Recherche clinique en oncogériatrie

> Accès direct au Répertoire des essais cliniques 
(sélectionner la classe d'âge "Spécifique sujets âgés")

 

Qu'est-ce que la recherche clinique en oncogériatrie ?

La recherche clinique est une étape clé dans la mise au point de nouveaux médicaments ou de nouvelles stratégies thérapeutiques. Elle permet ainsi de faire bénéficier les patients des avancées de la recherche médicale.

En Oncologie, la plupart des thérapeutiques ont été élaborées à partir d'études portant sur des patients de moins de 65 ans. Compte tenu des spécificités des patients plus âgés, telles que les comorbidités et la polymédication, l’état nutritionnel, le cadre de vie, ainsi qu’une sensibilité possiblement augmentée aux médicaments, il est important de développer une recherche spécifique et adaptée.

C'est l’une des missions des Unités de Coordination Régionale d'OncoGériatrie (UCOG) de promouvoir cette recherche et de favoriser l'inclusion des patients âgés dans les études cliniques.

Pourquoi particper à une étude clinique en oncogériatrie ?

Toute étude clinique est encadrée par une législation rigoureuse et réalisée dans des conditions de sécurité optimales.
Les patients inclus dans une recherche médicale bénéficient d’un suivi optimisé. La prise en charge sera effectuée par des équipes pluridisciplinaires et formées à la fois en gériatrie, en cancérologie et en recherche clinique.

Une consultation adaptée, comportant une évaluation gériatrique approfondie est réalisée, permettant de proposer au patient répondant à des critères spécifiques, de participer à une recherche clinique.
Celle-ci peut prendre la forme d’un essai clinique (accès à une molécule innovante ou bien proposition d’un schéma thérapeutique adapté à l’âge) ou d’une étude observationnelle (effets et conséquences des traitements, qualité de vie, autonomie, nutrition etc).

Que se passe-t-il lorsque l'on participe à une recherche clinique ?

La participation à une étude est toujours volontaire : l’ensemble de la recherche (examens, médicaments et déroulement de l’étude) est présenté au patient, lui permettant en toute connaissance de cause d'accepter ou non de participer à l'essai.
A tout moment le patient peut demander à sortir de l'essai sans que cela ne change ses rapports avec l'équipe qui le prend en charge.


En Conclusion, si la proposition de participer à un protocole de recherche peut susciter chez le patient âgé et sa famille une réaction de méfiance au départ, elle constitue souvent une réelle opportunité de traitement, dans des conditions de sécurité rigoureusement encadrées.
Cette proposition mérite donc une vraie réflexion de la part du patient, de sa famille et du médecin traitant souvent sollicité à ce sujet.​

Dernière mise à jour le 16 mars 2018