Recherche clinique en oncogériatrie

> Accès direct au Répertoire des essais cliniques (sélectionner la classe d'âge "Spécifique sujets âgés")

 

Qu'est-ce que la recherche clinique en oncogériatrie ?

La recherche clinique en cancérologie a pour but de répondre à des questions thérapeutiques précises concernant l'efficacité de nouveaux médicaments ou de nouvelles stratégies thérapeutiques.

En Oncologie, la plupart des thérapeutiques ont été élaborées à partir d'études portant sur des patients de moins de 65 ans. Compte tenu des spécificités des patients plus âgés, il est important de développer une recherche spécifique à cette population.

C'est une des missions des Unités de Coordination Régionale d'OncoGériatrie (UCOG) de promouvoir cette recherche et de favoriser l'inclusion des patients âgés dans les essais thérapeutiques.

Quel est l'intérêt pour un patient d'être inclus dans un essai thérapeutique ?

L'inclusion dans un essai est souvent la possibilité pour un patient d'avoir accès à un médicament ou une prise en charge thérapeutique innovante.

L'équipe médicale qui propose un essai thérapeutique n'est habilitée à le faire que si elle répond à des critères médicaux et scientifiques rigoureux de qualité. En outre, tous les essais proposés en France sont soumis à un Comité de Protection des Personnes  (CPP). Ce comité est chargé de revoir de façon indépendante l'ensemble du protocole et son déroulement, en accordant un regard particulier sur les renseignements qui seront communiqués au patient, lui permettant en toute connaissance de cause d'accepter ou non de participer à l'essai.

Le patient peut-il sortir de l'essai une fois inclus ?

La participation à un essai est toujours volontaire. A tout moment le patient peut demander à sortir de l'essai sans que cela ne change ses rapports avec l'équipe qui le prend en charge.

En Conclusion, si la proposition de participer à un protocole de recherche peut susciter chez le patient âgé et sa famille une réaction de méfiance au départ, elle constitue souvent une réelle opportunité de traitement, dans des conditions de sécurité rigoureusement encadrées.
Cette proposition mérite donc une vraie réflexion de la part du patient, de sa famille et du médecin traitant du patient souvent sollicité à ce sujet.


 

Dernière mise à jour le 06 avril 2017