Recommandations, bonnes pratiques

 


Le CNS et l’ANRS proposent des Recommandations nationales d'un groupe d'expert, actualisées en 2017 sous la responsabilité du Pr Philippe Morlat.

> RECOMMANDATIONS NATIONALES POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS CHEZ LES PERSONNES VIVANT AVEC LE  VIH (CNS - ANRS)   

L'accent est mis sur :
 
> La nécessité d’une articulation étroite entre les équipes de cancérologie, les services référents pour la prise en charge de l’infection par le VIH et le médecin traitant au travers d’un parcours de soin individualisé
La RCP de recours régionale Cancer SIDA - mise en place en 2010 en région PACA/Corse et inscrite dans le réseau National CANCER VIH(créé en 2014) - répond à cette attente

> Les règles de base à appliquer pour la prise en charge d’une PVVIH atteinte d’un cancer avec une « check-list » des actions à mettre en œuvre avant d’initier un traitement carcinologique ainsi que le parcours de soin pendant et après le traitement du cancer.

> Les modalités de prise en charge et de dépistage des cancers les plus fréquents à ce jour chez les PVVIH incluant un calendrier de prise en charge carcinologique et un calendrier de dépistage des cancers. 

> Les précautions nécessaires au recours à certaines thérapeutiques, dont certaines novatrices comme l’immunothérapie et les thérapies ciblées  et d’autres plus anciennes comme la BCGthérapie dans le traitement du cancer de la vessie.
 

BILAN INTITIAL ET DEPISTAGE DE L'INFECTION  PAR LE VIH

Les personnes infectées par le VIH/SIDA sont exposées  à un risque plus élevé d’affections malignes. Ces cancers constituent parfois des circonstances de découverte de l’infection par le VIH, parfois dans des situations d’immuno-dépression très avancée.
 Ces données épidémiologiques nécessitent la proposition d’un test de dépistage de l’infection par le VIH dans le staging initial de tout patient présentant un cancer.
 Les modalités pour gérer ces patients nouvellement dépistés pour leur infection par le VIH sont détaillées une brochure élaborée par les deux coordinations régionales de l’infection par le VIH (COREVIH Paca Ouest-Corse et Paca Est) et le Réseau Régional de Cancérologie OncoPaca-Corse.

 

Dernière mise à jour le 19 juillet 2019