : 03 20 29 55 95

Email : E-Lartigau@o-lambret.fr

Promoteur(s)

Groupe d'Oncologie Radiothérapie Tête Et Cou (GORTEC)

Dernière mise à jour le 18 septembre 2017