Prévention, Dépistage et Risques aggravés
Dépistage du cancer colorectal : un test efficace existe ! Coup d'envoi de la campagne de dépistage MARS BLEU 2018

 Dépistage du cancer colorectal : un enjeu de santé publique


Avec près de 45 000 nouveaux cas et 18 000 décès par an, le cancer colorectal reste le 2° cancer le plus meurtrier.

Un test a fait la preuve de sa fiabilité et de ses performances dans la détection des cancers à un stade précoce et des lésions précancéreuses mais la population cible du dépistage organisé (les femmes et les hommes de 50 à 74 ans ne présentant pas de symptômes) reste encore trop peu nombreuse à participer. Pourtant, détecté tôt, ce cancer peut être guéri dans 9 cas sur 10.  ( Source : INCa)

L’INCa rappelle l’intérêt du dépistage : détecter tôt un cancer ou une lésion précancéreuse pour augmenter les chances de guérison. > consulter le site de l'INCa


Voir également la rubrique dédiée du portail  Dépistage du cancer colorectal  ainsi que celle concernant le Risque aggravé de cancer colorectal

Pour rappel, quelques informations clefs : 
- Détecté tôt, il se guérit 9 fois /10
- Les polypes (adénomes) peuvent être détectés et enlevés avant de se cancériser
- Petits cancers et polypes ne donnent généralement pas de symptômes
Quel public concerné ?
-Hommes et Femmes de 50 à 74 ans : 95% des cancers se développent après 50 ans
Quellle détection possible ?
Test de recherche de sang microscopique dans les selles : test de « sélection » (coloscopie si positif)
L'essentiel sur le TEST IMMUNOLOGIQUE  (Source INCa)
Le PLUS du test immunologique 
•Plus performant que le test au Gaïac (Hémoccult):
Ø2,4 fois plus de cancers dépistés¹
Ø3,7 fois plus d’adénomes avancés*dépistés¹ (au seuil choisi)
•Plus simple et mieux accepté (1 seul prélèvement au lieu de 6) : meilleure participation attendue (+15%)…
•Plus fiable, lecture automatisée
•Au prix de 2 fois plus de coloscopies¹  (taux de positif 4% vs 2% avec test Hémoccult), mais faites à bon escient
•Baisse de l’incidence du cancer dans une étude italienne² (↘ ≈ 20 % ans à 11 ans, malgré un taux de participation faible (40%) et une acceptabilité de la coloscopie de 73%)

1  Selon 4 études comparatives : 2 études randomisées aux Pays-Bas et 2 études Françaises; in Faivre J et al. DLD 2012; 44: 967-73
2  Ventura L et al. DLD 2014; 46:82-86

MARS BLEU : un mois pour sensibiliser au dépistage du cancer colorectal


Piloté par le ministère de la Santé et l’INCa, « Mars bleu » est comme chaque année le mois de la mobilisation contre le cancer colorectal.

Dans ce cadre, des actions de prévention, de sensibilisation et d'information sont organisées et relayées en région par les Centres régionaux de Coordinaton des Dépistages des Cancers Sud PACA et Corse qui proposent de nombreuses initiatives Grand Public, avec le soutien des institutions de santé (ARS Paca, ARS Corse), des établissements de santé,  des professionnels de santé et des associations de patients.

S'agissant des actions Grand public, stands d'informations et animations « Côlon géant », consultez le tableau récapitulatif des initiatives en région






 

Dernière mise à jour le 20 février 2018