BRAPP2
Brentuximab vedotin en traitement de consolidation chez des patients atteints de lymphome hodgkinien de stade I ou II avec une TEP positive après 2 cycles d’ABVD

Phase : II

Type d'essai : Interventionnel

Etat de l'essai : Ouvert

Objectif principal

L’ objectif principal de l'étude est d’évaluer la survie sans progression à 2 ans.

Objectifs secondaires

Evaluer :
La sécurité et les toxicités (hématologique, neurologique, cardiaque et pulmonaire) du brentuximab vedotin donné après la radiothérapie.
Le taux de réponse complète (CR) selon Cheson 2007 à la fin du traitement.
La survie globale (OS).

Résumé / Schéma de l'étude

Phase d'induction :
2 cycles ABVD (doxorubicine/bléomycine/vinblastine/dacarbazine) reçus avant l’inclusion.
2 cycles de BEACOPP (bléomycine/étoposide/doxorubicine/cyclophosphamide/vincristine/procarbazine/ prednisone) renforcé toutes les 3 semaines.
Réalisation obligatoire d’une FDG-TEP / scanner non injecté afin de diagnostiquer les patients en progression qui devront être exclus de l’étude.
Radiothérapie 30Gy des sites initialement atteints (+ 6Gy au niveau des lésions résiduelles) commençant 3 à 4 semaines après le J1 du cycle 2 de BEACOPP.

Phase de consolidation :
8 cycles de Brentuximab vedotin toutes les 3 semaines Brentuximab vedotin 1.8 mg/kg débutant 4 à 6 semaines après la fin de la radiothérapie.

Schéma essai BRAPP2

Critères d'inclusion

  1. Lymphome Hodgkinien CD30+ confirmé histologiquement.
  2. Avoir donné volontairement leur consentement éclairé et écrit avant toutes procédures spécifiques liées à l’étude et ne faisant pas partie des soins médicaux standards. Le patient peut retirer à tout moment son consentement de participation à l’étude sans préjudice pour sa prise en charge médicale.
  3. Stade Ann Arbor I ou II supra diaphragmatique (patient favorable (F) et défavorable (U) selon les facteurs de pronostic clinique EORTC/GELA).
  4. FDG-TEP / scanner non injecté obligatoire au diagnostic.
  5. Patients traités en première ligne avec ABVD et TEP positive après 2 cycles (score de Deauville 4&5) et sans maladie progressive.
  6. Indice de performance ECOG ≤ 2.
  7. Espérance de vie de plus de 6 mois.
  8. Etre âgés de 18 à 65 ans.
  9. Etre disponibles pour les prises de sang périodiques, les évaluations liées à l'étude et la prise en charge de la toxicité dans le centre où ils sont traités.
  10. Femmes : Ménopausées depuis au moins 1 an avant la visite de screening ou stérile chirurgicalement OU en âge de procréer, acceptant d’utiliser 2 méthodes de contraception efficaces en même temps depuis le moment où elles ont signé le consentement et jusqu’à 6 mois après la dernière administration de chimiothérapie, ou acceptant une abstinence complète.
  11. Hommes, même s’ils sont chirurgicalement stérilisés (i.e. statut post vasectomie) qui acceptent une contraception mécanique depuis le moment où ils ont signé le consentement et jusqu’à 6 mois après la dernière administration du médicament à l’étude, ou acceptant une abstinence complète.
  12. Les valeurs biologiques ci-dessous doivent être respectées avant la première injection du traitement de l’étude :
    1. Taux de neutrophiles ≥ 1500/µL (1.5 x 109/L).
    2. Taux de plaquettes ≥ 75000/µL (75 x 109/L).
    3. Bilirubine totale < 1,5 x LSN, sauf si l’élévation est due à un syndrome de Gilbert.
    4. ALAT ou ASAT < 3 x LSN.
    5. Créatinine sérique < 2,0 mg/dL (177 µmol/L) et/ou clairance de la créatinine ou clairance calculée > 40 mL/min.
    6. Hémoglobine ≥ 8 g/dL.
  13. Patients affiliés à un régime de sécurité sociale.

Critères de non-inclusion

  1. Patients présentant un état mental altéré incompatible avec une compliance au traitement.
  2. Femme enceinte ou allaitante.
  3. Maladie pulmonaire symptomatique.
  4. Antécédent connu de l’une des affections cardiovasculaires suivantes :
    1. Infarctus du myocarde dans les 2 années qui précèdent l’inclusion.
    2. Insuffisance cardiaque de classe III ou IV selon les critères de la New York Heart Association (NYHA).
    3. Maladies cardiovasculaires incontrôlées telles que les arythmies cardiaques, l’insuffisance cardiaque congestive, l’angine de poitrine, un signe électrocardiographique d’ischémie aigüe ou des anomalies du système de conduction actif.
    4. Fraction d’éjection ventriculaire gauche < 50%, dans les 6 mois précédant la 1ère dose de médicament à l’étude.
  5. Tout antécédent de cancer au cours des 3 dernières années, à l’exception :
    1. Des tumeurs de la peau autres que le mélanome.
    2. Des carcinomes de stade 0 (in situ) quel que soit le type, ayant fait l’objet d’une résection complète.
  6. Maladie infectieuse incontrôlée incluant une infection active HBV définie soit par la détection des antigènes HBs soit par la présence d’anticorps anti HBc sans anticorps anti HBs détectable.
  7. Toute infection virale, bactérienne ou fongique nécessitant la prise d’antibiotique au moment de l’inclusion et se poursuivant jusqu’à 2 semaines avant la première prise de traitement.
  8. Sérologie positive VIH connue ou VHC connues ou suspectées.
  9. Traitement antérieur par un anticorps anti-CD30.
  10. Hypersensibilité connue à un excipient contenu dans la composition du brentuximab vedotin.
  11. Maladie cérébrale ou méningée connue quelle que soit l’étiologie, incluant les signes ou symptômes de leuco-encéphalopathie multifocale progressive.
  12. Toute neuropathie périphérique sensitive ou motrice de grade ≥ 2.
  13. Patients n’ayant pas terminé un traitement de chimiothérapie, à l’exception de l’ABVD, et/ou un traitement par un autre médicament expérimental dans un délai d’au moins 5 demi-vies de la dernière dose de ce traitement antérieur.

Calendrier prévisionnel

Lancement de l'étude : Avril 2015
Fin estimée ds inclusions : Novembre 2018
Nombre de patients à inclure : 40

Etablissement(s) participant(s)

> Institut Paoli-Calmettes (IPC)

(13) Bouches-du-Rhône

Dr. Réda BOUABDALLAH
Investigateur principal

> CHRU de Marseille

(13) Bouches-du-Rhône

Pr. Régis COSTELLO - Hôpital de La Conception
Investigateur principal

Coordonnateur(s)

Dr. Pauline BRICE

Hôpital Saint Louis - AP-HP

Email : pauline.brice@sls.aphp.fr

Dr. Thomas GASTINNE

CHU - Nantes

Téléphone : 02 40 08 32 53

Email : thomas.gastinne@chu-nantes.f

Promoteur(s)

The Lymphoma Academic Research Organisation (LYSARC)

Mme Stéphanie DOYEN

Chef de Projet

Téléphone : 04 27 01 27 36

Email : stephanie.doyen@lysarc.org

Dernière mise à jour le 15 juin 2017