Recherche et essais cliniques
AcSé : deux nouveaux essais dédiés aux patients atteints d’un cancer rare

L’objectif de ce programme "immunothérapie et cancers rares" est double : permettre l’accès à l’innovation aux patients atteints d’un cancer rare et recueillir des données scientifiques sur ces molécules pour les cancers de l’adulte ou de l’enfant.


Un nouveau programme AcSé, « immunothérapie et cancers rares », a été lancé en mai 2017 par l'Institut National du Cancer. Les molécules étudiées dans le cadre de deux essais cliniques concernent 11 cohortes de patients.
L’objectif est double : permettre l’accès à l’innovation aux patients atteints d’un cancer rare et recueillir des données scientifiques sur ces molécules pour les cancers de l’adulte ou de l’enfant.

Les essais AcSé nivolumab et AcSé pembrolizumab sont financés par l’Institut national du cancer, la Ligue contre le cancer et respectivement par les laboratoires pharmaceutiques BMS et MSD. Ils sont promus par UNICANCER et coordonnés par le Pr. Soria, chef du département Innovation Thérapeutique et Essais Précoces de Gustave Roussy. Ils s’appuient sur l’organisation des réseaux cancers rares labellisés par l’Institut national du cancer et devraient permettre d’inclure près de 550 patients atteints de cancer rares et en échec thérapeutique sur trois ans.

> EN SAVOIR PLUS SUR LE SITE DE L'INCa


 

Dernière mise à jour le 27 juin 2017